Ouvrir le menu principal
Article général Pour un article plus général, voir Coupe Davis.
Coupe Davis 2007
Description de l'image Logo Coupe Davis.svg.
Généralités
Sport TennisVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) ITF
Éditions 96e
Lieu(x) Plusieurs lieux
Finale : Drapeau : États-Unis Portland
Date Finale : du 30 novembre au
Nations 123
Participants 16 équipes (groupe mondial)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau des États-Unis États-Unis
Finaliste Drapeau de Russie Russie

Navigation

La Coupe Davis 2007 correspond à la 96e édition de ce tournoi de tennis par nations. Elle est remportée par l'équipe des États-Unis contre la Russie, constituant ainsi leur 32e victoire dans cette épreuve.

Sommaire

ContexteModifier

L'édition 2007 de la Coupe Davis dans le Groupe Mondial met aux prises 16 équipes sélectionnées en fonction de leurs résultats l'année précédente. Les équipes qui apparaissent numérotées sont têtes de série : elles ne s'affrontent pas au premier tour.

Groupe Mondial
  Russie (1)   Argentine (2)   Croatie (3)   Espagne (4)   Australie (5)   États-Unis (6)   France (7)   Biélorussie (8)
  Chili   Roumanie   Allemagne   Belgique   République tchèque   Suisse   Suède   Autriche

Le tournoi se déroule en parallèle dans les groupes inférieurs, avec chaque fois pour enjeu d'accéder au groupe supérieur.

Déroulement du tournoiModifier

Les Américains choisissent de jouer à Portland sur dur, une surface rapide qui les avantageait. Les américains remportant leur premier saladier d'argent depuis douze ans. Ils ont conservé la même équipe pour les quatre matchs de cette campagne : soit Andy Roddick, James Blake, Bob et Mike Bryan, dirigés par Patrick McEnroe. La finale ne donne pas lieu à un énorme suspense, les États-Unis mènent 3-0 dès le deuxième jour (une première depuis neuf ans en finale) après le succès des frères Bryan contre la paire Andreev-Davydenko. À l'issue de cette finale, leurs statistiques sont éloquentes : treize victoires en quatorze matchs de Coupe Davis. Les frères Bryan ont gagné leurs quatre matchs de double. Andy Roddick termine aussi cette campagne invaincu : six victoires en six matchs.

RésultatsModifier

Tableau du groupe mondialModifier

Les nations vaincues au 1er tour jouent leur maintient pour le groupe mondial lors du tour de barrage.

  Huitièmes-de-finale
9-11 février
  Quarts-de-finale
6-8 avril
  Demi-finales
21-23 septembre
  Finale
30 novembre-2 décembre
                             
  La Serena, Chili     Moscou, Russie     Moscou, Russie     Portland, États-Unis
 
    Russie (1) 4
 
    Chili 1  
    Russie (1) 3
  Clermont-Ferrand, France
      France (7) 2  
    France (7) 4
  Ostende, Belgique
    Roumanie 1  
    Russie (1) 3
  Krefeld, Allemagne
      Allemagne 2  
    Croatie (3) 2
  Göteborg, Suède
    Allemagne 3  
    Allemagne 3
  Liège, Belgique
      Belgique 2  
    Australie (5) 2
  Winston-Salem, États-Unis
    Belgique 3  
    Russie (1) 1
  Ostrava, République tchèque
      États-Unis (6) 4
    République tchèque 1
   
    États-Unis (6) 4  
    États-Unis (6) 4
  Genève, Suisse
      Espagne (4) 1  
    Suisse 2
  Göteborg, Suède
    Espagne (4) 3  
    États-Unis (6) 4
  Minsk, Biélorussie
      Suède 1  
    Suède 3
   
    Biélorussie (8) 2  
    Suède 4
  Linz, Autriche
      Argentine (2) 1  
    Autriche 1
   
    Argentine (2) 4  
 

Matchs détaillésModifier

Huitièmes de finaleModifier

  Chili 2 - 3 Russie  
Campus Deportivo Universidad del Mar, La Serena, Chili
du 9 au sur terre battue (ext.)
1   Nicolás Massú 3 2 2 - -
  Marat Safin 6 6 6 - -
2   Fernando González 6 4 3 2 -
  Igor Andreev 4 6 6 6 -
3   Fernando González - Nicolás Massú 7 6 6 - -
  Igor Andreev - Marat Safin 63 3 4 - -
4   Fernando González 6 7 6 - -
  Marat Safin 3 5 4 - -
5   Nicolás Massú 2 1 7 4 -
  Igor Andreev 6 6 61 6 -
  France 4 - 1 Roumanie  
Zenith - Grand Halle d’Auvergne, Clermont-Ferrand, France
du 9 au sur dur (int.)
1   Richard Gasquet 7 6 6 - -
  Victor Hănescu 5 2 2 - -
2   Sébastien Grosjean 4 5 6 6 6
  Andrei Pavel 6 7 3 1 2
3   Arnaud Clément - Michaël Llodra 6 5 5 7 9
  Florin Mergea - Horia Tecău 3 7 7 63 11
4   Richard Gasquet 6 6 7 - -
  Andrei Pavel 3 2 5 - -
5   Arnaud Clément 7 7 - - -
  Florin Mergea 5 63 - - -

  Allemagne 3 - 2 Croatie  
Konig Palast Krefeld, Krefeld, Allemagne
du 9 au sur dur (int.)
1   Tommy Haas 2 6 6 6 -
  Mario Ančić 6 4 4 4 -
2   Benjamin Becker 7 4 2 3 -
  Ivan Ljubičić 64 6 6 6 -
3   Michael Kohlmann - Alexander Waske 6 6 7 - -
  Mario Ančić - Ivan Ljubičić 4 2 65 - -
4   Tommy Haas 6 7 6 - -
  Ivan Ljubičić 2 67 4 - -
5   Benjamin Becker 4 6 1 - -
  Marin Čilić 6 1 6 - -
  Belgique 3 - 2 Australie  
Country Hall du Sart-Tilman, Liège, Belgique
du 9 au sur terre battue (int.)
1   Kristof Vliegen 4 6 3 6 6
  Lleyton Hewitt 6 4 6 3 4
2   Olivier Rochus 3 7 6 6 -
  Chris Guccione 6 5 2 3 -
3   Olivier Rochus - Kristof Vliegen 2 4 2 - -
  Paul Hanley - Lleyton Hewitt 6 6 6 - -
4   Olivier Rochus 2 3 7 6 1
  Lleyton Hewitt 6 6 64 3 6
5   Kristof Vliegen 6 6 6 - -
  Chris Guccione 4 4 4 - -

  République tchèque 1 - 4 États-Unis  
ČEZ Arena, Ostrava, République tchèque
du 9 au sur terre battue (int.)
1   Ivo Minář 4 6 2 3 -
  Andy Roddick 6 4 6 6 -
2   Tomáš Berdych 6 2 7 7 -
  James Blake 1 6 5 5 -
3   Lukáš Dlouhý - Pavel Vízner 4 4 4 - -
  Bob Bryan - Mike Bryan 6 6 6 - -
4   Tomáš Berdych 6 3 2 64 -
  Andy Roddick 4 6 6 7 -
5   Lukáš Dlouhý 65 4 - - -
  Bob Bryan 7 6 - - -
  Suisse 2 - 3 Espagne  
Geneva Palexpo, Genève, Suisse
du 9 au sur synthétique (int.)
1   Marco Chiudinelli 6 6 3 7 -
  Fernando Verdasco 3 4 6 62 -
2   Stéphane Bohli 3 2 2 - -
  David Ferrer 6 6 6 - -
3   Yves Allegro - Marco Chiudinelli 65 7 7 1 10
  Feliciano López - Fernando Verdasco 7 63 62 6 12
4   Stéphane Bohli 3 3 2 - -
  Fernando Verdasco 6 6 6 - -
5   Marco Chiudinelli 3 6 6 - -
  David Ferrer 6 3 3 - -

  Biélorussie 2 - 3 Suède  
Football Manege, Minsk, Biélorussie
du 9 au sur dur (int.)
1   Vladimir Voltchkov 3 63 1 - -
  Robin Söderling 6 7 6 - -
2   Max Mirnyi 4 4 4 - -
  Thomas Johansson 6 6 6 - -
3   Max Mirnyi - Vladimir Voltchkov 7 4 7 6 -
  Simon Aspelin - Jonas Björkman 5 6 5 3 -
4   Max Mirnyi 7 5 7 63 3
  Robin Söderling 68 7 68 7 6
5   Vladimir Voltchkov 6 7 - - -
  Thomas Johansson 4 5 - - -
  Autriche 1 - 4 Argentine  
Intersport Arena Linz, Linz, Autriche
du 9 au sur synthétique (int.)
1   Stefan Koubek 66 1 4 - -
  José Acasuso 7 6 6 - -
2   Jürgen Melzer 66 2 4 - -
  Guillermo Cañas 7 6 6 - -
3   Julian Knowle - Jürgen Melzer 6 62 6 7 -
  José Acasuso - Sebastián Prieto 3 7 1 5 -
4   Jürgen Melzer 64 6 4 6 2
  Juan Martín del Potro 7 3 6 4 6
5   Alexander Peya 6 1 4 - -
  Guillermo Cañas 4 6 6 - -

Quarts de finaleModifier

  Russie 3 - 2 France  
Small Sport Arena "Luzhniki", Moscou, Russie[1]
du 6 au sur terre battue (int.)
1   Nikolay Davydenko 6 2 1 5 -
  Paul-Henri Mathieu 2 6 6 7 -
2   Mikhail Youzhny 6 6 68 5 8
  Richard Gasquet 2 3 7 7 6
3   Nikolay Davydenko - Igor Andreev 3 7 6 3 6
  Sébastien Grosjean - Michaël Llodra 6 5 3 6 3
4   Igor Andreev 5 6 6 3 4
  Sébastien Grosjean 7 4 2 6 6
5   Marat Safin 7 6 6 - -
  Paul-Henri Mathieu 63 3 2 - -
  Belgique 2 - 3 Allemagne  
Sleuyter Arena, Ostende, Belgique[2]
du 6 au sur terre battue (int.)
1   Kristof Vliegen 7 5 4 2 -
  Tommy Haas 64 7 6 6 -
2   Olivier Rochus 3 5 64 - -
  Philipp Kohlschreiber 6 7 7 - -
3   Dick Norman - Christophe Rochus 6 2 3 1 -
  Michael Kohlmann - Alexander Waske 4 6 6 6 -
4   Olivier Rochus 3 6 6 - -
  Michael Kohlmann 6 4 4 - -
5   Dick Norman 6 6 - - -
  Philipp Kohlschreiber 2 3 - - -

  Suède 4 - 1 Argentine  
Svenska Massan, Göteborg, Suède[4]
du 6 au sur synthétique (int.)
1   Thomas Johansson 63 7 6 7 -
  David Nalbandian 7 62 2 60 -
2   Robin Söderling 7 7 6 - -
  Juan Martín del Potro 64 64 4 - -
3   Jonas Björkman - Thomas Johansson 4 7 6 6 -
  David Nalbandian - Guillermo Cañas 6 64 2 3 -
4   Jonas Björkman 6 6 - - -
  Sebastián Prieto 1 2 - - -
5   Robert Lindstedt 67 4 - - -
  Juan Martín del Potro 7 6 - - -

Demi-finalesModifier

  Russie 3 - 2 Allemagne  
Olympic Stadium, Moscou, Russie
du 21 au 23 septembre sur terre (int.)[5]
1   Igor Andreev 6 6 6 - -
  Tommy Haas 2 2 2 - -
2   Nikolay Davydenko 7 2 2 6 5
  Philipp Kohlschreiber 65 6 6 4 7
3   Nikolay Davydenko - Igor Andreev 3 6 64 65 -
  Philipp Petzschner - Alexander Waske 6 3 7 7 -
4   Mikhail Youzhny 6 6 3 6 -
  Philipp Petzschner 4 4 6 3 -
5   Igor Andreev 6 3 6 6 -
  Philipp Kohlschreiber 3 6 0 3 -
  Suède 1 - 4 États-Unis  
Scandinavium, Göteborg, Suède
du 21 au 23 septembre sur moquette (int.)[6]
1   Joachim Johansson 64 63 3 - -
  Andy Roddick 7 7 6 - -
2   Thomas Johansson 6 6 3 6 -
  James Blake 4 2 6 3 -
3   Simon Aspelin - Jonas Björkman 611 2 3 - -
  Bob Bryan - Mike Bryan 7 6 6 - -
4   Jonas Björkman 2 63 4 - -
  Andy Roddick 6 7 6 - -
5   Simon Aspelin 1 3 - - -
  James Blake 6 6 - - -

FinaleModifier

La finale de la Coupe Davis 2007[7] se joue entre les États-Unis et la Russie.

  États-Unis 4 - 1 Russie  
Memorial Coliseum, Portland, Oregon, États-Unis
du 30 novembre au sur dur (int.)
1   Andy Roddick 6 6 6 - -
  Dmitri Toursounov 4 4 2 - -
2   James Blake 6 7 63 7 -
  Mikhail Youzhny 3 63 7 63 -
3   Mike Bryan - Bob Bryan 7 6 6 - -
  Igor Andreev - Nikolay Davydenko 64 4 2 - -
4   Bob Bryan 3 64 - - -
  Igor Andreev 6 7 - - -
5   James Blake 1 6 7 - -
  Dmitri Toursounov 6 3 5 - -

BarragesModifier

Article détaillé : Barrages de la Coupe Davis 2007.

Les barrages voient s'affronter les nations ayant perdu au 1er tour du "Groupe Mondial" (GM) et les vainqueurs des "Groupe I" de façon aléatoire. Les nations victorieuses sont qualifiées pour le groupe mondial 2008. Les nations vaincues participent au Groupe I de leur zone géographique. Les barrages se déroulent en même temps que les demi-finales : du 21 au 23 septembre 2007.

Résumé du tour de barrage
Lieu Surface Hôtes Score Visiteurs
Ramat Ha-Sharon dur (ext.)   Israël 3 - 2   Chili (GM)
Belgrade terre (int.)   Serbie 4 - 1   Australie (GM)
Innsbruck moquette (int.)   Autriche (GM) 4 - 1   Brésil
Lima terre (ext.)   Pérou 4 - 1   Biélorussie (GM)
Prague moquette (int.)   République tchèque (GM) 3 - 2   Suisse (GM)
Osaka moquette (int.)   Japon 2 - 3   Roumanie (GM)
Londres gazon (ext.)   Grande-Bretagne 4 - 1   Croatie (GM)
Bratislava terre (int.)   Slovaquie 2 - 3   Corée du Sud

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

NavigationModifier