Ouvrir le menu principal

Coupe d'Europe des nations d'athlétisme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coupe des Nations.
Coupe d'Europe d'athlétisme
Généralités
Sport AthlétismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1965
Disparition 2008
Organisateur(s) EAA
Périodicité Biennale puis annuelle
Nations 8
Statut des participants amateurs
semi-professionnels
professionnels

La Coupe d'Europe des nations d'athlétisme, le plus souvent Coupe d'Europe d'athlétisme, était une compétition par équipes d'athlétisme, organisée par l'Association européenne d'athlétisme (EAA), de 1965 à 2008. Son nom officiel était Coupe Bruno-Zauli, du nom de son créateur italien, mort en 1963.

Elle regroupait, dans une Super League, les huit meilleures équipes d'athlétisme (huit masculines et huit féminines) du continent. Deux coupes distinctes étaient remises, l'une aux messieurs et l'autre aux dames et aucun classement mixte n'était établi.

D'abord disputée tous les deux ans les années impaires, en fin de saison estivale[1], elle s'est déroulée, depuis 1993, tous les ans et en début de saison (généralement en juin). Sa dernière édition a eu lieu en 2008 à Annecy : elle a ensuite été remplacée par une nouvelle compétition de l'EAA, le Championnat d'Europe « SPAR » par équipes.

Inaugurée en 1965, à Stuttgart et à Cassel[2], en Allemagne, c'était une idée de Bruno Zauli, alors président du comité européen de l'IAAF (ancêtre de l'EAA), mort peu de temps avant le début de la Coupe qui porte depuis son nom.

Sponsorisée depuis 1996 par la société de distribution SPAR[3], la Super League portait le nom de SPAR European Cup. Il existe également une « First League » (ancienne série B) et une « Second League » (anciennes séries C1 et C2), ligues composées chacune de deux fois deux groupes[4]).

Il existe également d'autres Coupes d'Europe, distinctes de la principale, pour les épreuves de marche, pour les épreuves combinées, « hivernale pour les lancers » ainsi que pour le 10 000 m, cette dernière épreuve ayant été retirée du programme initial en raison de sa durée, jugée trop longue pour la diffusion télévisée, et remplacée par un plus bref 3 000 m.

Principes générauxModifier

  • Les compétitions féminines et masculines sont distinctes, mais se déroulent aux mêmes dates et dans le même stade (sauf rare exception).
  • La compétition se déroule, en règle générale, sur deux jours (samedi et dimanche la plupart du temps).
  • Chaque pays présente un seul participant à chacune des vingt épreuves, masculines et féminines[5].
  • Le concurrent placé premier fait remporter 8 points à son pays, celui classé second 7 points et ainsi de suite jusqu'au dernier qui ne récolte qu'un point s'il est classé. En cas d'ex æquo (notamment pour les concours), les points attribués aux places occupées par les ex æquo sont équitablement partagés. Un concurrent disqualifié pour une épreuve ou éliminé à un concours sans réussir de marque valable, ne fait attribuer aucun point.
  • Les deux équipes les moins bien classées à l'issue de la compétition, sont reléguées, l'année suivante, dans la division inférieure (First League).

Liste des épreuvesModifier

Répartition des équipes entre les liguesModifier

VainqueursModifier

Édition Dates Lieu Vainqueur masculin Vainqueur féminin
CEN 1965 11 et 12 septembre (H)
19 septembre (F)
  Allemagne de l'Ouest Stuttgart, Neckarstadion
  Allemagne de l'Ouest Cassel, Auestadion
  Union soviétique
.

  Union soviétique
CEN 1967 16 et 17 septembre   Union soviétique Kiev, Stade Central   Union soviétique   Union soviétique
CEN 1970 29 et 30 août (H)
22 août (F)
  Suède Stockholm, Olympiastadion
  Hongrie Budapest, Népstadion
  Allemagne de l'Est
.

  Allemagne de l'Est
CEN 1973 6 et 7 septembre   Royaume-Uni Édimbourg, Meadowbank Stadium   Union soviétique   Allemagne de l'Est
CEN 1975 16 et 17 août   France Nice, Parc des sports de l'Ouest   Allemagne de l'Est   Allemagne de l'Est
CEN 1977 13 et 14 août   Finlande Helsinki, Olympiastadion   Allemagne de l'Est   Allemagne de l'Est
CEN 1979 4 et 5 août   Italie Turin, Stadio Comunale   Allemagne de l'Est   Allemagne de l'Est
CEN 1981 15 et 16 août   Yougoslavie Zagreb, Dynamo Stadium   Allemagne de l'Est   Allemagne de l'Est
CEN 1983 20 et 21 août   Royaume-Uni Londres, Crystal Palace NSC   Allemagne de l'Est   Allemagne de l'Est
CEN 1985 17 et 18 août   Russie Moscou, Stade Lénine   Union soviétique   Union soviétique
CEN 1987 27 et 28 juin   République tchèque Prague, Stade Evžen-Rošický   Union soviétique   Allemagne de l'Est
CEN 1989 5 et 6 août   Royaume-Uni Gateshead, Gateshead International Stadium   Royaume-Uni   Allemagne de l'Est
CEN 1991 29 et 30 juin   Allemagne de l'Ouest Francfort-sur-le-Main, Waldstadion   Union soviétique   Allemagne
CEN 1993 26 et 27 juin   Italie Rome, Stadio Olimpico   Russie   Russie
CEN 1994 25 et 26 juin   Royaume-Uni Birmingham, Alexander Stadium   Allemagne   Allemagne
CEN 1995 24 et 25 juin   France Villeneuve-d'Ascq, Stadium Lille Métropole   Allemagne   Russie
CEN 1996 1er et 2 juin   Espagne Madrid, Estadio de la Comunidad   Allemagne   Allemagne
CEN 1997 21 et 22 juin   Allemagne de l'Ouest Munich, Olympiastadion   Royaume-Uni   Russie
CEN 1998 27 et 28 juin   Russie Saint-Pétersbourg, Stade Petrovski   Royaume-Uni   Russie
CEN 1999 19 et 20 juin   France Paris, Stade Charléty   Allemagne   Russie
CEN 2000 15 et 16 juillet   Royaume-Uni Gateshead, Gateshead International Stadium   Royaume-Uni   Russie
CEN 2001 23 et 24 juin   Allemagne de l'Ouest Brême, Weserstadion   Pologne   Russie
CEN 2002 22 et 23 juin   France Annecy, Parc des Sports   Allemagne   Russie
CEN 2003 21 et 22 juin   Italie Florence, Stadio Luigi Ridolfi   France   Russie
CEN 2004 19 et 20 juin   Pologne Bydgoszcz, Stade Zdzisław-Krzyszkowiak   Allemagne   Russie
CEN 2005 17,18 et 19 juin   Italie Florence, Stadio Luigi Ridolfi   Allemagne   Russie
CEN 2006 28 et 29 juin 2006   Espagne Malaga, Estadio Ciudad de Málaga   France   Russie
CEN 2007 23 et 24 juin   Allemagne de l'Ouest Munich, Olympiastadion   Allemagne   Russie
CEN 2008 21 et 22 juin   France Annecy, Parc des Sports   Royaume-Uni   Russie


Vainqueurs individuelsModifier

Coupe d'Europe du 10 000 mModifier

Article détaillé : Coupe d'Europe du 10 000 mètres.

Coupe d'Europe hivernale des lancersModifier

« European Cup Winter Throwing »

Notes et référencesModifier

  • Historia de la Copa de Europa “Bruno Zauli” - History of the European Cup “Bruno Zauli”, Francisco de J. Ascorbe, Félix Capilla, José Luis Hernández, Real Federación Española de Atletismo, 1996 (en espagnol et anglais).
  1. À la seule exception d'une édition décalée en 1970, en raison du déroulement de Championnats d'Europe d'athlétisme dédoublés, en 1969 et 1971.
  2. Sur deux sites différents, le premier pour les hommes et le second pour les femmes. Il s'agit des deux finales qui ont été précédées de qualifications sur différents sites. Cf. article détaillé.
  3. Sponsor officiel jusqu'en 2011.
  4. Huit équipes par groupe, sauf le groupe B de la Second League qui recueille entre douze et quatorze équipes, dont depuis 1994, celle multinationale,réunissant l'association des petits États européens (AASSE = Athletic Association of Small States of Europe qui regroupe neuf États de moins d'un million d'habitants : Andorre, Chypre, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Monténégro, Monaco, Saint-Marin (mais il arrive que certains de ces petits États participent ou aient participé avec leur propre équipe).
  5. Certains athlètes peuvent néanmoins participer à plusieurs épreuves différentes, par exemple : le 100 m le premier jour et le 200 m le second jour, voire les relais. Il est arrivé qu'une nation ne présente pas une équipe complète ou qu'elle ne présente qu'une équipe masculine ou une féminine.
  6. Les deux dernières équipes des deux listes ont été promues de la 1st League en 2007.
  7. 1re Ligue, subdivisée en deux groupes géographiques de huit équipes chacun.
  8. 2de Ligue, également subdivisée en deux groupes non homogènes, dont un, le groupe A, composé de 8 équipes.
  9. les 4 équipes reléguées de la 1st League en 2007
  10. quatre équipes reléguées

Voir aussiModifier