Ouvrir le menu principal

Cornelis Johannes van Houten

astronome néerlandais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Houten.
Cornelis Johannes van Houten
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
La HayeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse

Cornelis Johannes van Houten (né le et mort le ) est un astronome néerlandais. Il est parfois appelé Kees van Houten.

BiographieModifier

Né à La Haye, il passe toute sa carrière à l'université de Leyde sauf lors d'une brève période (19541956) comme assistant de recherche à l'observatoire Yerkes. Il obtient son diplôme d'études secondaires en 1940, mais la Seconde Guerre mondiale interrompt ses études et il n'obtient son Ph.D. qu'en 1952.

Il épouse sa camarade astronome Ingrid Groeneveld (qui devient Ingrid van Houten-Groeneveld) et ensemble ils s'intéressent aux astéroïdes. Ils ont un fils, Karel.

Au sein d'un trio constitué de Tom Gehrels et d'Ingrid, il est le découvreur extrêmement prolifique de plusieurs milliers d'astéroïdes. Gehrels fait un balayage du ciel à l'aide du télescope de Schmidt de 48 pouces (1,22 m) de l'observatoire du Mont Palomar et expédie les plaques aux van Houten à l'observatoire de Leyde, qui les analysent pour trouver de nouveaux astéroïdes. Le trio est crédité conjointement de plusieurs milliers de découvertes entre 1960 et 1977 (4 625 astéroïdes numérotés au ).

À partir des propriétés statistiques mises en évidence, il devient clair que les astéroïdes peuvent se classer dans certaines « familles ».

Il étudie également les vitesses radiales d'étoiles binaires serrées. Il ne prend pas sa retraite, mais demeure actif et publie des articles sur les astéroïdes et les étoiles binaires à éclipses jusqu'à sa mort.

L'astéroïde (1673) van Houten est nommé en son honneur.

Liens externesModifier