Course de côte de l'Ecce Homo

La course de côte de l'Ecce Homo ou course de côte de Šternberk (Český Šternberk, en allemand : Sternberg, ou Mährisch-Sternberg) est une compétition automobile tchèque disputée en Moravie pour voitures de course et – autrefois – motocyclettes, dans la région d'Olomouc sur les pentes du massif de Jeseniky, recouvert de champs et dominé par le Château de Sternberg. Le nom de la course vient du fait que plusieurs statues du christ jalonnent le parcours, jusqu'au sommet[1]. Avec les montées du Mont Washington (1899) et de Shelsley Walsh (1905 également), elle est l'une des plus anciennes courses de la spécialité encore en activité.

Statue aussi dite de l'Ecce Homo, dans Šternberk.

HistoireModifier

 
Le parcours, depuis l'aire de départ à Šternberk.
 
Le point de départ.

Avant-guerre, le parcours est de 7,75 kilomètres (4 lors de la toute première ascension officielle). Bugatti s'impose à l'époque à six reprises, et obtient un temps record de 5 min 07 s 8 en 1936, grâce au double vainqueur Zdenek Pohl. La compétition est alors annuellement disputée après la mi-septembre.

Après le conflit, la côte de Šternberk réapparait en 1948, puis de 1951 à 1958 (sauf en 1956) : le trajet est de 9,85 kilomètres pour un dénivelé de 200 mètres, en passant alors par Lipina.

Réinstaurée en 1971, elle est intégrée au Championnat d'Europe de la montagne en 1981, pour ne plus le quitter pratiquement, sauf à sept reprises (de 1993 à 1996, puis en 1998, 1999, et 2007). En 2009, on fêta la soixantième édition de l'évènement. Elle est inscrite au calendrier entre la fin mai et le mois de juin depuis 1985, et emprunte le trajet reliant Šternberk à Bruntál, sur 7,8 kilomètres. La largeur de la route est inférieure à sept mètres, et la pente moyenne, assez faible, est de 3,9 %, avec un maximum de 4,3 % (pour passer de 301 à 608 mètres). Un poste fixe a été construit pour le départ, sur la rue Sadová, puis le village est traversé sur deux kilomètres. Le parcours est divisé en quinze sections numérotées où se postent les commissaires supplétifs, le nombre de commissaires généraux étant plus élevé.

Simone Faggioli l'a remportée à sept reprises consécutives (série en cours).

PalmarèsModifier

Avant-guerreModifier

 
Stèle dans un champ, à la mémoire de Jaroslav Horak et d'Edmond Müller (datée du 21 septembre 1929).
Année Vainqueur Voiture
1905[2]   Docteur Arnold Hildesheimer Mercedes 60 hp
1906
à
1920
Épreuve annulée
1921   Jocef Klabazña[3] Tatra T3.6L.
1922   R. Müttermüller[4] Tatra Type U 6.5L.
1923   Hermann Rützler Steyr 4.5L.
1924   Otto Salzer Mercedes
1925   Prince Ulrich Ferdinand Kinský Steyr
1926   Čeněk Junek[5] Bugatti 2.3L.
1927   Čeněk Junek Bugatti
1928   Miloš Bondy[6] Bugatti T37A
1929   Hans Stuck Austro-Daimler ADM-R 3.0 R
1930   Josef Veřmiřowsky Tatra Special
1931 et 1932 Épreuve non disputée
1933   Zdenek Pohl[7] Bugatti T37A
1934 et 1935 Épreuve non disputée
1936   Zdenek Pohl Bugatti T51
1937   Florian "Dimsch" Schmidt[8],[9] Bugatti T51A

Après-guerreModifier

Année Vainqueur Voiture
1972   Jaroslav Bobek Škoda Spider I
1973   Jaroslav Bobek Škoda Spider I
1974   Hans-Ruedi Wittwer Brabham BT40 F2
1975   Hans-Ruedi Wittwer Brabham BT40B F2
1976   Hans-Ruedi Wittwer Brabham BT40B F2
1977   Peter Ernst Abarth Osella
1978   Dieter Kern Alpine A364 F2
1979   Dieter Kern Alpine A364 F2
1980   Dieter Kern Alpine A364 F2
1981   Dieter Kern Alpine A364 F2
1982   Walter Pedrazza Pedrazza Racing Cars (PRC) 00/82 F2
1983   Mauro Nesti Osella PA9-BMW
1984   Ruedi Caprez Martini Racing MK32 F2
1985   Fredy Baer Osella PA9
1986   Mauro Nesti Osella PA9-BMW
1987   Andres Vilariño Lola T298-BMW
1988   Horst Fendrich Maurer MM86
1989   Fredy Amweg Martini MK50
1990   Miroslav Adámek March 822-Audi Turbo CanAm
1991   Andres Vilariño Lola T298-BMW
1992   Andres Vilariño Lola T298-BMW
1993   Francisco Egózcue Osella PA9/90
1994   Heinz Steiner Martini MK69
1995   Horst Fendrich Martini MK69
1996   Fabio Danti Osella PA20S
1997   Rüdiger Faustmann Faust P94
1998   Horst Fendrich Reynard 95D
1999   Walter Leitgeb Reynard 95D-Fadewa F3000
2000   Walter Leitgeb Reynard 95D-Fadewa F3000
2001   László Szász Reynard 93D
2002   László Szász Reynard 93D
2003   László Szász Reynard 93D
2004   László Szász Reynard 01L
2005   Ander Vilariño Reynard 01L (Mugen Formel Nippon)
2006   Fausto Bormolini Reynard 95D
2007   Ander Vilariño Reynard 01L
2008   Lionel Régal Reynard 01L
2009   Simone Faggioli Osella FA30-Zytek
2010   Simone Faggioli Osella FA30-Zytek
2011   Simone Faggioli Osella FA30-Zytek
2012   Simone Faggioli Osella FA30-Zytek
2013   Simone Faggioli Osella FA30-Zytek
2014   Simone Faggioli Norma M20 FC
2015   Simone Faggioli Norma M20 FC

Notes et référencesModifier

  1. (La statue du sommet fut initialement une statue en bois créée en l'an 1625. En 1710, elle a été remplacée par une statue en pierre, qui a été réparée au cours de l'année 1845. Aujourd'hui, seule la stèle commémorative d'un accident fatal est encore présente, près de l'arrivée)
  2. (lors de la course par étapes Vienne-Wrocław-Vienne, comme partie de la deuxième étape)
  3. (vainqueur Sport Josef Veřmiřovski, sur Tatra)
  4. (Das grosse Renn- und Sportwagenbuch, Erwin Tragatsch)
  5. (également vainqueur de la côte de Zbraslav-Jíloviště, en 1922 et 1923)
  6. (millionnaire, il acquiert Avia en 1921)
  7. (3e à l'AVUS voiturettes 1932, et participation au Grand Prix de Tchécoslovaquie 1933 -5e-, 1934 et 1935, ainsi qu'au GP tchèque voiturettes 1931 et 1937)
  8. (vainqueur du Grand Prix tchèque voiturettes 1931, et 2e à l'Eifel voiturettes 1934)
  9. (vainqueur en Sportscars Jan Kubicek, sur Bugatti T35B 2.3L appartenant à Čeněk Junek -ouvrage Die großen Rennjahre, 1919-1939, Erwin Tragatsch, 1973-)

Liens externesModifier