Ouvrir le menu principal
Coupe de l'IHF
masculine 1990-1991
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération internationale de handball (IHF)
Édition 10e
Date Du
au
Participants 27 clubs européens

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : URSS SKIF Krasnodar
Vainqueur Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Borac Banja Luka
Finaliste Drapeau : URSS CSKA Moscou

Navigation

La Coupe de l'IHF 1990-1991 est la 10e édition de la Coupe de l'IHF, aujourd'hui appelée coupe de l'EHF masculine.

Organisée par la Fédération internationale de handball (IHF), la compétition est ouverte à 26 clubs de handball en fonction de leurs résultats dans leur pays d'origine lors de la saison 1989-1990.

Elle est remportée par le club yougoslave du Borac Banja Luka, vainqueur en finale du club russe du CSKA Moscou[1].

RésultatsModifier

Premier tourModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
HV Tachos Waalwijk   43-37   Forst SSV Brixen 24-11 19-26
HC Herstal   36-35   ZMC Amicitia Zurich 16-16 20-19
HB Eschois Fola   29-50   UHK Volksbank Vienne 15-24 14-26
FC Porto   59-49   Maccabi Rishon LeZion 26-22 33-27
Ionikós de Néa Filadélphia   36-36   Arçelik Istanbul 25-14 11-22
Minaur Baia Mare   44-43   Tisza Volan Szeged 23-16 21-27
Wisła Płock   43-47   Empor Rostock 24-18 19-29
Urædd Porsgrunn   36-45   Redbergslids Göteborg 16-20 20-25
CSKA Moscou   64-35   Pargas IF 33-16 31-19
Stjarnan Garðabær   50-52   Helsingør IF 27-25 23-27

6 équipes sont exemptées de ce premier tour : Atlético Madrid, Vénissieux handball, SKIF Krasnodar, Borac Banja Luka, ŠKP Bratislava et TUSEM Essen.

Huitièmes de finaleModifier

Les huitièmes de finale se sont déroulés du 2 au 11 novembre :

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
HC Herstal   38 – 46   RK Borac Banja Luka 20-20 18-26
Empor Rostock   56 – 41   HV Tachos Waalwijk 25-15 31-26
Minaur Baia Mare   38 – 45   TUSEM Essen 20-21 18-24
Volksbank Vienne   37 – 36   SKIF Krasnodar 19-19 18-17
Redbergslids Göteborg   25 – 49   HB Vénissieux 85 15-27 10-22
Arçelik Istanbul   40 – 58   ŠKP Bratislava 16-26 24-32
FC Porto   43 – 53   Atlético Madrid 23-26 20-27
Helsingør IF   42 – 43   CSKA Moscou 19-17 23-26

En huitièmes de finale, le HB Vénissieux 85 a sèchement éliminé le club suédois du Redbergslids Göteborg[2]. Lors du match aller à Göteborg, les joueurs de Sead Hasanefendić réalisent un début de match parfait en menant 8 à 0 à la 22e minute puis maitrisent leur match pour s'imposer 27 à 15 face à des Suédois peu habitués à une telle déroute. Avec une avance de 12 buts, le suspense est faible pour le match retour. Si au bout d'un quart d'heure, les deux équipes sont à égalité 3-3, les Vénissians enchainent par un 6 à 0 qui annihile tout espoir aux Suédois qui boivent le calice jusqu'à la lie : 0/5 aux pénaltys, un but du gardien Mirko Bašić, un total de 24 pertes de balle et 13 minutes sans marquer ponctué d'un 9-0 pour les Français. Au bilan, une nouvelle victoire de 12 buts des Lyonnais qui se qualifient pour la première fois en quart de finale d'une coupe d'Europe :

Quarts de finaleModifier

Les quarts de finale se sont déroulés du 17 au 24 février :

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
Empor Rostock   32 – 39   RK Borac Banja Luka 18-22 14-17
Volksbank Vienne   28 – 43   TUSEM Essen 16-16 12-27
HB Vénissieux 85   40 – 40[3]   ŠKP Bratislava 24-20 16-20
Atlético Madrid   37 – 43   CSKA Moscou 17-21 20-22

En quarts de finale, le HB Vénissieux 85 est éliminé par le club tchécoslovaque du ŠKP Bratislava[4]. Après avoir mené de 8 buts lors du match aller, les joueurs de Sead Hasanefendić dilapident leur capital en laissant Bratislava ne s’incliner que de 4 buts. De même, lors du match retour, les Vénissians maîtrisent et sont même sur le chemin de remporter le match. Toutefois, lors du dernier quart d’heure, les Français accumulent les ballons perdus, aussitôt convertis en contres assassins. A quelques secondes de la fin. Mirko Bašić repousse un penalty de Branislav Dojčák mais Kalafus récupère la balle et marque : battus 16 à 20, Vénissieux est alors éliminé selon la règle du nombre de buts marqués à l’extérieur.

Demi-finalesModifier

Les demi-finales se sont déroulés du 7 au 14 avril :

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
TUSEM Essen   36 – 36[3]   RK Borac Banja Luka 24-17 12-19
ŠKP Bratislava   35 – 52   CSKA Moscou 21-23 14-29

FinaleModifier

Les finales se sont déroulés le ? et 19 mai 1991 :

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
RK Borac Banja Luka   43 – 39   CSKA Moscou 20-15 23-24

Notes et référencesModifier

  1. (en) « 1990/91 Men's IHF Cup », sur todor66.com (consulté le 25 août 2017)
  2. « Coupe de l'IHF, Vénissieux : le film de la pièce », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 264,‎ , p. 13-17 (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017)
  3. a et b Vainqueur grâce aux buts marqués à l'extérieur
  4. « HB Vénissieux 85 : sur l'écran des nuits noires... », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 267,‎ , p. 29-30 (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017)

Voir aussiModifier