Ouvrir le menu principal
La déesse Cybèle portant la couronne murale, tétradrachme d'argent, Smyrne (160–150 AEC)

Une couronne murale (en latin corona muralis) ou tourellée est une couronne garnie de tours symbolisant les murs d'une ville fortifiée. Dans l'Antiquité gréco-romaine, elle ornait le front des divinités tutélaires qui protégeaient les cités. À l'époque hellénistique, elle était souvent associée à Cybèle-Tyché[1],[2]. Dans l'armée romaine, on l'attribuait au soldat qui franchissait le premier une muraille ennemie. Elle était alors faite d'or[3].

Cette représentation a été reprise dans l'héraldique des municipalités de plusieurs pays européens[3].

Elle est aussi l'emblème d'Italia turrita.

Galerie historiqueModifier

Galerie héraldiqueModifier

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. F. Allègre, « La Déesse grecque Tyché », sur Google.books, .
  2. (en) « Roman crowns and wreaths. », sur tribunesandtriumphs (consulté le 7 octobre 2017).
  3. a et b (en) Valerie A. Maxfield, « The Military Decorations of the Roman Army », sur Google Books, (consulté le 7 octobre 2017).

Articles connexesModifier