La coquerie (cook room en anglais) est une cuisine à terre, aménagée dans un port[1],[2], où l'on prépare la nourriture pour l'équipage d'un bateau à quai. Par extension, c'est aussi la cuisine de bord d'un navire[3].

ÉtymologieModifier

Le terme, dont la première trace remonte à 1831, dérive du métier de coq (cuisinier de marine)[4] est une francisation de l'anglais cookery (l'endroit ou l'on cuisine)[5].

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire de la marine à voiles (Pâris et De Bonnefoux, réédition de 1999), p. 200.
  2. Jean Merrien, Dictionnaire de la mer, Omnibus, , p. 246.
  3. Dictionnaire de la marine à voiles (Pâris et De Bonnefoux, réédition de 1999), page 222.
  4. Guide des termes de marine, Chasse-Marée, , p. 107
  5. « Coquerie », sur cnrtl.fr (consulté le 23 mars 2021).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Douarnenez, Le Chasse-Marée-Armen, , 136 p. (ISBN 2-903708-72-X).
  • Jean Merrien, Dictionnaire de la mer : savoir-faire, traditions, vocabulaire, techniques, Paris, Omnibus, réédition 2001 (réimpr. 2014), 861 p. (ISBN 978-2-258-11327-5).
  • Edmond Parïs et Pierre de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles (Détail des éditions), Éditions du Layeur, (réimpr. 1999) (1re éd. 1859), 720 p. (ISBN 978-2-911468-21-6 et 2-911468-21-X).

Articles connexesModifier