Courbesseaux

commune française du département de Meurthe-et-Moselle

Courbesseaux
Courbesseaux
Mairie.
Blason de Courbesseaux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Lunéville
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Sânon
Maire
Mandat
Fabrice, Jacques, Eddie Boyer
2020-2026
Code postal 54110
Code commune 54139
Démographie
Gentilé Curvasaliciens [1]
Population
municipale
357 hab. (2018 en augmentation de 18,21 % par rapport à 2013)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 41′ 25″ nord, 6° 23′ 48″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 293 m
Superficie 6,32 km2
Élections
Départementales Canton de Lunéville-1
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Courbesseaux
Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle
Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Courbesseaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courbesseaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courbesseaux

Courbesseaux est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est.

Ses habitants sont les Curvasaliciens.

GéographieModifier

Le territoire de la commune est limitrophe de 5 communes.

ToponymieModifier

Dans les documents anciens recensés par Henri Lepage, on trouve les graphies suivantes : Corbesal entre 1200-1260 ; Courbessal en 1284 ; Corbessauz en 1296 ; Corbeçalz en 1298 ; Courbesal en 1319[2].

Dans la langue locale, le nom du village se prononce Crebsoau[3],[4]. C'est aussi le gentilé patois.

HistoireModifier

En 1289, l'évêque de Metz et le duc de Lorraine conviennent que la forteresse de Courbessault resterait leur bien commun[5].

En 1320, l'écuyer Vathier de Vy (Vic-sur-Seille) et son épouse se reconnaissent hommes-lige du duc de Lorraine en reprenant les villages de Réméréville et de Courbesseaux[5].

En 1632, le roi (?) est haut, moyen et bas justicier à Courbesseaux[5].

Dans un document en date du 22 janvier 1594, on lit que les habitants de Courbesseaux bénéficient d'un droit assez rare en Lorraine. Il s'agit du « droit de tourner la thuille ». Ce particularisme leur donne le droit de choisir entre deux seigneuries. En fonction de leurs intérêts, ils peuvent soit devenir sujet du seigneur d'Hoéville, soit de la forteresse de Courbesseaux. Ils ont aussi le droit de « contretourner la thuille », c'est à dire de revenir dans la seigneurie initiale[6]. Bien que très rare, ce droit de « tourner la tuile » n'est pas inédit puisqu'on le retrouve, à peu près à la même époque, à Burthecourt-aux-Chênes et dans quelques villages de la seigneurie de Blâmont[7]. À Dombasle-Sur-Meurthe, il s'appelle le « droit de contre-mont »[8].

Dans le document de 1594, on comprend que Coubesseaux est rattaché à la « mairie de Réméréville » comme Velaine-sous-Amance et Erbéviller-sur-Amezule. Cependant, Coubesseaux ayant son propre sergent de ville, le « maieur» (maire) de Réméréville n'a aucune autorité sur les habitants de Courbesseaux[6].

Le village a été rasé pendant la guerre de 1914-1918[9] et son territoire a été le théâtre de violents combats.

Il a été le quartier général de la contre-attaque du général Édouard de Castelnau le 25 août 1914[10],[11].

Le 8 décembre 1928, les travaux d'adduction d'eau potable sont mis en adjudication[12].

Le décret du 22 décembre 1989 institue une concession de mines de sel appelées concession de Champenoux dans laquelle une partie du territoire de Courbesseaux est inclus[13].

Langue régionaleModifier

Dans son dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, Frédéric Godefroy aborde le mot « nice », passé à l'anglais et oublié en français moderne mais qui s'est maintenu dans de nombreux dialectes. Il cite turbulent comme sens donné à ce mot à Courbesseaux[14].

Le dictionnaire des patois lorrains de Lucien Adam fut publié en 1881. L'auteur s'est appuyé sur la contribution d'érudits locaux répartis dans les trois départements lorrains. Parmi ceux-ci, il y avait M Nicolas, instituteur à Courbesseaux qui a communiqué un manuscrit sur le patois de Courbesseaux[15]. Ses notes sont archivées à la bibliothèque municipale de Nancy.

De son côté, Etienne Olry (1830-1885) a relevé un dicton météorologique et humoristique de Courbesseaux[16] :

Es chandoles, quand lo slo bèille, lo loup onteure dans sè grotte pou hheille semaines ; quand i'n'beille me, c'ost pour quarante jonées :

à la chandeleur, quand le soleil brille, le loup entre dans tanière pour six semaines ; quand il ne brille pas, c'est pour quarante jours.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Bruno Abballe    
mars 2008 décembre 2015 Bernard Eigelthinger    
mars 2016 mai 2020 Fabrice Boyer[17]   Agriculteur exploitant
mai 2020 En cours Fabrice, Jacques, Eddie Boyer[17],[18]   Agriculteur sur petite exploitation

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[20].

En 2018, la commune comptait 357 habitants[Note 1], en augmentation de 18,21 % par rapport à 2013 (Meurthe-et-Moselle : +0,34 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
192245267268272299322365327
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
310302260255246241221227225
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
220182151126118131114108101
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
96127187184190202278334357
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[21] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blasonnement :
De gueules à la bande ondée d’argent, chargée en chef d’une étoile d’azur, accompagnée en chef d’un épi de blé feuillé d’or, et en pointe d’un canon d’argent affûté de même.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. https://www.habitants.fr/meurthe-et-moselle-54
  2. Henri (1814-1887) Auteur du texte Lepage, Dictionnaire géographique de la Meurthe, rédigé d'après les instructions du comité des travaux historiques et des sociétés savantes... Par Henri Lepage,... Avec une carte du département au Xe siècle, (lire en ligne), p. 81
  3. « blason populaire, Cartographie des blasons populaires (sobriquet par village, sobriquets) en Langue lorraine-romande », sur cherbe.free.fr (consulté le 2 janvier 2021)
  4. Société d'histoire de la Lorraine et du Musée lorrain Auteur du texte et Vital Collet, « Le Pays lorrain : revue régionale bi-mensuelle illustrée / dir. Charles Sadoul », sur Gallica, (consulté le 2 janvier 2021), p. 442-443
  5. a b et c Le département de la Meurthe. Deuxième partie : statistique historique et administrative / publ... par Henri Lepage, , 126 p. (lire en ligne)
  6. a et b Henri (1814-1887) Auteur du texte Lepage, Les communes de la Meurthe : journal historique des villes, bourgs, villages, hameaux et censes de ce département.... Volume 1 / par Henri Lepage,..., (lire en ligne), p. 248
  7. [http://www.blamont.info/textes79.html « blamont.info - Textes - Les vieux Ch�teaux de la Vesouze - 1909 (14/15) »], sur www.blamont.info (consulté le 2 janvier 2021)
  8. « Dombasle », sur galeries.limedia.fr (consulté le 31 janvier 2021), p. 6
  9. Cartes postales de Courbesseaux
  10. Photos et cartes postales anciennes de Courbesseaux, 54110
  11. Le saviez-vous ?
  12. « L'Immeuble et la construction dans l'Est ["puis" et Bois et forêts de l'Est réunis] », sur Gallica, (consulté le 2 janvier 2021)
  13. France Conseil général des mines Auteur du texte et Mines ParisTech Auteur du texte, « Annales des mines », sur Gallica, (consulté le 2 janvier 2021), p. 43
  14. Frédéric (1826-1897) Auteur du texte Godefroy, Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes, du IXe au XVe siècle,... par Frédéric Godefroy,..., 1881-1902 (lire en ligne), p. 495
  15. Lucien (1833-1918) Auteur du texte Adam, Les patois lorrains / par Lucien Adam,..., (lire en ligne)
  16. Étienne (1830?-1885) Auteur du texte Olry, Recherches sur les phénomènes météorologiques de la Lorraine / par Olry,..., (lire en ligne), p. 64
  17. a et b « Résultats des élections municipales 2020 », sur le site du Télégramme de Brest (consulté le 10 août 2020)
  18. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 août 2020)
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  23. Courbesseaux - Cimetière militaire