Ouvrir le menu principal

Coupe de France masculine de handball 2006-2007

Coupe de France
masculine 2006-2007
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération française de handball
Édition 24e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du
au
Participants 224 clubs
Site(s) Final-Four :
Palais des Sports, Pau

Palmarès
Tenant du titre Montpellier Handball
Vainqueur Paris Handball (1)
Finaliste Pays d'Aix UCH (D2)

Navigation

La coupe de France masculine de handball 2006-2007 a eu lieu du au . Le "Final Four" s'est déroulé au Palais des sports de Pau.

Le Paris Handball y remporte sa première coupe de France en disposant en finale du Pays d'Aix UCH, club pensionnaire de Division 2. Ces derniers ont notamment éliminé en huitièmes de finale l'US Ivry, futur champion de France 2006-2007 puis une autre club de D1, Tremblay-en-France, en demi-finale.

Le Montpellier Handball, septuple tenant du titre, a été battu en demi-finale par les Parisiens.

Sommaire

Tableau finalModifier

  Huitièmes de finale
13 et 14 mars 2007
  Quarts de finale
27 et 28 mars 2007
  Demi-finales
5 mai 2007
  Finale
6 mai 2007
                             
  14 mars 2007     28 mars 2007, Vernon     5 mai 2007, Palais des sports de Pau     6 mai 2007, Palais des sports de Pau
 
  Saint-Marcel Vernon (D1) 21
 
  USAM Nîmes (D1) 19  
  Saint-Marcel Vernon 22
  14 mars 2007
    Paris Handball 23  
  Chateauneuf les Martigues HB (N1) 23
  27 mars 2007, Albertville
  Paris Handball (D1) 33  
  Paris Handball 28
  14 mars 2007
    Montpellier Handball 27  
  Saint-Cyr Touraine (D2) 28
  5 mai 2007, Palais des sports de Pau
  Chambéry SH (D1) 38  
  Chambéry SH 19
  13 mars 2007
    Montpellier Handball 27  
  OC Cesson (D2) 18
  28 mars 2007, Mulhouse
  Montpellier Handball (D1) 28  
  Paris Handball 28
  14 mars 2007
    Pays d'Aix UCH (D2) 21
  ASCA Wittelsheim (D2) 27ap
   
  US Créteil (D1) 26  
  ASCA Wittelsheim (D2) 26
  13 mars 2007
    Tremblay-en-France 35  
  Aurillac HCA (D2) 31
  28 mars 2007, Aix-en-Provence
  Tremblay-en-France (D1) 33  
  Tremblay-en-France 26
  14 mars 2007
    Pays d'Aix UCH (D2) 28  
  Pays d'Aix UCH (D2) 29
   
  US Ivry (D1) 27  
  Pays d'Aix UCH (D2) 40
  14 mars 2007
    Dijon BHB (D2) 25  
  Dijon Bourgogne HB (D2) 31
   
  SC Sélestat (D1) 29  
 

Résultats détaillésModifier

Seizièmes de finaleModifier

Comme d'habitude la coupe de France a réservé son lot de surprises et la plus belle est sans conteste l'élimination de Dunkerque par Wittelsheim. Pour Toulouse, Istres, Villeurbanne et Pontault-Combault, la Coupe n'a été qu'un petit tour un peu tristounet, battus respectivement par Aurillac, Aix, Châteauneuf et Saint-Cyr. Les résultats des seizièmes de finale sont[1] :

Huitièmes de finaleModifier

Les résultats des huitièmes de finale sont[3]:

Saint-Marcel Vernon (D1) - USAM Nîmes (D1) 21 - 19 (Mi-temps 13-9)
  • SMV Vernon
  • USAM Nimes
  • Gardien : Bruno Martini 19/40 dont 1/6 pen.
    • Joueurs : Yann Balmossiere 0/2, Jean-Philippe Haon 2/6, Bertrand Vial, Thomas Michel 1/3, Mickael Grossmann, Nikola Malesevic 3/5, Guillaume Saurina 6/14, Maxime Derbier 2/4, Bruno Basneville 3/3, Jordan Perronneau 0/1, Malik Boubaiou 1/1, Benoît Chevalier 1/4

Chateauneuf les Martigues HB (N1) - Paris Handball (D1) 23 - 33 (Mi-temps 10-18)

RS Saint-Cyr Touraine HB (D1) - Chambéry Savoie Handball (D1) 22 - 38 (Mi-temps 14-15)

OC Cesson (D2)- Montpellier Handball (D1) 18 - 28 (Mi-temps 9-11)

ASCA Wittelsheim (D2) - US Créteil (D1) 27 - 26ap (Mi-temps 12-12, temps réglementaire 25-25)
  • Wittelsheim
    • Gardiens : Motlik (tout le match, 21 arrêts)
    • Joueurs : Bokr 4/8, Herbrecht 1/7, Valent 6/13, Rieker 3/3, Piroch 0/1, Kieffer 0/1, Cadars, Schneider 6/18 dont 0/1 p., Rognon 3/4, Frik 4/10 dont 2/3 p.
    • Entraîneur : Jean-Paul Billig.
    • Exclusions pour 2 minutes : Rognon (45’11), Schneider (51’49).
  • US Créteil

Aurillac Handball Cantal Auvergne (D2) - Tremblay-en-France Handball (D1) 31 - 33 (Mi-temps 15-16)
  • statistiques inconnues

Pays d'Aix UCH (D2) - US Ivry (D1) 29 - 27
  • statistiques inconnues

Dijon Bourgogne Handball (D2) - SC Sélestat (D1) 31 - 29 (Mi-temps 15-18)
  • Dijon
    • Gardiens : Dragan Mladenović (11 arrêts), Marmier (8).
    • Joueurs : Kahlun (4/6), Jérémy Suty (2/4) , Carle (7/9) , Kiour (4/8), Boulant, Lacroute (1/2), Collart (3/6, dont 1 p), Provornikov , Poletti (3/5), Portefaix (1/2), Marmier , Chauvin (8/14, 2p).
    • Exclusions pour 2 minutes : Suty (51e), Boulant (25e), Poletti (34e).
  • SC Sélestat
    • Gardiens : Francis Franck (4 arrêts), Mickaël Robin (8).
    • Joueurs : Martin (3/5), Waeghe (5/11), Nestor (1/1), Baptiste Butto (4/4), Christian Omeyer (5/6, 4p), Ighirri (4/4), Fernaud-Pernot (3/3), Galotte (0/1), Demarson (0/1), Willmann (1/4), Freppel (2/7, 1p), Haraket (2/2).
    • Exclusions pour 2 minutes : Martin (30e), Butto (27e), Ighirri (10e), Fernaud-Pernot (23e), Willmann (23e).

Quarts de finaleModifier

Saint-Marcel Vernon - Paris Handball

Sur le fil et à la grâce de son capitaine Olivier Girault à 10 secondes de la fin sur un jet de 7 mètres, le Paris HB s'est imposé à Vernon dans un match ou les défenses et surtout les deux gardiens, Mario Kelentrić et Patrice Annonay ont brillé par leur efficacité. Mais Paris, défait face à Vernon il y a quelques mois a souffert presque plus que de raison en rapport à l'écart existant au classement de la LNH. Comme souvent, le SMV a fait du jeu, a su mettre en place une défense performante devant son assurance tout risque Mario Kelentrić parfaitement aidé aux jets de 7 mètres par Nicolas Pierzo Piel, mais cela n'a pas suffit. Des pertes de balles un peu trop souvent stupides, des erreurs de gestion quand le score demandait plus de retenue et c'est Paris qui avec tout son métier est venu coiffer les locaux sur le fil. Comme un symbole, la dernière tentative de Vernon va échouer sur le poteau, renvoyant le SMV à son opération sauvetage en D1 et Paris vers une demi-finale qui pourrait ouvrir de jolies perspectives européennes au club de la capitale.

28 mars 2007
20h00
Saint-Marcel Vernon 22-23
(9-11)
Paris Handball Salle du Grevarin, Vernon
Arbitrage : Gilles Bord, Olivier Buy

Ćavar, Raphanel 5

Rapport HZ

Diaw, Girault 6

  ×2

  ×3


Chambéry Savoie Handball - Montpellier Handball

Le MHB pourra briguer une 9e Coupe de France consécutive car le club champion de France a fait étalage de toute sa puissance face à Chambéry dans la salle d'Albertville. C'est en retrouvant une bonne partie de ce qui fait sa force, un engagement de tous les instants et quelques éléments en pleine possession de leurs moyens ont largement fait pencher la balance pour les Héraultais. Car Chambéry n'aura guère pu lutter qu'un petit quart d'heure, encore en panne d'adresse sur la base arrière et perdant 12 ballons dans le jeu, le locaux vont se faire décrocher irrémédiablement dans la deuxième partie de la première période. Le temps pour Issam Tej d'être impeccable au tir, pour Daouda Karaboué de continuer sur sa lancé des dernières semaines, c'est-à-dire impressionnant, le temps pour les jeunes Accambray et Sobol de faire du 100% et tout était plié dans ce choc des chocs. La bataille annoncée n'aura guère eu lieu faute de combattant côté CSH, avec un duo Roiné - Vukovic encore en échec avec un 0/8 cumulé à eux deux, avec des ailiers qui n'auront pas pu contrebalancer ce manque de performance, seuls les jeunes Barachet et N'Diaye arriveront à se mettre un peu en évidence sur cette base arrière un peu trop mise en échec par une défense montpelliéraine certes bien retrouvée sur la partie.

27 mars 2007
20h00
Chambéry Savoie Handball 19 - 27
(9-16)
Montpellier Handball Halle Olympique, Albertville
Arbitrage : Thierry Dentz et Denis Reibel

Zacharia N'Diaye 5

Rapport HZ

Issam Tej 6


ASCA Wittelsheim - Tremblay-en-France

Après une mi-temps où l'ASCA aura chèrement défendu ses chances avec un David Schneider dans tous les bons coups, les pensionnaires de D2 ont lâché la rampe en début de deuxième période et ont encaissé un sévère 10-0 qui a tué tout suspens dans ce match. Face a une équipe de D1 qui aura fait pour le moins dans le solide et l'appliqué, les locaux auront parfois trouvé les bonnes solutions en attaque même si Sébastien Mias les a fait bien souffrir, mais la défense n'aura pas permis d'envisager un troisième exploit consécutif dans ce match. Tout le mérite en revient à cette équipe de Tremblay qui a encore trouvée les bonnes solutions dans son jeu avec des joueurs moins médiatiques comme Christophe Orjas et Ibrahima Sall mais diablement efficace depuis un bon moment.

28 mars 2007
20h00
ASCA Wittelsheim (D2) 26 - 35
(12-15)
Tremblay-en-France Palais des Sports , Mulhouse
Arbitrage : Sylvie Borrotti, Odile Marcet

Valent 8

Rapport HZ

Orjas, Prat 5

  ×4

  ×4

  • ASCA Wittelsheim
    • Gardiens : Motlik 1re à 49e, 17 arrêts dont 1 pen., Van Vooren 50e à fin, 2 arrêts
    • Joueurs : Valent 8/16, Schneider 6/18 dont 0/1 pen., Kieffer 3/3, Rieker 2/3, Piroch 2/3, Frik 2/7 dont 1/2 pen. Bokr 1/4, Herbrecht 1/2, Cadars 1/2, Rognon 0/3.
    • Exclusions pour 2 minutes : Bokr (26’33), Herbrecht (30’45, 36’41), Cadars (52’15).
    • Entraîneur : Jean-Paul Billig.
  • Tremblay HB :

Pays d'Aix - Dijon

Face à un Dijon qui non seulement s'était déplacé à 8 joueurs de champ, mais de surcroit n'avait aligné aucun des hommes forts du collectif de D2, Aix a remporté une victoire sans discussion faisant la différence en deuxième période.

28 mars 2007
19h30
Pays d'Aix UCH (D2) 40 - 25
(16-12)
Dijon Bourgogne Handball (D2) Louison Bobet, Aix-en-Provence
Arbitrage : Charlotte et Julie Bonaventura

Cherrier, Reverdy 9

Rapport HZ

Bailly 7

  ×5

  ×4

  • Pays d'Aix
    • Gardiens : Bienvenu 40', 15 arrêts, Vandevoorde 20', 7 arrêts
    • Joueurs : Leforestier 2, Martinie 1, Ehle 3, Cherrier 9, Raux 2, Reverdy 9, Segond 5, Amate 4, Lhermet 4, Visioli 1.
    • Exclusions temporaires : 5.
    • Entraîneur : Philippe Julia.
  • Dijon
    • Gardien : Lelièvre 60', 15 arrêts dont 2 pen.
    • Joueurs : Kahlun 2, Prost 2, Begin 6, Bailly 7, Portefaix 4, M. Cachot 4.
    • Exclusions temporaires : 4.
    • Entraîneur : Denis Lathoud

Demi-finalesModifier

Montpellier Handball - Paris Handball

Cette première demi-finale oppose deux équipes rodées à la compétition : Montpellier, vainqueur des 8 dernières précédentes, et Paris, une équipe qui même si elle n'a jamais pu soulever la Coupe est une habituée des derniers carrés et qui n'avait plus que la Coupe de France pour sauver sa saison. Paris prend le meilleur départ mais, profitant de sa profondeur de banc, Montpellier resserre les boulons en défense et revient au bout d'un petit quart d'heure à hauteur des Parisiens beaucoup plus à la peine dans le jeu offensif. Montpellier continue ensuite à jouer au yoyo avec le score (tantôt à égalité, tantôt avec 2 buts de retard) avant de concéder un moins quatre sur un coup de canon en lucarne de Cédric Sorhaindo à 2 secondes du coup de sifflet de la mi-temps (10-14).

La deuxième mi-temps repartait sur les mêmes bases, une équipe de Paris qui maîtrise parfaitement son jeu et une équipe de Montpellier qui coure vainement après le score avec même un déficite de 5 buts à la 40e minute , grâce notamment à un Patrice Annonay en état de grâce. Côté montpellierain, un exceptionnel Michaël Guigou ne pouvait pas à lui seul combler les limites du jeu collectif du tenant de la Coupe de France. Et pourtant, sans un dernier coup de collier et un arrêt extraordinaire d'Annonay sur Issam Tej, la victoire a failli revenir au MHB qui ne s'incline finalement que d'un but 27 à 28 face à un Paris qui a certainement proposé le jeu le plus cohérent collectivement, qui a su rester dans sa ligne de conduite 60 minutes[4].

5 mai 2007
16h00
Montpellier Handball 27 - 28
(10 - 14)
Paris Handball Palais des sports, Pau
Spectateurs : 3 000
Arbitrage : Nordine Lazaar et Laurent Reveret

Mladen Bojinović 9

Rapport HZ

Sébastien Mongin 7


Aix - Tremblay

Avec cette deuxième demi-finale, c'était un tantinet David contre Goliath : annoncés comme victimes expiatoires de Tremablay, les Aixois de Philippe Julia n'avaient pas vraiment les faveurs du pronostic. Sauf qu'avec une insouciance de tous les instants et une joie de jouer permanente, c'est bien le club de Division 2 qui s'offre sa finale aux dépens d'un Tremblay qui aura couru après le score la majeure partie du match : en début de match (8-7), puis à la mi-temps (12-11) ou encore à 6 minutes du gong final (24-21). Grâce à un Stéphane Clémençon qui prouve, avec ses 25 arrêts, que son titre de meilleur gardien de D2 n'est absolument pas une hérésie, Aix ne laisse pas Tremblay revenir au score et s'impose finalement 28 à 26[5].

5 mai 2007
18h00
Pays d'Aix UCH (D2) 28 - 26
(12 - 11)
Tremblay Palais des sports, Pau
Spectateurs : 3 000
Arbitrage : Jérôme Rolland et Cyril Rolland

Rapport HZ

FinaleModifier

En finale, Paris a battu Aix, club de D2[6] :

6 mai 2007
15h00
Paris Handball 28 - 21
(13 - 11)
Pays d'Aix UCH (D2) Palais des sports, Pau
Spectateurs : 3 000
Arbitrage : Nordine Lazaar et Laurent Reveret

Nicolas Claire 6

Compte-rendu Handzone

Julien Segond 5

Statistiques du match 
Paris Handball
Pays d'Aix Université Club handball

Vainqueur finalModifier

Coupe de France masculine 2006-2007
Paris Handball
(1re coupe de France)

RéférencesModifier

  1. « Résumé des 16e de finale de la Coupe de France : Quelques pertes majeures », sur handzone.net, (consulté le 3 septembre 2018)
  2. La source handzone donne un score de 16 à 22 pour Toulouse mais c'est Aurillac qui a remporté le match, probablement sur le score de 26 à 22 ou 22 à 16.
  3. « Résumé des 8e de finale de la Coupe de France : 50% de pertes ! », sur handzone.net, (consulté le 3 septembre 2018)
  4. « Demi-finales : Paris arrache sa finale à Montpellier », sur Handzone.net, (consulté le 3 septembre 2018)
  5. « Demi-finales : Aix fait des miracles ! », sur Handzone.net, (consulté le 3 septembre 2018)
  6. « Compte-rendu de la finale Paris - Pays d'Aix », sur Handzone.net, (consulté le 3 septembre 2018)

Voir aussiModifier