Courriers de Seine-et-Oise

Courriers de Seine-et-Oise
logo de Courriers de Seine-et-Oise
Logo des Courriers de Seine-et-Oise.
illustration de Courriers de Seine-et-Oise
Bus Lion's City hybride n°72791 sur la ligne 16.

Création
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social 18, Rue de la Senette
Carrières-sous-Poissy
France
Direction Pierre Bonicel
Actionnaires 1
Activité Transports routiers réguliers de voyageurs
Produits Autobus
Société mère Transdev
Filiales 2
Site web www.transdev-idf.com/reseau-bus-csoVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation 190 600 
Fonds propres 13 033 400  (2013)
Dette 8 585 200  (2013)
Chiffre d'affaires 26 071 200  (2013)
en augmentation + 2,71 %
Résultat net 1 127 700  (2013)
en augmentation + 100,09 %

Les Courriers de Seine-et-Oise (CSO) assurent le transport régulier de voyageurs. Cette entreprise, filiale du groupe Transdev, a été fondée en 1946. Elle est basée à Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines. Depuis la création des réseaux de bus de Poissy - Les Mureaux et du Mantois en 2021 et des réseaux Centre et Sud Yvelines et Île-de-France Ouest en 2024, la société n'exploite plus aucune ligne régulière.

Histoire modifier

Histoire de l'entreprise modifier

Le , le groupe Veolia Transport alors filiale de Veolia environnement, qui gérait l'entreprise, fusionne avec Transdev pour donner naissance à « Veolia Transdev » qui devient le no 1 privé mondial dans le secteur des transports[1].

Deux ans plus tard, en , le groupe étant endetté de plusieurs millions d'euros, celui-ci adopte le nom de Transdev à la suite du désengagement de Veolia environnement, détenteur de Veolia Transport[2].

Histoire du réseau de bus modifier

Depuis le , l'exploitation des lignes 3, 12, 22, 26, 30, 31, 32, 33, 35, 37 et 39 est transférée à la société Autocars Tourneux, également filiale à l'époque de Veolia Transport.

Le , la ligne Express 9 voit l'extension de ses amplitudes horaires en semaine ainsi que la création d'un service le samedi. Ainsi, 53 allers-retours sont effectués du lundi au vendredi et 28 le samedi[3].

Le , le réseau urbain de Poissy est restructuré et renforcé comme suit[4],[5] :

  • la ligne 50 voit son amplitude horaire élargie du lundi au samedi jusqu'à minuit au lieu de 22 h 45 et avec un départ plus tôt à h en semaine au lieu de h. Les fréquences sont renforcées aux heures de pointe avec un bus toutes les dix minutes et toutes les vingt à vingt-cinq minutes aux heures creuses ;
  • la ligne 51 voit son itinéraire simplifié avec un tracé plus rapide et direct en reliant le cente hospitalier et la rue de la Marne via le quartier Beauregard ;
  • la ligne 52 fusionne avec la ligne 53 en une nouvelle ligne 52 en reliant le quartier de la Bruyère au centre commercial de Chambourcy via le centre hospitalier. Cette ligne possède les mêmes fréquences et amplitudes horaires que la ligne 50.

En date du , les lignes 1, 2, 6, 9, 10, 11, 14, 16, 20, 21, 24, 25, 28, 50, 51, 52, 54, 55 et 98 intègrent le réseau de bus de Poissy - Les Mureaux, et la ligne 7 le réseau de bus du Mantois, en raison de l'ouverture à la concurrence de ceux-ci.

Le , l'entreprise perd la ligne Express 4 qui rejoint le réseau de bus Île-de-France Ouest et les lignes 1, 2, 23 et 27 rejoignent le réseau de bus Centre et Sud Yvelines.

Dépôts modifier

CSO dispose d'un dépôt à Noisy-le-Roi où seuls les bus du réseau de la plaine de Versailles (lignes 1, 23 et 27) étaient remisés.

Keolis Seine et Oise Est, qui a repris le dépôt principal de Carrières-sous-Poissy dans le cadre de la création du réseau de bus de Poissy - Les Mureaux, continue de le partager avec CSO pour le remisage des autocars de la ligne N151 du Noctilien[6]. Par ailleurs, ce dépôt dispose d'un centre de maintenance, d'une pompe à gazole et d'une station de lavage.

Matériel roulant modifier

Bus standards modifier

Détail des bus standard en service au [7],[8].
Marque Modèle Nombre d'unités Numéro de parc Période de mise en service Remarque
Mercedes-Benz Citaro LE 3 07905, 07906, 09077 12/2007 à 08/2009 -

Minicars modifier

Détail des bus articulés en service au
Marque Modèle Nombre d'unités Numéro de parc Période de mise en service Remarque
Iveco Daily Line 4 26285-26287, ? 12/2017 à 06/2018 -
Integralia In-urban 1 3211 11/2018

Midibus modifier

Détail des midibus en service au
Constructeur Modèle Nombre d'unités Numéros de parc Période de mise en service Remarque
Heuliez Bus GX 127 3 9120-9122, 98080 07/2007 à 09/2009 -

Autocars modifier

Détail des autocars en service au
Constructeur Modèle Nombre d'unités Numéros de parc Période de mise en service Remarque
Irisbus Crossway 4 12033, 12035, 12036, 12038 03/2012 Série 12000 affectée aux Noctilien.
Mercedes-Benz Intouro 20 10083, 11532, 11547, 11548, 20466, 20470, 21801, 21803, 22095, 22336, 22384, 23106, 23108, 23109, 23461, 23462, 23911, 23912, 25009, 25422, 36148 08/2008 à 12/2018 -
Mercedes-Benz Integro II 1 08082 11/2008 Scolaires

Galerie de photographies modifier

 
Mercedes-Benz citaro C2 de Transdev CSO n° 72802 en gare de Conflans Fin d'Oise
 
Man Lion's city Hybride n°72791 sur la 16
 
Le Citaro C2 n°71952 sur la 11

Identité visuelle modifier

Notes et références modifier

  1. Veolia Transdev : le géant des transports publics est né, publié le 4 mars 2011, sur le site mobilicites.com, consulté le 18 février 2015.
  2. Veolia Transdev se renomme Transdev, publié le 26 mars 2013, sur le site lesechos.fr, consulté le 18 février 2015.
  3. La ligne de bus Express 9 renforcée, publié le 23 août 2013, sur le site leparisien.fr, consulté le 29 mai 2015.
  4. Une refonte en profondeur du réseau de bus de Poissy avec Île-de-France Mobilités, sur le site ville-poissy.fr, consulté le 4 août 2018.
  5. Avec votre réseau de bus optimisé, simplifiez-vous Poissy, sur le site ville-poissy.fr, consulté le 4 août 2018.
  6. « Deux autocars prennent feu au dépôt Keolis »  , sur lagazette-yvelines.fr, (consulté le ).
  7. « État de parc de Transdev CSO », sur tc-infos.fr (consulté le ).
  8. Sylvain Couvrat, « Parc Transdev Île-de-France »  , sur docs.google.com (consulté le ).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Bibliographie modifier

  • France Passion des Transports Urbains (FPTU) : Île-de-France - Tome 3, Réseaux Urbains, , 146 p. (lire en ligne)