Copa Interamericana 1968

Copa Interamericana 1968
Copa Interamericana 1968
Contexte
Compétition Copa Interamericana
Résultat
Équipe 1 Drapeau : Argentine Estudiantes de La Plata
Équipe 2 Drapeau : Mexique Deportivo Toluca
Match aller
Mi-temps
Drapeau : Mexique 1 - 2 Drapeau : Argentine
Drapeau : Mexique (1 - 2) Drapeau : Argentine
Match retour
Mi-temps
Drapeau : Argentine 1 - 2 Drapeau : Mexique
Drapeau : Argentine (1 - 1) Drapeau : Mexique
Match d'appui
Mi-temps
Drapeau : Argentine 3 - 0 Drapeau : Mexique
Drapeau : Argentine (2 - 0) Drapeau : Mexique
Match aller
Date
Stade Stade Azteca
Lieu Mexico, Mexique
Arbitrage Drapeau : Salvador C.Ruggero
Match retour
Date
Stade Stade Jorge Luis Hirschi
Lieu La Plata, Argentine
Arbitrage Drapeau : Paraguay José Dimas Larrosa
Match d'appui
Date
Stade Stade Centenario
Lieu Montevideo, Uruguay
Arbitrage Drapeau : Pérou C.Tejada

La Copa Interamericana 1968 est la 1re édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin d'Estudiantes de La Plata, vainqueur de la Copa Libertadores 1968 au Deportivo Toluca, club mexicain vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1968.

Les rencontres ont lieu entre le et le . En cas d'égalité de buts à l'issue des deux matchs, un match d'appui a lieu sur terrain neutre.

Les argentins de la Plata remportent la première édition de cette compétition en gagnant le match d'appui 3-0 qui faisait suite à leur match aller-retour qui s'était achevé sur le score cumulé de 3-3.

ContexteModifier

L'Estudiantes de La Plata se qualifie pour cette Copa Interamericana en gagnant la Copa Libertadores 1968 grâce à sa victoire obtenue en match d'appui lors de la finale jouée contre Palmeiras (2-1, 1-3 puis 2-0)[1].

Pour sa part, le Deportivo Toluca a gagné la zone Amérique du Nord de la Coupe des champions de la CONCACAF 1968 en disposant en match aller-retour des New York Greek American (4-1 et 3-2). Toluca se qualifie pour la finale qu'il doit disputer contre le vainqueur de SV Transvaal-Aurora FC. Le match aller se termine sur le score de 1-1. À l'issue de celui-ci, les deux équipes sont disqualifiés (Aurora pour avoir causé une bagarre générale, le SV Transvaal pour avoir aligné des joueurs non qualifiés). Ainsi, Toluca est déclaré vainqueur de la compétition[2].

Match allerModifier

Deportivo Toluca   1 – 2   Estudiantes de La Plata Stade Azteca, Mexico
Linares   21e   1re Conigliaro
  31e Bilardo
Arbitrage :   C.Ruggero
Rapport
 
Deportivo Toluca :
  Florentino López (de)  
  José Vantolrá
  A.Solís
  Oreco
  Jorge Arévalo
  Tomás Reynoso (de)
  Juan Dosal (es)
  Felipe Ruvalcaba
  Albino Morales
  Francisco Linares
  Vicente Pereda
Entraîneur :
  Ignacio Trellez
 
Estudiantes de La Plata :
  Alberto Poletti  
  Eduardo Luján Manera (es)
  Ramón Alberto Aguirre Suárez (es)
  Raúl Madero (en)
  Oscar Malbernat (es)
  Carlos Bilardo
  Carlos Pachamé
  Eduardo Flores
  Felipe Ribaudo
  Marcos Conigliaro
  Juan Ramón Verón
Entraîneur :
  Osvaldo Zubeldía (es)

Match retourModifier

Estudiantes de La Plata   1 – 2   Deportivo Toluca Stade Jorge Luis Hirschi, La Plata
Juan Ramón Verón   17e   33e Linares
  77e Morales
Arbitrage :   José Dimas Larrosa
Rapport
 
Estudiantes de La Plata :
  Alberto Poletti  
  Eduardo Luján Manera (es)
  Ramón Alberto Aguirre Suárez (es)
  Raúl Madero (en)
  Oscar Malbernat (es)
  Carlos Bilardo
  Carlos Pachamé
  Eduardo Flores
  Felipe Ribaudo
  Marcos Conigliaro
  Juan Ramón Verón
Entraîneur :
  Osvaldo Zubeldía (es)
 
Deportivo Toluca :
  Florentino López (de)  
  José Vantolrá
  A.Solís
  Oreco
  Jorge Arévalo
  Tomás Reynoso (de)
  Jesús Roméro Reyes
  Albino Morales
  Juan Dosal (es)
  Francisco Linares
  Vicente Pereda
Entraîneur :
  Ignacio Trellez

Match d'appuiModifier

Estudiantes de La Plata   3 – 0   Deportivo Toluca Stade Centenario, Montevideo
Flores   8e
Conigliaro   44e
Conigliaro   79e
Arbitrage :   C.Tejada
Rapport
 
Estudiantes de La Plata :
  Alberto Poletti  
  Eduardo Luján Manera (es)
  Ramón Alberto Aguirre Suárez (es)
  Raúl Madero (en)
  Oscar Malbernat (es)
  Carlos Bilardo
  Carlos Pachamé   62e
  Eduardo Flores
  Felipe Ribaudo  
  Marcos Conigliaro
  Juan Ramón Verón
Remplaçants :
  Juan Echecopar (es)   
Entraîneur :
  Osvaldo Zubeldía (es)
 
Deportivo Toluca :
  Florentino López (de)  
  José Vantolrá
  A.Solís
  Oreco
  Jorge Arévalo
  Tomás Reynoso (de)
  Jesús Roméro Reyes   62e
  Albino Morales
  Juan Dosal (es)
  Francisco Linares
  Vicente Pereda
Entraîneur :
  Ignacio Trellez

RéférencesModifier