Couzinet 33 Biarritz

Couzinet 33 Biarritz
Image illustrative de l’article Couzinet 33 Biarritz
Biarritz posé à l'aéroport du Bourget

Constructeur aéronautique Drapeau : France René Couzinet, Levallois-Perret
Type Monoplan à ailes basses cantilever
Premier vol
Date de retrait
Nombre construit 2
Motorisation
Moteur De Havilland « Gipsy » inversés de 105 CV
Dimensions
Envergure 16.16 m
Longueur 11.73 m
Surface alaire 34.40 m2
Nombre de places 4
Réservoirs 2320 L (1 réservoir dans le fuselage et 3 dans chaque aile)
Masses
Masse à vide 1600 kg
Masse maximum 3500 kg
Performances
Vitesse de croisière 190 km/h
Vitesse de croisière maximale 220 km/h
Distance franchissable 4500 km

Le Couzinet 33 Biarritz est un monoplan français construit par René Couzinet dont le premier vol a eu lieu en 1931. Il a participé au Raid Paris Nouméa de 1932.

Caractéristiques techniquesModifier

 
Le "Biarritz" vu de haut, le Bourget, 1932

De construction intégrale en bois, le Couzinet 33 n°1 Biarritz est réalisé avec une aile cantilever très épaisse à profil aminci de 60 cm au niveau du fuselage à zéro aux extrémités ; l’aile a un dièdre nul à l’extrados et classique à l’intrados.

L’aile principale est construite avec un longeron continu sur toute l’envergure qui traverse le fuselage ; et l’aile arrière avec un longeron en deux parties.

Tout l’avion est recouvert de contreplaqué de bouleau. Le fuselage s’amincit jusqu’à l’arrière, formant une dérive en queue de poisson caractéristique des Arc-en-Ciel. Les 3 moteurs sont des De Havilland « Gipsy » inversés de 105 CV à refroidissement à air, identiques à ceux du fameux Tiger Moth.

Il a effectué son premier vol en . Il comptait 27 heures de vol au moment du départ du premier vol Paris-Nouméa qu'il allait accomplir, le .

L’avion n’avait pas été conçu spécifiquement pour ce raid et rien n’avait été prévu pour les vols tropicaux, le mécanicien réalisa astucieusement, au cours des étapes, des systèmes de ventilation et de refroidissement des moteurs.