Courrier de l'Égypte

Le Courier de l’Égypte numéro 116

Le Courrier de l’Égypte (souvent orthographié Courier de l’Égypte[1]) est un journal de la propagande napoléonienne s’adressant au corps expéditionnaire de la campagne d'Égypte et devant soutenir le moral des troupes, alors que La Décade égyptienne est destinée aux civils qui avaient accompagné l'armée. Dans ses pages ont figuré « les premiers reportages de guerre, des récits de voyage des nombreux correspondants qui déambulent partout dans Le Caire à l’affut d’une scène pittoresque », raconte Kraemer[2].

Le premier numéro paraît le  ; il est imprimé par Marc Aurel, ami de Bonaparte à Valence. Joseph Fourier, rédacteur en chef, Costaz et Desgenettes participent à sa rédaction. Le dernier numéro paraît le .

Le journal parvient à GrenobleJacques-Joseph Champollion le transmet à son jeune frère Jean-François qui, en , apprend que le 2 fructidor an VII :

« il a été trouvé... une pierre d’un très beau granit noir... Une seule face bien polie offre trois inscriptions distinctes... avec des caractères hiéroglyphiques, syriaques et grecs. Cette pierre offre un grand intérêt pour l’étude des caractères hiéroglyphiques, peut-être même en donnera-t-elle enfin la clef. »

Ce journal a largement contribué à la diffusion de la langue française en Égypte car quelques années plus tard les diplomates étrangers constateront que les Français restent solidement implantés et que la presse de langue française tient le haut du pavé.

Numéros caractéristiquesModifier

  • no 24 : Relation du voyage à Suez pour découvrir le canal de Suez que l'on supposait avoir existé entre la mer Rouge et la mer Méditerranée, de Louis Costaz ;
  • no 37 : on peut y lire, concernant la pierre de Rosette : « Cette pierre offre un grand intérêt pour l'étude des caractères hiéroglyphiques ; peut être en donnera-t-elle la clef » ;
  • no du 30 brumaire an IX : rapport d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire concernant un plan d'expériences sur la respiration aquatique, ultérieurement inséré dans la Description de l'Égypte ;
  • no du 6 frimaire : Histoire naturelle de l'œuf, servant d'introduction au développement des expériences annoncées à l'égard des oiseaux, également d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire ;
  • no ? : Études sur les monuments, les mœurs et les révolutions de l'Égypte, sur ses oasis, sur les explorations et les fouilles à entreprendre dans la vallée du Nil, sur les aqueducs à y construire, etc, de Joseph Fourier.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :