Course aérienne Londres-Melbourne 1934

Tracé du parcours avec les escales.

La Course aérienne Londres-Melbourne (en anglais : MacRobertson Air Race) est l'une des plus importantes courses aérienne de l'entre-deux-guerres. Elle se tint en et faisait partie des célébrations du centenaire de Melbourne. La base de Mildenhall près de Londres servit au départ le . Le prix offert par Sir Mac Pherson Robertson était de 10 000 livres sterling.

Les règles de base étaient : pas de limite de taille ou de puissance des appareils, pas de limite de taille d'équipage, aucun pilote ne devait rejoindre l'appareil après son départ d’Angleterre. Les avions devaient emporter des rations pour trois jours par membre d'équipage, des flotteurs, des signaux de fumée et des instruments efficaces. Il y avait des prix pour l'appareil le plus rapide et pour la meilleure performance avec un handicap.

ParticipantsModifier

 
Affiche de la Course aérienne Londres-Melbourne 1934.

Cette course à rebondissement vit la participation de vingt équipages composés de vingt Britanniques, six Américains, quatre Néerlandais, quatre Néo-Zélandais, quatre Australiens et deux Danois.

Parmi les équipages, les époux Jim Mollison et Amy Johnson aux commandes d'un DH.88 Comet baptisé Black Magic. Le Comet est bimoteur biplace en tandem, spécialement construit pour cette course, équipé de moteur de Havilland Gipsy Six R à six cylindres en ligne de 230 ch chacun, refroidis par air.

ParcoursModifier

La course fut organisé par le Royal Aero Club et se courut de la base aérienne RAF Mildenhall dans le Suffolk au Flemington Racecourse de Melbourne, soit approximativement 11 300 milles (18 200 km). Elle imposait cinq escales obligatoires :

À part ces escales obligatoires, les compétiteurs étaient libres de choisir leur propre route. 22 escales optionnelles étaient possibles avec des stocks d'essence et d'huile fournis par Shell et Stanavo. Le Royal Aero Club travailla dur pour que les pays le long du trajet améliorent les installations des escales.

ClassementModifier

 
Le trophée MacRobertson de la course aérienne.

Les grands gagnants furent Scott et Tom Campbell Black sur DH.88 Comet, baptisé Grosvenor House devant un Douglas DC-2 de la KLM et un Boeing 247 américains. Le temps record fut de 70 h 54 min 18 s.

Neuf appareils seulement seront à l'arrivée, dont le dernier, un De Havilland Dragon Six avec un équipage néo-zélandais qui termine la course le .

Ordre d'arrivée officiel
Type d'appareil no  d'identification no  de course Équipage Pays d'origine Notes
DH.88 Comet
Grosvenor House
G-ACSS 34 C. W. A. Scott (en),
Tom Campbell Black (en)
  Royaume-Uni Temps passé : 71 h 0 min
Vainqueur
Douglas DC-2
Uiver
PH-AJU 44 K.D. Parmentier,
J.J. Moll, B. Prins,
C. Van Brugge
  Pays-Bas Temps passé : 90 h 13 min
Vainqueur par handicap
Boeing 247D
Warner Bros. Comet
NR257Y 5 Roscoe Turner,
Clyde Edward Pangborn,
Reeder Nichols
  États-Unis Temps passé : 92 h 55 min
DH.88 Comet G-ACSR 39 O. Cathcart Jones,
K.F. Waller
  Royaume-Uni Temps passé : 108 h 13 min
Miles M.2F Hawk Major ZK-ADJ 2 S/Ldr. M. McGregor,
H.C. Walker
  Nouvelle-Zélande Temps passé : 7 j 14 h
Fastest single-engined
Airspeed AS.5 Courier G-ACJL 14 S/Ldr. D. Stodart,
Sgt. Pilot K. Stodart
  Royaume-Uni Temps passé : 9 j 18 h
DH.80 Puss Moth
My Hildegarde
VH-UQO 16 Jimmy Melrose   Australie Temps passé : 10 j 16 h
Second par handicap
Desoutter Mk.II OY-DOD 7 Lt. M. Hansen,
D. Jensen
  Danemark Arrivés le
DH.89 Dragon Rapide
Tainui
ZK-ACO 60 J.D. Hewitt,
C.E. Kay, F. Stewart
  Nouvelle-Zélande Arrivés le
Non classés
Miles M.3 Falcon G-ACTM 31 H.L. Brook,
Mlle E. Lay (passager)
  Royaume-Uni Arrivés le .
Fairey IIIF G-AABY 15 F/O C.G. Davies,
Lt.Cdr. C.N. Hill
  Royaume-Uni Arrivés le .
Fairey Fox I G-ACXO 35 Ray Parer (en),
G. Hemsworth
  Australie Abandon à Paris.
Rejoignent finalement Melbourne le .
Lambert Monocoupe 145
Baby Ruth
NC501W 33 J.H. Wright,
J. Polando Warner
  États-Unis Abandon à Calcutta.
DH.88 Comet
Black Magic
G-ACSP 63 Jim Mollison,
Amy Johnson
  Royaume-Uni Venant de Karachi, Mollison perd son chemin et atterrit à Jubulpur. Il n'y a pas de carburant à haut indice d'octane disponible ; le plein est fait avec de l'essence. Les moteurs cassent durant le vol vers Allahabad.
Pander S4
Panderjager
PH-OST 6 G.J. Geysendorffer,
D.L. Asjes, P. Pronk
  Pays-Bas Détruit dans une collision au sol à Allahabad[1].
B.A. Eagle
The Spirit of Wm.
Shaw & Co Ltd
G-ACVU 47 F/Lt. G. Shaw   Royaume-Uni Abandon à Bushire.
Lockheed Vega
Puck
G-ABGK 36 J. Woods,
D.C. Bennett
  Australie Retourné lors de l'atterrissage à Alep, abandon.
Airspeed AS.8 Viceroy G-ACMU 58 N. Stack (en),
S.L. Turner
  Royaume-Uni Abandon à Athènes suite à des problèmes de frein.
Granville R-6H
Q.E.D.
NX14307 46 J. Cochran,
W. Smith Pratt
  États-Unis Abandon suite à un dysfonctionnement des volets après un atterrissage à Bucarest.
Fairey Fox I G-ACXX 62 H.D. Gilman,
J.K. Baines
  Royaume-Uni Écrasé près de Palazzo San Gervasio en Italie ; les deux membres d'équipage sont tués.

Notes et référencesModifier

  1. (nl) « De Panderjager uitgebrand in Allahabad », www.aviacrash.nl (consulté le 3 février 2008)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier