Ouvrir le menu principal

Cornelio Sommaruga
Illustration.
Fonctions
Président du
Comité international de la Croix-Rouge
Prédécesseur Alexandre Hay
Successeur Jakob Kellenberger
Biographie
Date de naissance (86 ans)
Lieu de naissance Heiden
Nationalité suisse
Diplômé de Université de Zurich
Profession Diplomate

Cornelio Sommaruga, né le à Rome, est un juriste et diplomate suisse. Il a présidé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de 1987 à 1999, le Centre international de déminage humanitaire-Genève de 2000 à 2008, la Fondation pour le futur à Amman, Initiatives et Changement international à Caux (Suisse) et est actif dans plusieurs conseils de fondation, tels que celui de la Fondation internationale contre le cancer.

BiographieModifier

Premières années et formationModifier

Élevé par des parents profondément catholiques, il est resté un chrétien fervent tout au long de sa vie[1]. Il a été profondément influencé par ses premières années à Rome et la période pendant laquelle son père a représenté le Libéria au Vatican lui a sans doute inspiré sa vocation diplomatique et humanitaire. Malgré ce lien fort avec Rome, il a aussi des liens étroits avec le Tessin, canton d'origine de sa famille[2].

Après des études secondaires en Italie, il a fréquenté l'université de Zurich, où il a obtenu un doctorat en droit en 1957.

Carrière professionnelleModifier

FamilleModifier

Cornelio Sommaruga a épousé Ornella Marzorati en 1957 et ils ont eu six enfants[1],[2]. Malgré ses hautes responsabilités, Cornelio Sommaruga a toujours maintenu des liens familiaux très forts avec sa famille ; ils ont en particulier conservé le rituel de retrouvailles familiales annuelles à la même période chaque année, réunissant leurs six enfants et seize petits-enfants. Cornelio Sommaruga a fait la promotion de solides valeurs familiales sociales auprès de sa famille tout comme dans les institutions au sein desquelles il a travaillé.

DistinctionsModifier

  • 1977-1978 : président de la 32e session de la Commission économique pour l'Europe de l'Organisation des Nations unies (CEE/ONU)
  • 1982-1984 : coprésident Commissione consultativa culturale italo-svizzera
  • 1985 : docteur honoris causa en sciences politiques de l’université de Fribourg
  • 1985 : docteur honoris causa ès relations internationales de l’université de Minho, Braga, Portugal
  • 1991 : docteur honoris causa de l’université de Bologne
  • 1992 : docteur honoris causa de l’université de Nice-Sophia Antipolis
  • 1992 : docteur honoris causa de l’université de Séoul
  • 1995 : Presidential Award de l’université de Tel-Aviv
  • 1995 : prix de la Century Foundation, BSI
  • 1996 : prix de la section Suisse de la Société internationale pour les droits de l’homme
  • 1996 : prix Josef Krainer, Graz
  • 1997 : docteur honoris causa de l’université de Genève
  • 1998 : Culture, canton de Bâle-campagne
  • 2001 : prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe
  • 2003 : personnalité suisse la plus populaire auprès des journalistes étrangers, Association de la presse étrangère en Suisse
  • 2003 : prix de la Fondation Dr. J.E. Brandenberger
  • 2003 : Dr. Jean Mayer Award for Global Citizenship, université Tufts, Boston
  • 2009 : médaille Henry-Dunant remise par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
  • 2011 : prix Marcel-Rudloff de la tolérance

RéférencesModifier

  1. a et b Témoignage de Cornelio Sommaruga devant le Centre d'études catholique de Genève le 19 novembre 2012 http://www.gichd.org/fileadmin/pdf/other_languages/french/About_GICHD/Staff/Staff_Statements_Articles/SOC-121119-Centre-Catholique-Geneve-fr.pdf
  2. a et b Article de L'Hebdo « Politique : Portrait d’une famille engagée », de Clément Bürge, le 6/10/2010 http://www.carlosommaruga.ch/politique-portrait-dune-famille-engagee/
  3. Cornelio Sommaruga, « Unité et pluralité des emblèmes », Revue internationale de la Croix-Rouge, n° 796, juillet-août 1992, pp. 347-352, cité par François Bugnion dans Croix rouge, croissant rouge, cristal rouge, CICR, mai 2007, p.37 [1]
  4. François Bugnion, Croix rouge, croissant rouge, cristal rouge, CICR, mai 2007, p. 60 [2]
  5. http://www.presclub.ch/doc/press_release_CAUX-FR_Sahnoun.pdf
  6. L'activité Grands Lacs d'Initiatives et Changement s'est développée sous le mandat de Cornelio Sommaruga http://www.fr.iofc.org/projets/grandslacs/historique
  7. http://cauxforum.net/sites/all/files/CFHS_2009_Welcome_Sommaruga.pdf

SourcesModifier

LivresModifier

  • Le CICR, le cœur et la raison, entretien avec Cornelio Sommaruga, Massimo Lorenzi, Favre, Lausanne, 1998
  • Oser la paix – l'audace des réconciliateurs; textes recueillis par Richard Werly et François d'Alençon, voir l'interview croisée de Cornelio Sommaruga et Mohamed Sahnoun, par François d’Alançon et Richard Wehrly, Éditions Autrement, Paris, 2011

Sites InternetModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :