Ouvrir le menu principal

Course en ligne masculine de cyclisme sur route aux Jeux olympiques d'été de 2012

Course en ligne masculine de cyclisme sur route aux Jeux olympiques 2012
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexandre Vinokourov (au centre), le futur vainqueur, pendant l'épreuve
Généralités
Sport cyclisme sur route
Organisateur(s) CIO
Lieu(x) Drapeau : Royaume-Uni Londres, Royaume-Uni
Date
Nations 62
Participants 145
Site(s) Sud-ouest de Londres

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Espagne Samuel Sánchez
Vainqueur Drapeau : Kazakhstan Alexandre Vinokourov
Deuxième Drapeau : Colombie Rigoberto Urán
Troisième Drapeau : Norvège Alexander Kristoff

Navigation

Courses sur route
Cycling (road) pictogram.svg
Course sur route hommes femmes
Contre-la-montre hommes femmes
Courses sur piste
Cycling (track) pictogram.svg
Vitesse individuelle hommes femmes
Vitesse par équipes hommes femmes
Keirin hommes femmes
Poursuite par équipes hommes femmes
Omnium hommes femmes
VTT
Cycling (mountain biking) pictogram.svg
Cross-country hommes femmes
BMX
Cycling (BMX) pictogram.svg
BMX hommes femmes

La course en ligne masculine de cyclisme sur route, épreuve de cyclisme des Jeux olympiques d'été de 2012, a lieu le dans le sud-ouest de Londres sur 250 kilomètres. L'Espagnol Samuel Sánchez est le tenant du titre, mais en raison d'une blessure sur le Tour de France 2012, il ne participe pas à l'épreuve. La médaille d'or revient au coureur Kazakh Alexandre Vinokourov, la médaille d'argent au Colombien Rigoberto Urán et la médaille de bronze au Norvégien Alexander Kristoff.

QualificationModifier

Les dix pays les mieux classés au classement final de l'UCI World Tour 2011 peuvent aligner cinq coureurs pour représenter leur pays. Les nations avec cinq coureurs sont : l'Espagne, la Belgique, l'Italie, l'Australie, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, les Pays-Bas, les États-Unis et la Suisse. Le Luxembourg qui s'est classé neuvième dans le classement aligne un seul coureur. Parmi les autres nations classées, la France et le Danemark alignent quatre coureurs, la Norvège et l'Irlande trois, le Kazakhstan et la Slovaquie deux, le Costa Rica et la Lettonie un seul coureur.

Les six premiers pays de l'UCI Europe Tour — Slovénie, Russie, Portugal, Pologne, Turquie et Biélorussie — en plus de la Colombie, le Venezuela, le Brésil (les trois premiers de l'UCI America Tour), l'Iran (premier de l'UCI Asia Tour) et le Maroc (premier de l'UCI Africa Tour) alignent trois coureurs. Les autres nations présentes dans la course sont représentées par un ou deux coureurs. Il y a un total de 145 coureurs au départ.

ParcoursModifier

 
Le Box Hill est à franchir neuf fois dans la course.

La course part et se termine à The Mall. Les coureurs se dirigent vers le sud-ouest à travers la ville, traversant la Tamise à Putney Bridge, et ils poursuivent leur route à travers Richmond Park en passant par Hampton Court Palace. La partie de la course se déroulant à Surrey inclut plusieurs tours d'une boucle difficile autour de Box Hill avant que les coureurs ne se dirigent vers le Nord à travers Leatherhead, Esher, Kingston upon Thames, Richmond Park pour atteindre à nouveau The Mall pour l'arrivée[1].

London-Surrey Cycle ClassicModifier

Article détaillé : London-Surrey Cycle Classic 2011.

En août 2011, 150 coureurs répartis dans 22 équipes prennent part à la London-Surrey Cycle Classic. Cette course sert de test à un an des Jeux olympiques de Londres 2012. La victoire est revenue au Britannique Mark Cavendish[2].

FavorisModifier

Le champion du monde 2011, le Britannique Mark Cavendish est considéré comme le favori pour la course, même si ses chances dépendent de savoir si la course se termine au sprint. Les coureurs qui ont terminé premier et deuxième du Tour de France 2012, Bradley Wiggins et Christopher Froome, font partie de l'équipe de Grande-Bretagne au service de Cavendish. Les autres sprinteurs au départ sont le vainqueur du dernier classement par points du Tour, le Slovaque Peter Sagan, le Belge Tom Boonen, l'Australien Matthew Goss, l'Allemand André Greipel et le Norvégien Edvald Boasson Hagen.

Si la course ne se termine pas par une arrivée au sprint, Sagan et Boonen pourrait également se jouer la victoire, avec d'autres spécialistes de classiques tels que le Suisse Fabian Cancellara, médaillé d'argent en 2008 à Pékin, le Belge Philippe Gilbert ou les Espagnols Luis León Sánchez et Alejandro Valverde.

Le champion en titre Samuel Sánchez, blessé, ne défendra pas ses chances à cause d'une blessure subie au Tour de France 2012.

ProgrammeModifier

Tous les temps correspondent à l'UTC+1

Date Horaire Manche
Samedi 10 h 00 Finale

Récit de la courseModifier

RésultatsModifier

La liste des participants est publiée le 23 juillet[3].

Rang Coureur  Pays Temps
  Alexandre Vinokourov   Kazakhstan h 45 min 57 s (43,359 km/h)
  Rigoberto Urán   Colombie m.t
  Alexander Kristoff   Norvège à s
4 Taylor Phinney   États-Unis m.t
5 Sergueï Lagoutine   Ouzbékistan m.t
6 Stuart O'Grady   Australie m.t
7 Jürgen Roelandts   Belgique m.t
8 Grégory Rast   Suisse m.t
9 Luca Paolini   Italie m.t
10 Jack Bauer   Nouvelle-Zélande m.t
11 Lars Boom   Pays-Bas m.t
12 Jakob Fuglsang   Danemark m.t
13 Rui Costa   Portugal m.t
14 Luis León Sánchez   Espagne m.t
15 Roman Kreuziger   République tchèque m.t
16 Sergio Henao   Colombie m.t
17 Andriy Grivko   Ukraine m.t
18 Alejandro Valverde   Espagne m.t
19 Philippe Gilbert   Belgique m.t
20 Sylvain Chavanel   France m.t
21 Janez Brajkovič   Slovénie m.t
22 Fumiyuki Beppu   Japon m.t
23 Robert Gesink   Pays-Bas m.t
24 Alexandr Kolobnev   Russie m.t
25 Lars Petter Nordhaug   Norvège m.t
26 Jonathan Castroviejo   Espagne à 16 s
27 André Greipel   Allemagne à 40 s
28 Tom Boonen   Belgique m.t
29 Mark Cavendish   Royaume-Uni m.t
30 Arnaud Démare   France m.t
31 Francisco Ventoso   Espagne m.t
32 Murilo Fischer   Brésil m.t
33 Tyler Farrar   États-Unis m.t
34 Peter Sagan   Slovaquie m.t
35 Andrey Amador   Costa Rica m.t
36 Bernhard Eisel   Autriche m.t
37 Wong Kam Po   Hong Kong m.t
38 Elia Viviani   Italie m.t
39 Héctor Rangel   Mexique m.t
40 Daryl Impey   Afrique du Sud m.t
41 Radoslav Rogina   Croatie m.t
42 Matti Breschel   Danemark m.t
43 Assan Bazayev   Kazakhstan m.t
44 José Joaquín Rojas   Espagne m.t
45 Miguel Ubeto   Venezuela m.t
46 Borut Božič   Slovénie m.t
47 Ramūnas Navardauskas   Lituanie m.t
48 Yukiya Arashiro   Japon m.t
49 Manuel António Cardoso   Portugal m.t
50 Rene Mandri   Estonie m.t
51 Jackson Rodríguez   Venezuela m.t
52 Vladimir Isaychev   Russie m.t
53 Yauheni Hutarovich   Biélorussie m.t
54 Ivan Stević   Serbie m.t
55 David McCann   Irlande m.t
56 Aleksejs Saramotins   Lettonie m.t
57 Martin Elmiger   Suisse m.t
57 Nicki Sørensen   Danemark m.t
59 Gediminas Bagdonas   Lituanie m.t
60 Michał Kwiatkowski   Pologne m.t
61 Danail Petrov   Bulgarie m.t
62 Adil Jelloul   Maroc m.t
63 Ryder Hesjedal   Canada m.t
64 Laurent Didier   Luxembourg m.t
65 Jussi Veikkanen   Finlande m.t
66 Dmytro Krivtsov   Ukraine m.t
67 Arnold Alcolea   Cuba m.t
68 Kristijan Đurasek   Croatie m.t
69 Nélson Oliveira   Portugal m.t
70 Tomás Gil   Venezuela m.t
71 Lars Ytting Bak   Danemark m.t
72 Gonzalo Garrido   Chili m.t
Rang Coureur Pays Temps
73 Daniel Teklehaimanot   Érythrée m.t
74 Sebastian Langeveld   Pays-Bas m.t
75 Jan Bárta   République tchèque m.t
76 Gustav Larsson   Suède m.t
77 Vegard Stake Laengen   Norvège m.t
78 Branislau Samoilau   Biélorussie m.t
79 Grega Bole   Slovénie m.t
80 Cadel Evans   Australie m.t
81 Daniel Schorn   Autriche m.t
82 Niki Terpstra   Pays-Bas m.t
83 Simon Gerrans   Australie m.t
84 Maciej Bodnar   Pologne m.t
85 Matthew Goss   Australie m.t
86 Tony Gallopin   France m.t
87 Michael Schär   Suisse m.t
88 Timothy Duggan   États-Unis m.t
89 Nicolas Roche   Irlande m.t
90 Daniel Martin   Irlande m.t
91 Michael Rogers   Australie m.t
92 Greg Van Avermaet   Belgique m.t
93 Christopher Horner   États-Unis à 49 s
94 Ian Stannard   Royaume-Uni à 50 s
95 Bert Grabsch   Allemagne m.t
96 Michael Albasini   Suisse m.t
97 Lieuwe Westra   Pays-Bas m.t
98 Denis Menchov   Russie à 54 s
99 Sacha Modolo   Italie m.t
100 Stijn Vandenbergh   Belgique m.t
101 Vincenzo Nibali   Italie à 57 s
102 Marcel Sieberg   Allemagne à min 11 s
103 Bradley Wiggins   Royaume-Uni à min 17 s
104 Tejay van Garderen   États-Unis à min 34 s
105 John Degenkolb   Allemagne à min 51 s
106 Fabian Cancellara   Suisse à min 43 s
107 Marco Pinotti   Italie à min 7 s
108 David Millar   Royaume-Uni à min 19 s
109 Christopher Froome   Royaume-Uni à 11 min 27 s
110 Ioánnis Tamourídis   Grèce m.t
- Maximiliano Richeze   Argentine HD
- Byron Guamá   Équateur HD
- Mahdi Sohrabi   Iran HD
- Gabor Kasa   Serbie HD
- Ahmet Akdilek   Turquie HD
- Gregolry Panizo   Brésil Abd
- Edvald Boasson Hagen   Norvège Abd
- Azzedine Lagab   Algérie Abd
- Spas Gyurov   Bulgarie Abd
- Mohammed Adiq Husainie Othman   Malaisie Abd
- Miraç Kal   Turquie Abd
- Kemal Küçükbay   Turquie Abd
- Muradian Khalmuratov   Ouzbékistan Abd
- Magno Nazaret   Brésil Abd
- Tony Martin   Allemagne Abd
- Krisztián Lovassy   Hongrie Abd
- Amir Rusli   Malaisie Abd
- Oleg Berdos   Moldavie Abd
- Michał Gołaś   Pologne Abd
- Andrei Nechita   Roumanie Abd
- Vasil Kiryienka   Biélorussie Abd
- Alireza Haghi   Iran Abd
- Gregory Henderson   Nouvelle-Zélande Abd
- Giorgi Nadiradze   Géorgie Abd
- Park Sung-baek   Corée du Sud Abd
- Soufiane Haddi   Maroc Abd
- Manuel Rodas   Guatemala Abd
- Dan Craven   Namibie Abd
- Mouhssine Lahsaini   Maroc Abd
- Omar Hasanin   Syrie Abd
- Jorge Soto   Uruguay Abd
- Fabio Duarte   Colombie Abd
- Mickaël Bourgain   France Abd
- Amir Zargari   Iran Abd

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier