Corallimorpharia

Les Corallimorpharia sont un ordre de cnidaires (animaux relativement simples, spécifiques du milieu aquatique). Contrairement aux apparences, ce ne sont pas à proprement parler des coraux ni des anémones.

Description et caractéristiquesModifier

Ce sont des cnidaires essentiellement tropicaux, constitués d'un pédoncule étroit débouchant sur un large disque oral. Les tentacules sont en général courts voire très courts, arrangés en rangées rayonnant de la bouche. La plupart des espèces vivent en colonies, généralement clonales[1]. À bien des égards, ils ressemblent aux coraux durs, mis à part l'absence d'un squelette calcaire.

Les corallimorphes se rencontrent dans une vaste gamme d'habitats marins et sont associés aux changements de phase dans les écosystèmes de coralliens, qui aboutissent à un passage d'un écosystème dominé par du corail dur vers un écosystème dominé par des coraux mous, par exemple[2].

Comme les coraux, certains corallimorphes sont capables d'héberger des algues photosynthétiques dans leurs tissus pour compléter leur alimentation[3].

Plusieurs espèces sont utilisées dans les aquariums récifaux pour leur belles couleurs et leur facilité d'entretien[1].

Enfin, il convient de ne pas confondre les corallimorphes avec un autre groupe de cnidaires très à part : les zoanthides (qui ont généralement moins de tentacules, plus longs, et pas sur le disque oral).

Liste des genresModifier

La systématique de ce groupe est encore très incertaine[1]. Selon World Register of Marine Species (27 mars 2014)[4], cet ordre compte seulement 46 espèces, réparties en 10 genres dans 4 familles valides :



Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Julian Sprung, « Aquarium Invertebrates: Mushrooms, Elephants Ears, And False Corals: A Review Of The Corallimorpharia », sur www.advancedaquarist.com, .
  2. (en) Thierry M. Work, Greta S. Aeby, et James E. Maragos, « Phase Shift from a Coral to a Corallimorph-Dominated Reef Associated with a Shipwreck on Palmyra Atoll », PLOS One,‎ (DOI 10.1371/journal.pone.0002989, lire en ligne).
  3. « Morphologic: Corail et Corallimorphe », sur ssaft.com, .
  4. World Register of Marine Species, consulté le 27 mars 2014