Ouvrir le menu principal
Article général Pour un article plus général, voir Coupe Davis.
Coupe Davis 1990
Description de l'image Logo Coupe Davis.svg.
Généralités
Sport TennisVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) ITF
Édition 79e
Lieu(x) Plusieurs lieux
Finale : Drapeau : États-Unis St. Petersburg
Date Finale : 30 novembre au 2 décembre
Participants 16 équipes (groupe mondial)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau des États-Unis États-Unis
Finaliste Drapeau d'Australie Australie

Navigation

La Coupe Davis 1990 est la 79e édition de ce tournoi de tennis professionnel masculin par nations. Elle est remportée par l'équipe des États-Unis, huit ans après son succès précédent.

Déroulement du tournoiModifier

Les Américains s'imposent en finale sur la terre battue de St. Petersburg, en Floride, face à l'Australie. L'équipe américaine de 1990 est l'une des plus hétéroclites de l'Histoire car elle est très largement modifiée entre les deux premiers tours et les deux suivants. Le seul fil conducteur de cette équipe, c'est son équipe de double composée des méconnus Jim Pugh et Rick Leach, qui gagnent leurs quatre matchs. Sinon, les États-Unis ont aligné cinq joueurs de simples : Jay Berger, Aaron Krickstein, Brad Gilbert plus les très jeunes Michael Chang (18 ans) et Andre Agassi (20 ans) qui officient pour les demies et la finale. À ce moment-là, les États-Unis pouvaient encore disposer d'un réservoir de joueurs énorme car John McEnroe jouait encore et Pete Sampras était en train de se révéler (il gagna cette année-là l'US Open). Ni l'un ni l'autre n'ont participé à cette campagne de Coupe Davis.

La finale fut une formalité car les Américains menaient trois à zéro dès le samedi soir. Andre Agassi lança la machine le vendredi en triomphant de Richard Fromberg en cinq manches. La suite fut plus facile. Mais l'équipe d'Australie n'avait pas d'énormes talents à mettre en face d'Agassi et de Chang, surtout sur terre battue. Le grand exploit de cette campagne, les États-Unis l'ont réussi en demi-finale à Vienne sur terre battue contre l'Autriche dans une rencontre qui dura quatre jours (victoire 3-2). Le lundi, Michael Chang arrache la qualification en cinq manches contre Horst Skoff après avoir été mené deux manches à zéro.

Groupe mondialModifier

  Huitièmes de finale
2-4 février 1990
  Quarts de finale
30 mars-2 avril 1990
  Demi-finales
21-23 septembre 1990
  Finale
30 nov.-2 décembre 1990
                             
                     
 
    Allemagne 3
 
    Pays-Bas 2  
    Allemagne 2
   
      Argentine 3  
    Argentine 3
   
    Israël 0  
    Argentine 0
   
      Australie 5  
    Yougoslavie 2
   
    Nouvelle-Zélande 3  
    Nouvelle-Zélande 2
   
      Australie 3  
    Australie 3
   
    France 2  
    Australie 2
   
      États-Unis 3
    Tchécoslovaquie 5
   
    Suisse 0  
    Tchécoslovaquie 1
   
      États-Unis 4  
    Mexique 0
   
    États-Unis 4  
    États-Unis 3
   
      Autriche 2  
    Espagne 2
   
    Autriche 3  
    Autriche 5
   
      Italie 0  
    Italie 3
   
    Suède 2  
 

Huitièmes de finaleModifier

Quarts de finaleModifier

Demi-finalesModifier

  Argentine 0 - 5 Australie  
1  
 
2  
 
3  
 
4  
 
5  
 
  États-Unis 3 - 2 Autriche  
1  
 
2  
 
3  
 
4  
 
5  
 

FinaleModifier

La finale de la Coupe Davis 1990 se joue entre les États-Unis et l'Australie.

  États-Unis 3 - 2 Australie  
SunCoast Dome, St. Petersburg, États-Unis
du 30 novembre au 02 décembre 1990 sur terre (int.)
1   Andre Agassi 4 6 4 6 6
  Richard Fromberg 6 2 6 2 4
2   Michael Chang 6 7 6
  Darren Cahill 2 64 0
3   Rick Leach - Jim Pugh 6 6 3 7
  Pat Cash - John Fitzgerald 4 2 6 62
4   Andre Agassi 4 6
  Darren Cahill 6 4
5   Michael Chang 5 6 3
  Richard Fromberg 7 2 6

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

NavigationModifier