Ouvrir le menu principal

Le coteau Sainte-Geneviève désigne une ceinture verte sise sur l'escarpement nord-est de la colline de Québec. Elle s'étire du cimetière Notre-Dame-de-Belmont jusqu'au bout du quartier Saint-Jean-Baptiste, non loin de la côte Sainte-Geneviève. Le nom a été donné par les premiers colons du quartier Saint-Jean-Baptiste afin d'honorer sainte Geneviève, sainte patronne de Paris[1].

Cette bande de forêt accueille un milieu naturel qualifié d'intérêt par la Ville de Québec[2]. Hormis pour les quelques escaliers reliant la haute et la basse-ville[3], le coteau Sainte-Geneviève est davantage un refuge pour la biodiversité qu'un lieu destiné aux humains (la pente y étant bien trop raide). Ses nombreux arbustes à fruits en font un lieu de choix pour les oiseaux[4]. On y retrouve de plus du noyer cendré, espèce en voie de disparition[5].

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. Société historique de Québec, « Le cœur de Québec à travers ses noms de rues », Québec Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté en (date de consultation)).
  2. Service de l'environnement de la Ville de Québec, Répertoire des milieux naturels d'intérêts de Québec, .
  3. Jean-Marc Salvet, « Des soins pour le coteau Sainte-Geneviève », Le Soleil,‎ (lire en ligne, consulté en (date de consultation)).
  4. « Localisation des milieux naturels d'intérêt : Arrondissement de La Cité », Ville de Québec.
  5. « Espèces vulnérables ou menacées (faune et flore) », sur Organisme des bassins versants de la Capitale.