Ouvrir le menu principal

Coupe des clubs champions européens 1955-1956

compétition de football
Coupe des clubs champions européens 1955-1956
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) Journal L'Équipe
Édition 1re
Lieu(x) Finale :
Parc des Princes,
Paris (France)
Participants 16 équipes
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Espagne Real Madrid CF (1)
Finaliste Drapeau : France Stade de Reims
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Miloš Milutinović (8)

Navigation

La Coupe des clubs champions européens 1955-1956, première édition de la Coupe d'Europe des clubs champions, a vu la victoire du Real Madrid sur le Stade de Reims.

Seize équipes invitées prennent part à la compétition.

À noter que la Sarre, représentée dans cette coupe des clubs champions par le FC Sarrebruck, ne faisait pas encore partie de la RFA et disposait à l'époque d'une association indépendante de la fédération allemande.

La compétition s'est terminée le par la finale au Parc des Princes à Paris.

OrganisationModifier

Équipes invitéesModifier

Les clubs participants sont invités[1]. Le club anglais du Chelsea FC, initialement invité, ne participe pas, la Fédération d'Angleterre de football l'incitant à renoncer pour ne pas concurrencer le championnat d'Angleterre de football[1]. Il est remplacé par le Gwardia Varsovie. Holland Sport, initialement invité pour représenter les Pays-Bas, renonce et cède sa place au PSV Eindhoven[2].

Liste des participants
Club Classement en championnat national
  Servette FC Sixième du championnat de Suisse 1954-1955
  Real Madrid CF Champion d'Espagne 1954-1955
  Sporting Portugal Troisième du championnat du Portugal 1954-1955
  Partizan Belgrade Cinquième du championnat de Yougoslavie 1954-1955
  Rapid Vienne Troisième du championnat d'Autriche 1954-1955
  PSV Eindhoven Troisième du championnat des Pays-Bas 1954-1955
  AC Milan Champion d'Italie 1954-1955
  FC Sarrebruck Troisième d'Oberliga Sud-Ouest 1954-1955
  AGF Århus Champion du Danemark 1954-1955
  Stade de Reims Champion de France 1954-1955
  Budapest Vörös Lobogó SE Vice-champion de Hongrie 1954
  RSC Anderlecht Champion de Belgique 1954-1955
  Djurgårdens IF Champion de Suède 1954-1955
  Gwardia Varsovie Quatrième du championnat de Pologne 1954
  Rot-Weiss Essen Champion d'Allemagne 1954-1955
  Hibernian FC Cinquième du championnat d'Écosse 1954-1955

Formule de la compétitionModifier

Il s'agit d'une compétition à élimination directe par matchs aller-retour. Le tirage des huitièmes de finale a été arrangé afin d'éviter une opposition précoce entre les équipes les plus prestigieuses[3].

CompétitionModifier

Tableau finalModifier

Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
 8 septembre et 12 octobre 1955  25 décembre 1955 et 29 janvier 1956  19 avril et 1er mai 1956  13 juin 1956, Parc des Princes, Paris
   Servette FC 0 0
   Real Madrid CF 2 5
   Real Madrid CF 4 0
 4 septembre et 12 octobre 1955
   FK Partizan Belgrade 0 3
   Sporting Portugal 3 2
 18 janvier et 12 février 1956
   FK Partizan Belgrade 3 5
   Real Madrid 4 1
 21 septembre et 1er novembre 1955
   AC Milan 2 2
   Rapid Vienne 6 0
 4 et 18 avril 1956 **
   PSV Eindhoven 1 1
   Rapid Vienne 1 2
 1 et 23 novembre 1955
   AC Milan 1 7
   AC Milan 3 4
 14 décembreParis) et 28 décembre 1955
   FC Sarrebruck 4 1
   Real Madrid CF 4
 21 sept.Copenhague) et 26 octobre1955
   Stade de Reims 3
   AGF Århus 0 2
   Stade de Reims 2 2
   Stade de Reims 4 4
 7 septembre et 19 octobre 1955
   Vörös Lobogó 2 4
   Vörös Lobogó 6 4
 23 nov.Glasgow) et 28 novembre 1955
   RSC Anderlecht 3 1
   Stade de Reims 2 1
 20 septembre et 12 octobre 1955
   Hibernian FC 0 0
   Djurgårdens IF 0 4
   Gwardia Varsovie 0 1
   Djurgårdens IF 1 0
 14 septembre et 12 octobre 1955
   Hibernian FC 3 1
   Rot-Weiss Essen 0 1
   Hibernian FC 4 1

Huitièmes de finaleModifier

Les huitièmes de finale se disputent entre le 4 septembre 1955, date du match Sporting Clube de Portugal - Partizan Belgrade, et le 23 novembre 1955, date du match FC Sarrebruck - Milan AC.

Le premier but de l'histoire de la compétition est inscrit par le Portugais João Baptista Martins, à la 14e minute du match Sporting Portugal - Partizan Belgrade. Ce même joueur signe un doublé (14e et 78e) à l'occasion de ce match inaugural, mais c'est le Yougoslave Miloš Milutinović qui réalise le premier doublé dans cette épreuve en marquant à la 45e puis à la 50e. Milutinović marque quatre buts lors du match retour le 12 octobre. Le premier triplé de l'histoire de la compétition est réussi le 7 septembre 1955 à l'occasion du match Budapest Voros Lobogo SE - RSC Anderlecht par le Hongrois Péter Palotás.

110 000 spectateurs assistent au match Real Madrid - Servette FC le 12 octobre. À l'inverse, seulement 3 574 personnes sont présentes pour la rencontre Djurgårdens IF - Gwardia Varsovie le 20 septembre. 5 845 spectateurs assistent au match retour à Reims entre le Stade de Reims et AGF Århus le 26 octobre. Cette faible affluence incite les dirigeants du club champenois à délocaliser les matchs du club en Coupe d'Europe à Paris, au Parc des Princes, à partir des quarts de finale.

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Rapid Vienne   6 - 2   PSV Eindhoven 6 - 1 0 - 1
Sporting Portugal   5 - 8   FK Partizan Belgrade 3 - 3 2 - 5
Servette FC   0 - 7   Real Madrid CF 0 - 2 0 - 5
Milan AC   7 - 5   FC Sarrebruck 3 - 4 4 - 1
AGF Århus   2 - 4   Stade de Reims 0 - 2 2 - 2
Rot-Weiss Essen   1 - 5   Hibernian FC 0 - 4 1 - 1
Djurgårdens IF   4 - 1   Gwardia Varsovie 0 - 0 4 - 1
Budapest Vörös Lobogó SE   10 - 4   RSC Anderlecht 6 - 3 4 - 1

Quarts de finaleModifier

Les quarts de finale se disputent entre le 23 novembre 1955, date du match Djurgårdens IF - Hibernian FC, et le 29 janvier 1956, date du match Partizan Belgrade - Real Madrid CF. En raison des rigueurs de l'hiver suédois, le match Djurgårdens IF - Hibernian FC se joue à Glasgow, au Firhill Stadium. Comme signalé plus haut, le match Stade de Reims - Budapest Vörös Lobogó SE du 14 décembre se joue au Parc des Princes à Paris, devant 35 000 spectateurs enthousiastes... et une confortable recette pour le trésorier du club champenois. 120 000 spectateurs assistent au match Real Madrid CF - Partizan Belgrade du 25 décembre.

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Real Madrid CF   4 - 3   FK Partizan Belgrade 4 - 0 0 - 3
Rapid Vienne   3 - 8   Milan AC 1 - 1 2 - 7
Djurgårdens IF   1 - 4   Hibernian FC 1 - 3 0 - 1
Stade de Reims   8 - 6   Budapest Vörös Lobogó SE 4 - 2 4 - 4

Demi-finalesModifier

Les demi-finales se disputent entre le 4 avril 1956, date du match Stade de Reims - Hibernian FC au Parc des Princes de Paris devant 35 486 spectateurs, et le 1er mai 1956, date du match Milan AC - Real Madrid. Le Stade de Reims est d'ailleurs qualifié pour la finale dès le 18 avril après le match retour disputé à Édimbourg, tandis que le match aller entre Milan AC et le Real Madrid a lieu seulement le 19 avril.

120 000 spectateurs assistent au match Real Madrid - Milan AC contre seulement 30 000 pour le match retour à San Siro.

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Real Madrid CF   5 - 4   Milan AC 4 - 2 1 - 2
Stade de Reims   3 - 0   Hibernian FC 2 - 0 1 - 0

FinaleModifier

Real Madrid CF   4 - 3   Stade de Reims Parc des Princes, Paris
Di Stéfano   14e
Rial   30e,   79e
Marquitos   67e
Leblond   6e
Templin   10e
Hidalgo   62e
Spectateurs : 38 239
Arbitrage :   Arthur Ellis
Juan Alonso ; Ángel Atienza, Marquitos, Rafael Lesmes ; Miguel Muñoz  , José María Zárraga ; José Iglesias Joseito, José Ramon Marchal, Alfredo Di Stéfano, Héctor Rial, Francisco Gento Équipes René-Jean Jacquet ; Simon Zimny, Robert Jonquet  , Raoul Giraudo ; Michel Leblond, Robert Siatka ; Michel Hidalgo, Léon Glovacki, Raymond Kopa, René Bliard, Jean Templin

Entraîneur :
  José Villalonga
Entraîneur :
  Albert Batteux

Meilleurs buteursModifier

Le meilleur buteur de la compétition fut le Yougoslave Miloš Milutinović du Partizan Belgrade FK avec 8 buts[4]. Il devança le Hongrois Péter Palotás du Budapest Vörös Lobogó SE et le français Léon Glovacki du Stade de Reims qui marquèrent tous deux à 6 reprises.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Pierre-Marie Descamps, Jacques Hennaux, 50 ans de coupes d'Europe, L'Équipe, , 384 p. (ISBN 295196059X, lire en ligne), p. 26
  2. Jacques Ferran, « 1955, an 1 de la Coupe des clubs champions européens », Football 1956,‎ , p. 62
  3. Pierre-Marie Descamps, Jacques Hennaux, 50 ans de coupes d'Europe, L'Équipe, , 384 p. (ISBN 295196059X, lire en ligne), p. 25
  4. Classement des meilleurs buteurs

Liens externesModifier