Ouvrir le menu principal
Coppa Messapica
Description de cette image, également commentée ci-après
Édition 2016 de la Coppa Messapica.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1952
Organisateur(s) GSC Orazio Lorusso
Éditions 60 (en 2019)
Catégorie Régionale (1.19)
Type / Format course d'un jour
Périodicité annuel (septembre)
Lieu(x) Drapeau de l'Italie Italie
Flag of Apulia.svg Pouilles
Participants 95 (en 2018)
Statut des participants espoirs - amateurs
Directeur Teodosio Nolè
Site web officiel www.coppamessapica.it

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Italie Filippo Tagliani
Plus titré(s) Drapeau : Italie Filippo Calabrese
(3 victoires)

La Coppa Messapica est une course cycliste italienne disputée dans les environs de Ceglie Messapica, dans la région des Pouilles. Créée en 1952, cette compétition est inscrite au calendrier national de la Fédération cycliste italienne, en catégorie 1.19. Elle est réservée aux coureurs espoirs (moins de 23 ans) et amateurs.

HistoireModifier

En 1982, elle décerne deux maillots de champion d'Italie pour les femmes. L'épreuve principale est remportée par Maria Canins, tandis que Roberta Bonanomi s'empare du titre en catégorie junior (17/18 ans)[1].

Pour l'édition 2017, la course fait de nouveau office de support pour deux épreuves des championnats d'Italie, cette fois-ci pour les hommes[2]. Dans un premier temps, Gianluca Milani (Zalf Euromobil Désirée Fior) décroche pour la seconde fois de sa carrière le titre chez les élites sans contrat, en devançant son coéquipier Nicolò Rocchi et Claudio Longhitano (Maltinti Lampadari-Banca di Cambiano)[3]. Le lendemain a lieu l'épreuve pour les moins de 23 ans. C'est le sprinteur Matteo Moschetti qui fait parler sa bonne pointe de vitesse pour régler un groupe d'une quinzaine de coureurs. Le podium est complété par Mirco Sartori (Mastromarco Chianti Sensi Cipros) et Raffaele Radice (Delio Gallina Colosio Eurofeed)[4].

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1952   Luigi Mastroianni
1953   Michele Caggiani
1954   Michele Caggiani
1955   Silvio D'Andrea
1956   Enrico Paoletti
1957   Filippo Di Salvatore
1959   Luigi Arienti
1960   Sandro Cervellini
1961   Alfredo Maggioli
1962   Sergio Carloni
1963   Domenico Marzullo
1964   Silvio Clementi
1965   Damiano Capodivento
1966   Ciro Serini
1967   Elio Carapella
1968   Savino Lombardi
1967   Erio Capella
1969-1970 non disputé
1971   Giovanni Franzin
1972   Filippo Calabrese
1973   Vilson Longarini
1974   Vilson Longarini
1975   Luigi Casalanguida
1976   Filippo Calabrese
1977   Filippo Calabrese
1978   Giuseppe Di Sciorio
1979   Giuseppe Di Sciorio
1980   Domenico Marinelli
1981   Bengt Asplud
1982 (1)   Maria Canins
1982 (2)   Roberta Bonanomi
1983-1985 non disputé
1986   Vito Di Tano
1987   Luciano Bottaro
1988   Antonio Narducci
1989   Michele Viglietti
1990   Elwis Maffi
1991   Renato Falcinelli
1992   Simone Zurchi
1993   Giorgio Iodice
1994   Denis Fuser
1995   Giorgio Feliziani
1996   Antonio Di Maggio
1997   Pietro Maria Petrini
1998   Milan Kadlec
1999   Andrei Moukhine
2000-2001 non disputé
2002   Alessandro Donati   Ihor Masny   Stanislav Yakushev
2003   Ivan Stević   Sergio Laganà   Alessandro Donati
2004   Maximiliano Richeze   Francesco Reda   Bruno Rizzi
2005   Gianandrea Marioli   Marco Carletti   Francesco Di Paolo
2006   Rocco Capasso   Elio Saavedra   Julián Muñoz
2007   Mauro Finetto   Edoardo Girardi   Luis Pulido
2008   Gianfranco Visconti   Fabio Piscopiello   Mattia Vaccari
2009   Maksym Averin   Donato De Ieso   Fabio Piscopiello
2010[5]   Maksym Averin   Julián Arredondo   Paolo Colonna
2011   Stiven Fanelli   Eros Piccin   Roberto Giacobazzi
2012   Luca Ferrante   Donato De Ieso   Cristian Raileanu
2013[6]   Nicola Gaffurini   Simone Petilli   Riccardo Stacchiotti
2014[7]   Mirco Maestri   Paolo Totò   Matteo Marcolin
2015[8]   Raffaello Bonusi   Davide Gabburo   Davide Pacchiardo
2016[9]   Giovanni Lonardi   Alessandro Fedeli   Francesco Romano
2017 (1)[3]   Gianluca Milani   Nicolò Rocchi   Claudio Longhitano
2017 (2)[4]   Matteo Moschetti   Mirco Sartori   Raffaele Radice
2018[10]   Umberto Marengo   Filippo Bertone   Fabrizio Capodicasa
2019[11]   Filippo Tagliani   Raffaele Radice   Matteo Rotondi

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Coppa Messapica », sur museociclismo.it
  2. (it) « Coppa Messapica assegna i titoli italiani élite e under 23 », sur federciclismo.it,
  3. a et b (it) Giorgio Torre, « Gianluca Milani si riprende il tricolore élite », sur federciclismo.it,
  4. a et b (it) Luca Alò, « TRICOLORE UNDER 23: A Matteo Moschetti il titolo italiano strada », sur federciclismo.it,
  5. (it) « 51 Coppa Messapica », sur italiaciclismo.net,
  6. (it) Giusi Pignatelli, « 54 Coppa Messapica », sur italiaciclismo.net,
  7. (it) « 55 Coppa Messapica », sur italiaciclismo.net,
  8. (it) « 56 Coppa Messapica », sur italiaciclismo.net,
  9. (it) « Coppa Messapica: doppietta General Store con Lonardi e Fedeli! », sur bicitv.it,
  10. (it) « 59 Coppa Messapica Giro delle Valle d'Itria Prova Campionato Regionale Under23 », sur italiaciclismo.net,
  11. (it) « 59 Coppa Messapica Giro delle Valle d'Itria Prova Campionato Regionale Under23 », sur tuttobiciweb.it,

Liens externesModifier