Ouvrir le menu principal

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2016

compétition de football
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2016
Description de l'image 2016 FIFA Club World Cup logo.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Édition 13e
Lieu(x) Drapeau du Japon Japon
Date du
au
Participants 7 équipes
Épreuves 8 rencontres
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Espagne FC Barcelone (3)
Vainqueur Drapeau : Espagne Real Madrid (2)
Deuxième Drapeau : Japon Kashima Antlers
Troisième Drapeau : Colombie Atlético Nacional
Meilleur joueur Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo (4 buts)

Navigation

La Coupe du monde des clubs de la FIFA 2016 est la 13e édition de la Coupe du monde des clubs de la FIFA. Elle se tient du au au Japon pour la septième fois de son histoire. Le pays organisateur a été choisi en avril 2015 par la Fédération internationale de football association (FIFA).

NouveautésModifier

Les clubs champions continentaux des six confédérations continentales de football disputent le tournoi en compagnie du champion du pays organisateur.

L’arbitrage vidéo est testé lors de cette compétition. L'assistance vidéo ne peut intervenir que dans quatre situations précises et seul l'arbitre central peut demander l'avis de son assistant vidéo:
- lors d'un but marqué, pour vérifier le franchissement de la ligne et/ou une potentielle faute.
- en cas de penalty à éventuellement accorder. Elle offrira la possibilité de revenir sur la décision et annuler le penalty sifflé, ou au contraire, accorder la faute après visionnage.
- en cas de carton rouge à éventuellement distribuer. L'exclusion pourra être confirmée ou non, et une exclusion sera possible même si le fait de jeu se fait en dehors du champ de vision de l'arbitre.
- enfin, la vidéo permettra d'identifier le bon joueur devant être sanctionné d'un avertissement ou d'une exclusion.

Par ailleurs, la FIFA autorise un quatrième remplacement, uniquement en cas de prolongations. Ce deux mesures sont appliqués à titre de test.

CandidaturesModifier

Deux pays se sont portés candidats à l'organisation de cette compétition, le processus d'attribution a débuté en février 2014 pour s'achever en avril 2015 pour désigner les pays hôtes des éditions 2015 et 2016 de la compétition.

Les pays candidats étaient les suivants [1]:

L'Inde s'est finalement retirée de la compétition, laissant le Japon comme seul candidat pour les éditions 2015-2016[2]. Le 23 avril 2015, la FIFA attribue officiellement la compétition au seul candidat restant, le Japon[3].

Clubs qualifiésModifier

Les équipes participant à la compétition sont les vainqueurs des plus grandes compétitions inter-clubs de chaque confédération. Le vainqueur de la confédération océanienne doit quant à lui affronter le vainqueur du championnat du pays hôte.

Club Pays Confédération Épreuve qualificative
Entrent en demi-finales
Real Madrid   Espagne UEFA Ligue des champions de l'UEFA 2015-2016
Atlético Nacional   Colombie CONMEBOL Copa Libertadores 2016
Entrent en quarts de finale
Club América   Mexique CONCACAF Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016
Mamelodi Sundowns   Afrique du Sud CAF Ligue des champions de la CAF 2016
Jeonbuk Hyundai Motors   Corée du Sud AFC Ligue des champions de l'AFC 2016
Entrent en barrage
Auckland City   Nouvelle-Zélande OFC Ligue des champions de l'OFC 2016
Kashima Antlers   Japon AFC J-League 2016 (pays hôte)

OrganisationModifier

Sites de la compétition
Osaka Yokohama
Stade Suita Stade Nissan
34° 48′ 41,04″ N, 135° 32′ 27,24″ E 35° 30′ 36,16″ N, 139° 36′ 22,49″ E
Capacité: 39 694 Capacité: 72 327
   
Sites de la Coupe du monde des clubs 2016
Calendrier
Nom Date(s)
Barrage 8 décembre
Quarts de finale 11 décembre
Match pour la 5e place 14 décembre
Demi-finales 14-15 décembre
Match pour la 3e place 18 décembre
Finale 18 décembre

Faits marquantsModifier

  • Les Kashima Antlers sont le premier club japonais (et asiatique) de l'histoire à atteindre la finale depuis la création de la compétition en 2000.

RésultatsModifier

TableauModifier

Barrage Quarts de finale Demi-finale Finale
 8 décembre - Yokohama                          
   Kashima Antlers   2   11 décembre - Osaka        
   Auckland City FC   1        Mamelodi Sundowns   0
14 décembre - Osaka
     Kashima Antlers  2    
   Atlético Nacional  0
       Kashima Antlers  3  
18 décembre - Yokohama
   Kashima Antlers   2
11 décembre - Osaka
     Real Madrid   4 ap
   Jeonbuk Hyundai   1
15 décembre - Yokohama
   Club América   2    
   Club América  0
Cinquième place Troisième place
       Real Madrid  2  
   Jeonbuk Hyundai   4    Club América  2 (3)
   Mamelodi Sundowns   1    Atlético Nacional  2 (4)tab
14 décembre - Osaka 18 décembre - Yokohama

DétailsModifier

BarrageModifier

Match 1 Kashima Antlers   2 - 1   Auckland City FC Stade Nissan, Yokohama

19 h 30 (UTC+9)
11 h 30 (CEST)
Akasaki   67e
Kanazaki   88e
(0 - 0)   50e Kim D. Spectateurs : 17 667
Arbitrage :   Janny Sikazwe
Rapport

Quarts de finaleModifier

Match 2 Jeonbuk Hyundai   1 - 2   Club América Suita City Football Stadium, Osaka

16 h 00 (UTC+9)
8 h 00 (CEST)
Kim B.   23e (1 -0)   58e   74e S. Romero Spectateurs : 14 587
Arbitrage :   Viktor Kassai
Rapport

Match 3 Mamelodi Sundowns   0 - 2   Kashima Antlers Suita City Football Stadium, Osaka

19 h 30 (UTC+9)
11 h 30 (CEST)
(0 - 0)   63e Endo
  88e Kanazaki
Spectateurs : 21 702
Arbitrage :   Roberto García Orozco
Rapport

Match pour la cinquième placeModifier

Match 4 Jeonbuk Hyundai   4 - 1   Mamelodi Sundowns Suita City Football Stadium, Osaka

16 h 30 (UTC+9)
8 h 30 (CEST)
Kim B.   18e
Lee J.   29e
Nascimento   41e (csc)
Kim S.   89e
(3 - 0)   48e Tau Spectateurs : 5 938
Arbitrage :   Nawaf Shukralla
Rapport

Demi-finalesModifier

Match 5 Atlético Nacional   0 - 3   Kashima Antlers Suita City Football Stadium, Osaka

19 h 30 (UTC+9)
11 h 30 (CEST)
(0 - 1)   33e (pén.) Doi
  83e Endo
  85e Suzuki
Spectateurs : 15 050
Arbitrage :   Viktor Kassai
Rapport

Match 6 Club América   0 - 2   Real Madrid Stade Nissan, Yokohama

19 h 30 (UTC+9)
11 h 30 (CEST)
(0 - 1)   45+2e Benzema
  90+2e Cristiano Ronaldo
Spectateurs : 50 117
Arbitrage :   Enrique Cáceres
Rapport

Match pour la troisième placeModifier

Match 7 Club América   2 - 2   Atlético Nacional Stade Nissan, Yokohama

16 h 00 (UTC+9)
8 h 00 (CEST)
Arroyo   38e
Peralta   66e (pén.)
(1 - 2)   6e (csc) Samudio
  26e Guerra
Spectateurs : 44 625
Arbitrage :   Nawaf Shukralla
Rapport
Martínez  
Samudio  
Quintero  
Peralta  
Arroyo  
Tirs au but
3 - 4
  Mosquera
  Nieto
  Bocanegra
  Torres
  Borja

FinaleModifier

Match 8 Real Madrid   4 - 2 ap   Kashima Antlers Stade Nissan, Yokohama

19 h 30 (UTC+9)
11 h 30 (CEST)
Benzema   9e
Ronaldo   60e (pén.)   98e   104e
(1 - 1, 2 - 2, 4 - 2)   44e   52e Shibasaki Spectateurs : 68 742
Arbitrage :   Janny Sikazwe
Rapport
Real Madrid[5]
Kashima Antlers[5]
G 1   Keylor Navas
ArD 2   Dani Carvajal   102e
DC 5   Raphaël Varane
DC 4   Sergio Ramos (c)   55e   108e
ArG 12   Marcelo
MC 19   Luka Modrić   106e
MC 14   Casemiro   100e
MC 8   Toni Kroos
AD 17   Lucas Vázquez   81e
AC 9   Karim Benzema
AG 7   Cristiano Ronaldo   112e
Remplaçants :
G 13   Kiko Casilla
G 25   Rubén Yáñez
D 3   Pepe
D 6   Nacho   108e 
D 15   Fábio Coentrão
D 23   Danilo
M 10   James Rodríguez
M 16   Mateo Kovačić   106e 
M 20   Marco Asensio
MF 22   Isco   81e 
A 18   Mariano
A 21   Álvaro Morata   112e 
Entraîneur :
  Zinédine Zidane
 
G 21   Hitoshi Sogahata
ArD 22   Daigo Nishi
DC 23   Naomichi Ueda
DC 3   Gen Shoji
ArG 16   Shuto Yamamoto   58e
MD 25   Yasushi Endo   102e
MC 10   Gaku Shibasaki
MC 40   Mitsuo Ogasawara (c)   67e
MG 6   Ryota Nagaki   114e
A 33   Mu Kanazaki
A 8   Shoma Doi   88e
Remplaçants :
G 1   Masatoshi Kushibiki
G 29   Shinichiro Kawamata
D 14   Hwang Seok-ho
D 17   Bueno
D 24   Yukitoshi Ito   102e 
M 11   Fabrício   93e   67e 
M 13   Atsutaka Nakamura
M 20   Kento Misao
M 32   Taro Sugimoto
M 35   Taiki Hirato
A 18   Shuhei Akasaki   114e 
A 34   Yuma Suzuki   88e 
Entraîneur :
  Masatada Ishii

RécompensesModifier

Classement final
Rang Club Pays Prime
1 Real Madrid CF   Espagne 5 000 000 $
2 Kashima Antlers   Japon 4 000 000 $
3 Atlético Nacional   Colombie 2 500 000 $
4 Club América   Mexique 2 000 000 $
5 Jeonbuk Hyundai Motors   Corée du Sud 1 500 000 $
6 Mamelodi Sundowns   Afrique du Sud 1 000 000 $
7 Auckland City FC   Nouvelle-Zélande 500 000 $
Prix annexes
Prix Lauréat Club
Ballon d'or   Cristiano Ronaldo   Real Madrid CF
Ballon d'argent   Luka Modrić   Real Madrid CF
Ballon de bronze   Gaku Shibasaki   Kashima Antlers
Prix du fair-play   Kashima Antlers

Classement des buteursModifier

Notes et référencesModifier