Cottereau (entreprise)

ancien constructeur automobile
(Redirigé depuis Cottereau (société))

Cottereau
logo de Cottereau (entreprise)

Création 1898
Disparition 1911
Fondateurs Louis Cottereau
Siège social Dijon
Drapeau de France France
Directeurs Louis CottereauVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Automobile
Produits Automobiles, bicyclettes et motocyclettes

Cottereau est un constructeur automobile français.

HistoriqueModifier

 
Cottereau 1906
 
Cottereau 1906

Cette firme, fondée en Dijon à la fin du XIXe siècle, fait sa renommée en France, où ses véhicules sont considérés comme des automobiles haut-de-gamme.

Sa première voiture, la Voiturine, est construite en 1898, c'était une petite automobile à quatre sièges, avec un bi-cylindre en V. Peu de temps après, la firme s'essaye dans les sports de compétition, mais y renonce après une décennie pour se concentrant entièrement sur la production. Ses voitures se distinguent par leur forme ronde avec un grand radiateur qui devient l'emblème de la marque.

 
Le pilote Rivierre, sur Cottereau, à l'assaut du mont Ventoux en 1906

En 1901, le chauffeur Paris remporte la première Course de côte de Val-Suzon avec la marque.

En 1903 est lancée la Populaire, une voiture de la classe moyenne qui connait un grand succès. Deux ans plus tard, la firme entre dans sa période la plus florissante, comptant environ 350 employés. La gamme s'est élargie et propose huit modèles en 1908.

Mais le retrait de la compétition marginalise Cottereau et conduit à sa fermeture en 1914, au début de la Première Guerre mondiale.

Principaux modèlesModifier

VoiturineModifier

Premier véhicule automobile de la marque, c'était une petite voiture à quatre places. Elle prit ce nom pour se différencier des voiturette construites par Léon Bollée. Construite sur un châssis tubulaire, sur lequel était monté un bi-cylindre en V refroidi par air, elle développait une puissance allant jusqu'à 3 ch. La transmission se faisait par chaîne et elle possédait 3 vitesses. La direction était par levier, comme sur toutes les voitures de cette époque. En 1900 fut proposé un nouveau modèle refroidi par air et d'une puissance de 3,5 ch. Mais surtout ce fut la première Cottereau à posséder un volant. La voiture reçut immédiatement un accueil favorable et fut le précurseur d'autres modèles avec des caractéristiques similaires.

PopulaireModifier

Cette voiture de milieu de gamme, propulsée par un monocylindre 1 040 cm3, était capable de fournir 8 ch de puissance maximale à 1 100 tr/min. Sa vitesse maximale atteignait 45 km/h. Équipée de 3 vitesses sans marche arrière, son système de freinage agissait sur les roues arrière seulement.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • George Nicolas Georgano (dir.) (trad. Jacqueline Heymann et Lisa Ponomarenko), Autos. Encyclopédie complète. 1885 à nos jours, Paris, édition de la Courtille, , 677 p. (OCLC 461480402)

Voir aussiModifier

Lien externeModifier