Coupe intercontinentale 1972

Coupe intercontinentale 1972
Image illustrative de l’article Coupe intercontinentale 1972
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Résultat
Équipe 1 CA Independiente
Équipe 2 Ajax Amsterdam
Score 1 - 4
Match aller
Mi-temps
1 - 1
(0 - 1)
Match retour
Mi-temps
3 - 0
(1 - 0)
Match aller
Date
Stade La Doble Visera
Lieu Avellaneda, Argentine
Affluence 60 000 spectateurs
Arbitrage Tofik Bakhramov
Match retour
Date
Stade Stade olympique d'Amsterdam
Lieu Amsterdam, Pays-Bas
Affluence 46 511 spectateurs
Arbitrage José Romei

La Coupe intercontinentale 1972 est la treizième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club néerlandais de l'Ajax Amsterdam, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1971-1972, au club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1972. Il s'agit de la première apparition de l'Ajax dans cette compétition tandis que le CA Independiente en est à sa troisième participation.

Le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre.

Le match aller se déroule à La Doble Visera d'Avellaneda, le devant 60 000 spectateurs et est arbitré par le Soviétique Tofik Bakhramov. Les deux équipes se quittent sur le score nul de 1-1, avec des buts de Johan Cruijff pour l'Ajax et de Francisco Sá pour Independiente. Les joueurs portent un brassard noir en hommages aux victimes de la prise d'otages des Jeux olympiques de Munich ayant eu lieu la veille[1]. Le match retour a lieu au Stade olympique d'Amsterdam, le devant 46 511 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Paraguayen José Romei se conclut par une victoire des champions d'Europe sur le score de 3-0, grâce à un but de Johan Neeskens et un doublé de Johnny Rep. L'Ajax s'impose sur le score cumulé de 4-1 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel[2] de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA.[3]

Feuilles de matchModifier

Match allerModifier

Match aller CA Independiente   1 - 1   Ajax Amsterdam La Doble Visera, Avellaneda

  82e (0 - 1)   6e Cruijff Spectateurs : 60 000
Arbitrage :   Tofik Bakhramov
(Rapport)
 
 
 
 
 
Independiente
 
 
 
 
 
Ajax
INDEPENDIENTE:
G 1   Miguel Santoro
D 2   Eduardo Commisso (en)
D 3   Miguel Ángel López
D 4   Francisco Sá
D 5   Ricardo Pavoni  
M 6   José Pastoriza
M 7   Alejandro Semenewicz (it)
M 8   Miguel Ángel Raimondo (en)   70e
A 9   Agustín Balbuena
A 10   Eduardo Maglioni
A 11   Dante Mircoli (en)
Remplaçants:
D 12   Carlos Alberto Bulla   70e 
Entraîneur:
  Pedro Dellacha
AJAX:
G 1   Heinz Stuy
D 2   Horst Blankenburg
D 3   Wim Suurbier
D 4   Barry Hulshoff
D 5   Ruud Krol
M 6   Arie Haan
M 7   Johan Neeskens
M 8   Gerrie Mühren
A 9   Sjaak Swart
A 10   Johan Cruyff   30e
A 11   Piet Keizer  
Remplaçants:
D 12   Arnold Mühren   30e 
Entraîneur:
  Ştefan Kovács

Match retourModifier

Match retour Ajax Amsterdam   3 - 0   CA Independiente Stade olympique d'Amsterdam

20 h 15 UTC+1
Neeskens   12e
Rep   65e   80e
(1 - 0) Spectateurs : 46 511
Arbitrage :   José Romei
(Rapport)
 
 
 
 
 
Ajax
 
 
 
 
 
Independiente
AJAX:
G 1   Heinz Stuy
D 2   Horst Blankenburg
D 3   Wim Suurbier
D 4   Barry Hulshoff
D 5   Ruud Krol
M 6   Arie Haan
M 7   Johan Neeskens
M 8   Gerrie Mühren
A 9   Sjaak Swart   62e
A 10   Johan Cruyff
A 11   Piet Keizer  
Remplaçants:
D 12   Johnny Rep   62e 
Entraîneur:
  Ştefan Kovács
INDEPENDIENTE:
G 1   Miguel Santoro
D 2   Eduardo Commisso (en)
D 3   Miguel Ángel López
D 4   Francisco Sá
D 5   Ricardo Pavoni  
M 6   José Pastoriza
M 7   Alejandro Semenewicz (it)
M 8   Luis Garisto   74e
A 9   Agustín Balbuena
A 10   Eduardo Maglioni
A 11   Dante Mircoli (en)   62e
Remplaçants:
D 12   Carlos Alberto Bulla   62e 
A   Manuel Mágan   74e 
Entraîneur:
  Pedro Dellacha

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Intercontinental Cup 1972 », sur linguasport.com (consulté le )
  2. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  3. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, le titre a été conféré avec un document officiel (catalogué dans la section "Official Documents" sur le site de l'entité) de la fédération mondiale, ergo est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. (en) « FIFA Club World Cup Qatar 2019™ » [PDF] p. 12. cfr.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier