Ouvrir le menu principal

Coupe de France de football 2018-2019

compétition sportive
Cet article traite uniquement de la compétition masculine. Pour la compétition féminine, voir Coupe de France féminine de football 2018-2019.
Coupe de France
2018-2019
Description de l'image Logo de la Coupe de France de football (2018).jpeg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 102e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 2018-2019
Épreuves 14 tours au total
Site(s) Finale au Stade de France
Site web officiel www.fff.fr

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain (12)
Vainqueur Stade rennais FC (3)
Finaliste Paris Saint-Germain

Navigation

La coupe de France de football 2018-2019 est la 102e édition de la Coupe de France, compétition à élimination directe mettant aux prises des clubs de football amateurs et professionnels affiliés à la Fédération française de football, qui l'organise conjointement avec les ligues régionales.

Joueurs du Stade Rennais fêtant leur victoire en Coupe de France à Rennes le 28 avril 2019

Elle a été remportée le 27 avril 2019 par le Stade rennais FC contre le Paris Saint-Germain, vainqueur des quatre précédentes éditions, lors de la finale jouée au Stade de France.

Déroulement de la compétitionModifier

Article détaillé : Coupe de France de football.

Le système est le même que celui utilisé les années précédentes.

Pour la première fois cette saison, les équipes peuvent effectuer un quatrième changement en cas de prolongation.

CalendrierModifier

Tour Nom Dates retenues[a] Équipes participantes Équipes gagnantes
Épreuve éliminatoire (2018)
0 Tour préliminaire[b] Dates régionales 134 67
1 Premier tour Dates régionales 5 380 2 690
2 Deuxième tour Dates régionales 3 326 1 663
Entrée des 133 clubs de National 3[c] et du représentant de St-Pierre-et-Miquelon[d]
3 Troisième tour Dimanche 16 septembre 2 146 1 073
Entrée des 50 clubs de National 2 et du SC Bastia
4 Quatrième tour Dimanche 30 septembre 1 124 562
Entrée des 18 clubs de National
5 Cinquième tour Dimanche 14 octobre 580 290
6 Sixième tour Dimanche 28 octobre 290 145
Entrée des 20 clubs de Ligue 2 et des 11 clubs d'Outre-Mer
7 Septième tour Samedi 17 et dimanche 18 novembre 176 88
8 Huitième tour Samedi 8 et dimanche 9 décembre 88 44
Phase finale (2019)
Entrée des 20 clubs de Ligue 1
9 Trente-deuxièmes de finale Samedi 5 et dimanche 6 janvier 64 32
10 Seizièmes de finale Mardi 22 et mercredi 23 janvier 32 16
11 Huitièmes de finale Mardi 5 et mercredi 6 février 16 8
12 Quarts de finale Mardi 26 et mercredi 27 février 8 4
13 Demi-finales Mardi 2 et mercredi 3 avril 4 2
14 Finale au Stade de France Samedi 27 avril 2 1
  1. Les rencontres peuvent se jouer à d'autres dates du fait d'un report par l'arbitre, ou d'un d'accord des deux clubs.
  2. Seulement en Centre-Val de Loire et Hauts-de-France.
  3. Le SC Bastia, exempt, rentre au 4e tour[1].
  4. Il s'agit de la première participation d'un club de cet archipel, représenté par l'AS saint-pierraise[2].

Organisation de l'épreuve éliminatoireModifier

Les six premiers tours sont organisés par les ligues régionales. La fédération leur a défini un quota de clubs présents pour le 7e tour, comme 14 clubs pour la ligue de Bretagne, sachant que l'entrée des clubs évoluant en divisions nationales est déterminé par la FFF (voir ci-dessus)[3].
Le nombre d’équipes entrantes à chaque tour de qualification est ainsi le suivant:

Métropole
Ligue / Tours Préli. 1er 2nd 3e 4e 5e
Auvergne-Rhône-Alpes   746 15[e 1] 83 6 3
Bourgogne-Franche-Comté   288 38 30[e 2] 3 0
Bretagne   534 97 30 4 1
Centre-Val de Loire 120 86 11 10 4 1
Corse     16 14[e 3] 5 0
Grand Est   730[e 4] 67 94 4 0
Hauts-de-France 14[e 5] 870[e 6] 0[e 7] 84 3 3
Méditerranée   170 21 9 7 1
Normandie   258 81 11 2 2
Nouvelle-Aquitaine   468 102 12 4 1
Occitanie   324[e 8] 82[e 10] 45 2 1
Paris Île-de-France   378 83 12[e 11] 8 2
Pays-de-la-Loire   438 45 30 1 3
Références
  1. 6 vainqueurs du 1er tour directement qualifiés pour le 3e.
  2. + le représentant de Saint-Pierre-et-Miquelon.
  3. 3 équipes qui devaient rentrer au 3e tour sont exemptés du tour.
  4. La répartition est la suivante: Alsace→330; Champagne-Ardenne→84; Lorraine→316
  5. Aisne→6; Flandres→2; Artois→6
  6. La répartition est la suivante: Somme→100; Aisne→81; Flandres→138; Côte d'Opale→128; Escaut→178; Oise→108; Artois→137
  7. Dans l'Escaut, 1 vainqueur du 1er tour directement qualifié pour le 3e.
  8. La répartition est la suivante: Ariège→14; Aveyron→32; Gers→14; Lot→18; Hautes-Pyrénées→16; Tarn→28; Tarn-et-Garonne→16; Haut-Garonne→46; Aude→32; Gard-Lozère→42; Hérault→52; Pyrénées-Orientales→14
  9. 2 vainqueurs du 1er tour directement qualifiés pour le 3e.
  10. La répartition est la suivante: Ariège→3; Aveyron→6; Gers→5; Lot→1; Hautes-Pyrénées→4; Tarn→4; Tarn-et-Garonne→4; Haut-Garonne→19; Aude→0[e 9]; Gard-Lozère→15; Hérault→14; Pyrénées-Orientales→7
  11. 4 vainqueur du 2e tour directement qualifiés pour le 4e.

Outre-Mer[f 1]
Ligue / Tours Premier Second Troisième Quatrième
Guadeloupe   26 19 0
Guyane     26 3
Martinique   44 10 0
Mayotte 30 17 0 0
Réunion   12 26 0
Saint-Pierre-et-Miquelon 2 1[f 2]    
Références
  1. Les représentants de Nouvelle-Calédonie et Tahiti sont les vainqueurs respectifs des coupes régionales.
  2. Le vainqueur rentre au 3e tour de la ligue Bourgogne-Franche-Comté.

RésultatsModifier

Tours préliminairesModifier

Cinquième tourModifier




Sixième tourModifier



Septième tourModifier

Le tirage au sort a lieu le pour les rencontres concernant les clubs de l'Outre-Mer au siège de la FFF et le pour les autres rencontres au siège du CNOSF[4].
À ce stade de la compétition, le Petit Poucet est le club de l'AS Carrières-Grésillons, dernier club évoluant en district encore en compétition[5].

Tirage des clubs de l'Outre-MerModifier

Les clubs ultramarins sont opposés à des clubs métropolitains qui se sont portés volontaires. Peuvent postuler l'ensemble des clubs de National et National 2 et les clubs de National 3 se classant dans les trois premiers de leur groupe respectif au moment du tirage. Les clubs retenus sont 2 clubs de National (Entente Sannois Saint-Gratien et US Concarneau), 4 clubs de National 2 (Sainte-Geneviève Sports, AF Bobigny, SA Épinal et St-Pryvé St-Hilaire FC) et 5 clubs de National 3 (ES Thaonnaise, FC Versailles 78, Stade Poitevin FC, Besançon Football et FC Côte Bleue)[6]. Le tirage est réalisé par José-Karl Pierre-Fanfan, ancien joueur martiniquais[7].











Tirage principalModifier

Comme lors des éditions précédentes, les 154 clubs sont répartis en 10 groupes régionaux, soit 7 groupes de 16 clubs et 3 de 14. Le principal objectif étant d’assurer une répartition égale des clubs des différents niveaux et un regroupement secondaire par zone géographique ; chaque groupe comporte deux clubs de Ligue 2[8]. Le tirage est effectué par l'ancienne athlète Muriel Hurtis et les anciens internationaux Jérémie Bréchet et Steve Savidan[9].

  • Groupe A







  • Groupe B






  • Groupe C







  • Groupe D






  • Groupe E







  • Groupe F







  • Groupe G







  • Groupe H







  • Groupe I






  • Groupe J







Huitième tourModifier

Le tirage au sort a lieu le au matin pour la rencontre concernant le club de l'Outre-Mer tandis que les autres rencontres sont tirés au sort au Stade de France en ouverture du match amical entre la France et l'Uruguay[10],[11],[12].
À ce stade de la compétition, les Petits Poucets sont les clubs de l'Entente Crest-Aouste et l'AS Villers-Houlgate, clubs évoluant en Régional 3 (8e niveau)[13].

Tirage du club de l'Outre-MerModifier

Un seul club ultramarin a passé le 7e tour : l'Aiglon du Lamentin, club de Martinique. Ayant joué le match du 7e tour en métropole, il reçoit un club volontaire, tiré au sort, à l'occasion du 8e tour. Les clubs retenus pour le tirage sont 1 club de National 2 (Sainte-Geneviève Sports) et 4 clubs de National 3 (Stade Pontivyen, USSA Vertou, ES Thaon et FC Versailles 78)[14].


Tirage principalModifier

À l'instar du tour précédent, les clubs restants sont répartis en groupes régionaux. Pour ce tour, 6 groupes sont composés, soit 1 groupe de 16 clubs et 5 de 14. Le principal objectif étant d’assurer une répartition égale des clubs des différents niveaux et un regroupement secondaire par zone géographique[15].

  • Groupe A






  • Groupe B






  • Groupe C







  • Groupe D






  • Groupe E






  • Groupe F







Phase finaleModifier

Trente-deuxièmes de finaleModifier

Les 44 clubs qualifiés du 8e tour sont rejoints par les 20 clubs de Ligue 1.
À ce stade de la compétition, les Petits Poucets sont les clubs de l'Étoile Sportive des Cheminots de Longueau et l'Olympique Strasbourg, évoluant en Régional 2 (7e niveau)[22].

Le tirage au sort a lieu le à 20h30 au Salon Nework des Yachts de Paris.
A l'instar des deux précédents tours, les clubs sont répartis en 4 groupes de 16 clubs. Le principal objectif étant d’assurer une répartition égale des clubs des différents niveaux et un regroupement secondaire par zone géographique ; chaque groupe comporte cinq clubs de Ligue 1. Le tirage est effectué par les anciens internationaux français Cédric Carrasso et Sylvain Wiltord ainsi que les anciens joueurs de tennis, Paul-Henri Mathieu et Cédric Pioline[23].

Les matchs ont lieu du vendredi au lundi .

  • Groupe A







  • Groupe B







  • Groupe C







  • Groupe D








Seizièmes de finaleModifier

À ce stade de la compétition, les Petits Poucets sont les clubs de Noisy-le-Grand FC et de l'ES Viry-Châtillon, évoluant en Régional 1 (6e niveau)[25].

Le tirage au sort a lieu le lundi au stade Pierre-Mauroy, juste avant la dernière rencontre des 32es de finale : LOSC Lille - FC Sochaux-Montbéliard[26].
Les rencontres ont lieu les mardi 22, mercredi 23 et jeudi 24 janvier 2019[27].