Ouvrir le menu principal

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe masculine de handball 1988-1989

Coupe des coupes de handball masculin 1988-1989
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération internationale de handball (IHF)
Édition 14e
Date Du
au
Participants 25

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : URSS SKA Minsk
Vainqueur Drapeau : République fédérale d'Allemagne TUSEM Essen
Finaliste Drapeau : France US Créteil

Navigation

La Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe masculine de handball 1988-1989 est la 14e édition de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe masculine de handball.

Organisée par la Fédération internationale de handball (IHF), la compétition est ouverte à 25 clubs de handball d'associations membres de l'IHF. Ces clubs sont qualifiés en fonction de leurs résultats dans leur pays d'origine lors de la saison 1987-1988.

Elle est remportée par le club allemand du TUSEM Essen, vainqueur en finale du club français de l'US Créteil qui est ainsi le premier club français à atteindre une finale de coupe d'Europe et le premier depuis l'ASPTT Metz en 1978 à atteindre une demi-finale.

Sommaire

RésultatsModifier

Premier tourModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
SSV Bressanonne   37 – 41   VAEV Bramac Veszprém 14 – 15 23 – 26
Sporting CP Lisbonne   48 – 52   Pfadi Winterthur 29 – 25 19 – 27
Dinamo Bucarest   56 – 41   Eskişehir ETİ Bisküvi 27 – 16 29 – 25
Sasja Anvers   32 – 33   E&O Emmen 19 – 15 13 – 18
Breiðablik Kópavogur   52 – 55   Stavanger IF 29 – 25 23 – 30
Philips College   46 – 51   Ionikós de Néa Filadélphia 25 – 18 21 – 33
Redbergslids IK   51 – 33   Vestmanna IF 26 – 16 25 – 17
Maccabi Rishon LeZion   46 – 51   Vogel Pumpen Stockerau 29 – 27 17 – 24
HB Dudelange   25 – 76   US Créteil 12 – 38 13 – 38

Les neuf équipes victorieuses de leur tour préliminaire sont rejointes par les sept équipes directement qualifiées pour les huitièmes de finale :

Huitièmes de finaleModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
Helsingør HF   35 – 49   TUSEM Essen 17 – 21 18 – 28
VAEV Bramac Veszprém   58 – 35   Pfadi Winterthur 34 – 21 24 – 14
E&O Emmen   37 – 50   Elgorriaga Bidasoa 20 – 29 17 – 21
Ionikós de Néa Filadélphia   47 – 57   Stavanger IF 28 – 27 19 – 30
Redbergslids IK   49 – 50   SC Empor Rostock 25 – 24 24 – 26
Dinamo Bucarest   43 – 39   CSKA Moscou 22 – 17 21 – 22
RK Crvenka   47 – 34   Tatran Prešov 22 – 13 25 – 21
Vogel Pumpen Stockerau   42 – 53   US Créteil 20 – 21 22 – 32

Quarts de finaleModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
VAEV Bramac Veszprém   38 – 43   TUSEM Essen 23 – 20 15 – 23
Stavanger IF   45 – 47   Elgorriaga Bidasoa 24 – 20 21 – 27
Dinamo Bucarest   50 – 45   SC Empor Rostock 28 – 23 22 – 22
RK Crvenka   35 – 43   US Créteil 22 – 18 13 – 25
Quart de finale aller[1]
  • Crvenka bat US Créteil : 22-18 (10-8).
    • Crvenka : Holpert (11, dont 4 pen.), Bojanic (3), Radonjic (3), Jokic (2), Babic (1), Grahovac (1), Kukic (1).
    • US Créteil : Isaković (4), Bernard (3, dont 1 pen.), Esparre (3), Mahé (3), Tristant (2), Houlet (1), Bouaouli (1), Huet (1).
Quart de finale retour
  • US Créteil bat Crvenka 25-13 (14-6).
    • US Créteil : Isaković (7, dont 4 pen.), Huet (6), Tristant (3, dont 1 pen.), Esparre (2), Bouaouli (2), Bernard (2), Mahé (2), Desroses (1).
    • Crvenka : Grahovac (4), Holpert (3, dont 1 pen.), Babic (2, dont 1 pen.), Jokic (2, dont 1 pen.), Radonjic (1), Vasic (1).

Demi-finaleModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
Elgorriaga Bidasoa   47 – 51   TUSEM Essen 25 – 22 22 – 29
Dinamo Bucarest   40 – 45   US Créteil 20 – 19 20 – 26
Demi-finale retour[2]
  • US Créteil bat Dinamo Bucarest 26-20
    • Créteil : Isaković (5/8 dont 2/2 pen), Houlet (4/5), Tristant (4/7), Mahé (4/8), Esparre (3/3), Bouaouli (2/4), Bernard (2/5), Huet (2/5), Desroses (0/2), Dumontel (-). Gardiens de but : Colafranceschi (8/20, 40%) et Perez (6/13, 46%)
    • Bucarest : Roșca (8/17), Duran (5/7), Jianu (4/6), Stefan (1/1), Antonescu (1/1), Zaharia (1/2), Bedivan (0/3), Licu (0/6), Mocanu (0,  [3]), Stupar (-). Gardiens de but : Cocuz (6/16, 37 %), Buligan (9/25, 36%)

FinaleModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
US Créteil   33 – 35   TUSEM Essen 17 – 16 16 – 19
Finale aller[4]
  • US Créteil bat TUSEM Essen : 17-16 (9-8).
    • US Créteil : Isaković (10/15, dont 4/5 pen.), Mahé (2/7), Desroses (1/2), Huet (1/2), Bouaouli (1/3), Houlet (1/3), Esparre (1/5), Tristant (0/1), Bernard (0/3). Gardiens de but : Perez (9/24, 37 %), Colafranceschi (1/2 50 %).
    • TUSEM Essen (16) : Rasmussen (6/10, dont 5/5 pen.), Schwalb (2/5), Quarti (3/5), Henrich (3/5), Stoschek (2/2), Fraatz (0/5), Krebs (-), Schargy (-), Vanderheusen (-). Gardiens de but : Hecker (16/32, 50 %), Böhme (-)
Finale retour[4]
  • TUSEM Essen bat US Créteil : 19-16 (?-?).
    • TUSEM Essen : Rasmussen (10/12, dont 6/6 pen.), Schwalb (3/7), Quarti (2/6), Stoschek (2/2), Fraatz (2/6), Heinrich (0/3), Happe (-), Krebs (-), Schargy (-). Gardiens de but : Hecker (10/26, 38 %), Böhme (-)
    • US Créteil (16) : Houlet (5/6), Isaković (5/7), Esparre (2/4), Mahé (2/4), Bernard (1/2), Tristant (1/3), Bouaouli (0/2), Desroses (-), Dumontel (-), Huet (-). Gardiens de but : Perez (9/25, 36 %), Pelier (0/3, 0%).

Les champions d'EuropeModifier

Vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1988-1989
  TUSEM Essen
1er titre

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier