Copilote (aviation)

second pilote d'un aéronef

Le copilote d'un aéronef est le second pilote aux commandes d'un aéronef, dans le cas où la certification, du fait de la complexité de l'aéronef, ou la réglementation (dans le cas du transport commercial de passager) prévoit ou impose le pilotage à deux. Le copilote agit sous les ordres au commandant de bord qui est responsable de la navigation et de la sécurité de l'avion. Dans le transport aérien commercial, le copilote peut être appelé officier pilote de ligne[1] ou first officer (premier officier).

Officier pilote de ligne
Crew amt4586 preflight.jpg
L'OPL, en place de droite, présente trois ficelles à ses galons d'épaulette (quatre pour le commandant de bord).
Codes
ROME (France)
N2102

Sur les avions, le copilote occupe généralement le siège de droite au sein du poste de pilotage. Sur les hélicoptères, c'est le commandant de bord qui est en principe à droite.

Le pilotage d'un aéronef est normalement partagé entre le commandant de bord et l'officier pilote de ligne, avec un pilote désigné comme « PF » (« pilote en fonction », ou, en anglais, « Pilot Flying ») et l'autre comme « PM » (en anglais « Pilot Monitoring ») anciennement « PNF » (« pilote non en fonction[2] » ou, en anglais, « Pilot non flying ») pour chacun des vols. Cependant, même quand le copilote est le PF, le commandant de bord reste le responsable légal de l'aéronef, de ses passagers et de son équipage. Lors d'une journée de vol typique, les tâches de pilotage sont équitablement partagées.

De nombreuses compagnies aériennes proposent, par ordre d'ancienneté, l'accès à la fonction de commandant de bord aux copilotes expérimentés.

Notes et référencesModifier