Convois de la déportation des Juifs de France

liste des convois de la déportation des Juifs de France

Il y a environ 79 convois de la déportation des Juifs de France qui sont partis de France sur les trois années, 1942, 1943 et 1944, notamment depuis le camp de Drancy et à destination d'Auschwitz. Ils sont principalement composés de personnes présumées comme étant de religion, d’appartenance ou d’ascendance juive. Ces convois sont une des composantes, en France, de la Shoah.

Les routes de la déportation et de la Shoah.

Les convois 41, 43, 54, 56 n'existent pas en raison d'erreurs de dénomination commises à l'époque, et le 64 est parti avant le 63, là aussi en raison d'une erreur. Les deux derniers (78 et 79) n'ont pas reçu de numérotation.

Les convois no 50 à 51 ont été dirigés vers Sobibor et Majdanek, les convoi no 52 à 53 vers Sobibor, le convoi no 73 vers Kaunas et vers Réval (Tallinn), le convoi no 79 vers Buchenwald. Tous les autres convois ont été dirigés vers Auschwitz.

Les déportés du Nord et du Pas-de-Calais, environ 1 000 personnes dont 202 enfants, ont été convoyés par la Belgique.

Composition des convoisModifier

Dans les premiers convois, il n'y a que peu d'enfants, leur nombre augmente significativement après la rafle du Vélodrome d'Hiver des et .

1942Modifier

Les convois de 1 à 45 ont été dirigés vers Auschwitz.

Numéro du convoi Date de départ Lieu de départ Destination Nombre de déportés Survivants en 1945 Note
1 Drancy et le Camp de Royallieu (Compiègne) Auschwitz 1 112 19 On trouve dans ce convoi, Jacques Smaer (20 ans), Salomon Altermann (38 ans) (3 membres de sa famille sont déportés par d'autres convois), Emanuel Mink (31 ans), Alter Fajnzylberg (30 ans), David Szmulewski (29 ans), Natan Darty (21 ans), Simon Gutman (18 ans), (7 membres de sa famille sont déportés dans d'autres convois), Majer Szyndelman (29 ans), Henri Lang (46 ans), le frère de Hersz Librach dont 4 autres membres de la famille ont été déportés par d'autres convois, les oncles de René Goscinny.
2 Camp de Royallieu (Compiègne) Auschwitz 1 000 41
3 Camp de Drancy (hommes)

Camp des Tourelles (femmes)

Auschwitz 1 000 24 On trouve dans ce convoi Annette Zelman (20 ans), Raya Kagan (32 ans), le père de Marcel Rajman (la mère est déportée par un autre convoi), Tamara Isserlis
4 Camp de Pithiviers Auschwitz 999 51
5 Camp de Beaune-la-Rolande Auschwitz 1 038 35 On trouve dans ce convoi l'oncle de Robert Klapisch (son grand-père est déporté par le convoi no 45), le père d'Alain Finkielkraut (ses grands-parents sont déportés par le convoi no 36), le père d'Ady Steg.
6 Camp de Pithiviers Auschwitz 928 18 On trouve dans ce convoi Irène Némirovsky (39 ans) (son mari Michel Epstein est déporté par le convoi no 42), le père d'Henri Minczeles
7 Camp de Drancy (hommes)

Camp des Tourelles (49 femmes)

Auschwitz 999 16 On trouve dans ce convoi Chana Kowalska (43 ans), les parents de Esther Fogiel, (son frère et sa grand-mère sont déportés dans un autre convoi), les parents de Georges Gheldman [1]
8 Angers Auschwitz 827 14 On trouve dans ce convoi Henri Lévy (59 ans) et ses deux belles-filles, Henri Borlant (15 ans), le père et deux oncles Jean-Claude Moscovici (deux grands-parents sont déportés par un autre convoi), le père d'André Schwarz-Bart (la mère de ce dernier et ses deux frères sont déportés par un autre convoi).
9 Camp de Drancy Auschwitz 998 5 Dans ce convoi les grands-parents de Nathalie Goulet, la mère de Boris Cyrulnik[2] (son père est déporté dans un autre convoi), les parents d'Albert Szerman, les grands-parents d'Élise Fajgeles.
10 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 4 On trouve dans ce convoi le mari de Françoise Frenkel.
11 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 11 ou 12 on trouve dans ce convoi la mère de Tony Gryn.
12 Camp de Drancy Auschwitz 1 001 5 On trouve dans ce convoi Bereck Kofman (41 ans).
13 Camp de Pithiviers Auschwitz 1 049 dont 146 enfants 13 On trouve dans ce convoi le père de Léon Goldberg (la mère et les frères de ce dernier sont déportés dans le convoi no 21).
14 Camp de Pithiviers Auschwitz 1 034 4 482 personnes meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée
15 Camp de Beaune-la-Rolande Auschwitz 1 014 dont 219 enfants 5 704 personnes sont gazées dès leur arrivée
16 Camp de Pithiviers Auschwitz 1 069 dont 298 enfants 6 794 meurent dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi une des deux sœurs de Joseph Weismann arrêtée comme toute la famille lors de la rafle du vélodrome d'hiver (la seconde sœur et les parents sont déportés par d'autres convois), le père de Roger Wolman (la mère est déportée dans le convoi no 60), la mère d'Annette Muller.
17 Camp de Drancy Auschwitz 1 006 1 766 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée
18 Camp de Drancy Auschwitz 1 007 10 705 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée, dont Johanna Geissmar (65 ans)
19 Camp de Drancy Auschwitz 991 1 875 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi Sacha Schapiro.
20 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 581 enfants 3 878 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. Dans ce convoi on trouve plusieurs parents des Enfants d'Izieu dont ceux de Fritz Loebmann.
21 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 452 enfants 5 817 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
22 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 606 enfants 7 892 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
23 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 580 enfants 3 908 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée
24 Camp de Drancy Auschwitz 1 002 dont 400 enfants 23 937 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
25 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 285 enfants 8 929 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
26 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 244 enfants 17 961 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
27 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 30 877 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi Léo Bergoffen (19 ans) (ses parents ont été déportés par le convoi no 8), Ettie Steinberg (28 ans), son mari et leur fils de 3 ans.
28 Camp de Drancy Auschwitz 1 013 26 959 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi Paul Schaffer (17 ans), sa mère et sa sœur.
29 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 34 889 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
30 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 42 909 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
31 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 13 921 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi Moïse Kalhenberg (60 ans) et son épouse (son père est déporté par le convoi no 36), le père de Doris Bensimon, Horst Rosenthal, les parents et les sœurs de Maurice Hausner.
32 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 45 893 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi Maurice Obréjan (17 ans) ainsi que 4 membres de sa famille (le père est déporté dans le convoi no 40), la mère de l'acteur Sami Frey.
33 Camp de Drancy Auschwitz 1 003 33 856 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
34 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 21 859 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi Dora Bruder (16 ans) et son père (sa mère est déportée par le convoi no 47), le frère de Jean Jérôme, David Brainin (37 ans), Pierre Créange (40 ans) et sa femme.
35 Camp de Pithiviers Auschwitz 1 000 23 791 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. Ce convoi inclut Léon Zyguel (15 ans) et 3 membres de sa famille, Léopold Kaufmann[3].
36 Camp de Drancy Auschwitz 1 006 26 Ce convoi inclut René Blum (64 ans), Benjamin Schatzman, Eva Tichauer (24 ans) et sa mère, le frère d'Étienne Weill-Raynal (3 autres membres de la famille sont déportés dans un autre convoi), Nadine Schatz (son oncle a été déporté par le convoi no 1), Hélène Jakubowicz (17 ans).
37 Camp de Drancy Auschwitz 1 004 15 873 personnes meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. Ce convoi inclut Bernard Natan (56 ans), les parents et la sœur de Jacques Natanson, le père de Gotlib, Robert Clary avec 4 membres de sa famille (2 autres membres sont déportés dans d'autres convois) mais aussi 729 Juifs roumains et 63 de leurs enfants arrêtés lors de la rafle du 24 septembre 1942 en région parisienne.
38 Camp de Drancy Auschwitz 904 18 733 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. Dans ce convoi on trouve Michel Sima, la mère de Gérard Lebovici, Lionel Salem, Milo Adoner (17 ans)[4] et 7 autres membres de sa famille mais aussi 609 Juifs roumains arrêtés lors de la rafle du 24 septembre 1942.
39 Camp de Drancy Auschwitz 210 0 154 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi le père de Jean Ferrat, Pierre Masse.
40 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 4 639 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée.
42 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 217 enfants 4 773 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi le père de Michel Slitinsky (2 autres membres de la famille sont déportés par d'autres convois).
44 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 15 900 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. Ce convoi est composé en grande majorité par des Juifs de nationalité grecque, arrêtés dans la rafle du 5 novembre 1942 à Paris et en zone occupée[5].
45 Camp de Drancy Auschwitz 745 2 599 meurent dans les chambres à gaz dès leur arrivée. On trouve dans ce convoi la mère de Hélène Waysbord-Loing (son père est déporté par le convoi no 47).

1943Modifier

Numéro du convoi Date de départ Lieu de départ Destination Nombre de déportés Survivants en 1945 Note
46 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 122 enfants 21 dont 7 femmes Dans ce convoi on trouve la mère de Raïssa Levinas.
47 Camp de Drancy Auschwitz 998 dont 182 enfants 10 dont une femme Dans ce convoi on trouve Ernest Ginsburger (66 ans), les parents et le frère de Simon Levitte, la mère de Georges Perec et 2 membres de sa famille (2 autres membres sont déportés par d'autres convois), 11 enfants pris, la veille, dans la rafle du au Toit familial (rue Guy-Patin) afin de compléter le nombre de déportés.
48 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 151 enfants 12 dont une femme Dans ce convoi on trouve le Robert Meyers (45 ans) et son épouse, Louise Jacobson (sa mère est déportée par le convoi no 62) ainsi que la résistante Bella Pochez (54 ans).
49 Camp de Drancy Auschwitz 1 000

dont 33 enfants

6 dont 2 femmes Dans ce convoi, on trouve David Olère (35 ans), le père de Jean-Claude Grumberg, les grands-parents d'Ivan Jablonka, Hersz Strasfogel (48 ans) et plus de 30 personnes prises dans la rafle de la rue Sainte-Catherine à Lyon.
50 Camp de Drancy Majdanek 1 000

dont 7 enfants

3 Dans ce convoi on trouve Otto Freundlich (65 ans).
51 Camp de Drancy Majdanek 998 dont 3 enfants 4 Dans ce convoi on trouve la mère de Jacques Kipman, Robert Herzog (40 ans), Léon Weissberg (48 ans).
52 Camp de Drancy Sobibor 994 dont 66 enfants 0 Dans ce convoi se trouve Jacques Biélinky (62 ans), Saoud l'Oranais (56 ans), la grand-mère de Sami Frey.
53 Camp de Drancy Sobibor 1 008 dont 118 enfants 5 On trouve dans ce convoi de nombreuses victimes de la rafle de la rue Sainte-Catherine, dont le père de Robert Badinter (son oncle et sa grand-mère ont été déportés par d'autres convois), Régine Gattegno (19 ans), Marcelle Loeb (17 ans), Pierre Lanzenberg (43 ans), Jean-Jacques Rein (23 ans) et Juliette Weill (21 ans). Il est à noter que Sylvain Kaufmann réussit à s'évader du convoi en limant le plancher du wagon suivi par douze autres déportés dont Hughes Steiner (16 ans). Tous seront repris et déportés à Auschwitz[6]. on trouve aussi la sœur et la nièce de Nachman Bindefeld, la mère de Jacques Solomon.
55 Camp de Drancy Auschwitz 1 018 dont 123 enfants 72 dont 37 femmes Dans ce convoi se trouvent Henri Krasucki (18 ans), sa mère et sa compagne Paulette Sarcey (19 ans) (son père a été déporté par le convoi no 47). S'y trouve également Netty Firman, mère de Marc Ferro.
57 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 137 enfants 43 dont 16 femmes On trouve dans ce convoi Henry Bulawko (24 ans), Samy Stourdzé (25 ans), Alma Rosé, Hélène Rounder, Armand Steinberg (32 ans), Alice Hohermann (40 ans), Gabriel Bénichou (16 ans), sa sœur et son beau-frère.
58 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 98 enfants 28 dont 18 femmes Dans ce convoi se trouve Maurice Honel (40 ans) et son épouse, Iouri Mandelstam (34 ans)
59 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 138 enfants 13 dont 3 femmes Dans ce convoi se trouve la mère de Ève Line Blum-Cherchevsky (le père est déporté par le convoi no 73), Joséphine Getting (66 ans).
60 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 101 enfants 31 dont 2 femmes On trouve dans ce convoi Joseph Wiener (73 ans) et son épouse, Young Perez (31 ans), Jacques Feldbau (28 ans), Robert Waitz (43 ans), Charlotte Salomon (26 ans) et son mari, Albert Tadlewski (51 ans), le père de Judith Hemmendinger, David Rapoport (60 ans) (son épouse est déportée par le convoi no 55), la veuve d'Arthur Weisweiller, Charles Palant (21 ans), sa mère et sa sœur, Jacques Schwob d'Héricourt (62 ans), Chaja Karaulnik (28 ans).
61 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 138 enfants 42 dont 3 femmes On trouve dans ce convoi le père de Serge Klarsfeld, Léon Berman (51 ans), sa femme et son fils, le père de Dominique Moïsi, les grands-parents d'Annette Wieviorka, Roger Perelman (21 ans), la première femme de René Baer, Marcel Jabelot (19 ans), ses parents et sa grand-mère, les parents de Robert Enoch.
62 Camp de Drancy Auschwitz 1 200 dont 150 enfants 29 dont 2 femmes Il est à noter que 19 personnes parviennent à s'évader de ce convoi dont Jean Cahen-Salvador. On trouve dans ce convoi Josué Pruner (62 ans) et sa femme, Bernard Schonberg (34 ans), Jacques Helbronner (70 ans) pourtant ami du maréchal Pétain et son épouse, Rosette Wolczak (15 ans), Samuel Kohn (42 ans), la mère de Malvine Lanzet, le père de Joseph Joffo, Madeleine Lévy (25 ans), petite-fille d'Alfred Dreyfus, Nicole Weil-Salon (26 ans), Léon Zadoc-Kahn (73 ans) et son épouse, Sigismond Hirsch (37 ans) et son épouse Berthe Hirsch (36 ans), Huguette Wahl (29 ans), Claude Gutmann (29 ans), la mère de Vidal Modiano.
63 Camp de Drancy Auschwitz 850 dont 101 enfants 22 ou 29 dont 4 femmes On trouve dans ce convoi Élie Bloch (34 ans), sa femme et leur fille, Henri Abraham (75 ans), Casimir Oberfeld (40 ans), deux cousins de Pierre Mendès France, Eugène Wollman (60 ans) et Elisabeth Wollman (55 ans), Nathalie Kraemer (52 ans), Fernand Musnik (28 ans), André Baur (39 ans), son épouse et leurs quatre enfants, le père de Mireille Boccara, Léo Israélowicz (32 ans), sa mère et sa fiancée, Eric Allatini (57 ans) et son épouse; Eva Kotchever (52 ans)
64 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 155 enfants 42 dont 2 femmes On trouve dans ce convoi Raymond-Raoul Lambert (49 ans), sa femme et ses quatre enfants, Gisèle Gonse-Boas (25 ans) qui réussit à s'échapper alors que le convoi est encore en France, Marcel Jungerman (18 ans), son frère, sa belle-sœur et son neveu.

1944Modifier

Numéro du

convoi

Date de départ Lieu de départ Destination Nombre de déportés Survivants en 1945 Note
66 Camp de Drancy Auschwitz 1 155 dont 203 enfants 47 dont 15 femmes On trouve dans ce convoi Alfred Nakache (28 ans), sa femme et leur fille, les parents de Raymond Aubrac, Madeleine Elbogen (21 ans), Suzanne Birnbaum (40 ans), (la sœur de Léon Meiss), son mari et leurs 3 enfants, Gérard Avram (16 ans), sa mère et 2 frères et sœurs (son père est dèporté par le convoi no 59), Claire Monis.
67 Camp de Drancy Auschwitz 1 214 dont 188 enfants 26 dont 12 femmes On trouve dans ce convoi René Hirschler (38 ans) et son épouse, Jacques Halpern (17 ans), Maurice Schlosser (15 ans), Paul Chytelman (21 ans), Louise Pikovsky (16 ans) et toute sa famille, Willy Holt (22 ans), arrêté comme Juif alors qu'il ne l'est pas, Raphaël Esraïl (18 ans), Louise Alcan (33 ans), Albert Bendrihen (37 ans), Chana Rajman (51 ans), Tatiana Barbakoff (44 ans), de nombreux juifs arrêtés dans la rafle du 10 janvier 1944 à Bordeaux.
68 Camp de Drancy Auschwitz 1 500 dont 295 enfants 42 dont 24 femmes On trouve dans ce convoi Joseph Saks (60 ans) et son épouse, Ida Grinspan (14 ans) (ses parents sont déportés par d'autres convois).
69 Camp de Drancy Auschwitz 1 501 dont 178 enfants 20 dont 5 femmes Il s'agit du convoi le plus important en nombre de déportés. On y trouve Édith Pulver (37 ans), le père de Marcel Marceau, Eugène Bloch (66 ans), Béatrice de Camondo (49 ans) (son mari et ses enfants sont déportés par le convoi no 62), le grand-père d'Olaf Van Cleef, Henri Epstein (53 ans), Herta Hauben (32 ans), David Vogel (53 ans), le père Vivette Samuel, Julien Abrahamer (32 ans), Paulette Lévy (25 ans), survivante, sa mère et sa sœur[7], Vila Glasberg (36 ans), Dweira Bernson-Verhaeghe (73 ans) et sa fille Reysa Bernson (39 ans)
70 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 104 enfants 125 dont 60 femmes On trouve dans ce convoi Hélène Berr (23 ans), et ses parents (Raymond Berr (56 ans) et sa femme), Charles Zelty (17 ans) et sa mère, l'épouse, les 2 filles, et le gendre d'Edmond Weill, Kadmi Cohen (52 ans), le père de Jean-François Steiner.
71 Camp de Drancy Auschwitz 1 500 dont 289 enfants 105 dont 70 femmes On trouve dans ce convoi Simone Veil (16 ans), sa mère et sa sœur, Marceline Loridan-Ivens (15 ans) et son père, Paul Haguenauer (73 ans) et son épouse, Anne-Lise Stern (22 ans), le fils et les nièces) de Lazare-Lévy, Émile Kaçmann (30 ans), Edith Klebinder (30 ans) (son mari est déporté par un autre convoi), Odette Spingarn (19 ans) et sa mère, Florette Feissel (22 ans), Ginette Kolinka (19 ans), son père et son frère, Myriam David (27 ans), mais aussi 12 jeunes victimes de la rafle de la Martellière à Voiron, dont l'âge va de 7 ans à 19 ans et 34 enfants sur 44 raflés dans la Maison d'Izieu comme Albert Bulka ou Fritz Loebmann, Isidore Kargeman et leurs encadrants Léa Feldblum (25 ans) dont les frères et la sœur ont déjà été déportés, Sarah Levan-Reifman (36 ans) et ses parents, Alexandre Persitz (33 ans) et son épouse.
72 Camp de Drancy Auschwitz 1 004 dont 179 enfants 37 dont 25 femmes On trouve dans ce convoi Rose Warfman (27 ans), Zina Morhange (34 ans), Itzak Katznelson (60 ans) et son fils, Markus (Mordechai) Rottenberg (72 ans), son épouse et 11 membres de la famille, Yvette Farnoux (24 ans), Albert Crémieux (48 ans), son père Édouard Crémieux (88 ans) et sa mère, la sœur de Feiga Weisbuch (30 ans), les grands-parents de Catherine Clément, Edith Klebinder (30 ans), Hélène Schapiro (28 ans)et 3 membres de sa famille, Odette Elina (33 ans).
73 Camp de Drancy Kaunas et Reval (Tallinn) 878 dont 38 enfants 22 C'est le seul convoi envoyé dans les pays baltes. Il est composé uniquement d'hommes valides : André Jacob (53 ans) et son fils, Elie Cyper (35 ans), Nathan Hosanski (29 ans), Salomon Gluck (29 ans), Miron Zlatin (39 ans), Paul Velsa (38 ans), Henri Zajdenwergier (16 ans) (8 membres de sa famille sont déportés par d'autres convois Nachman Bindefeld (37 ans), le père de Ruth Kluger.
74 Camp de Drancy Auschwitz 1 200 dont 188 enfants 157 dont 108 femmes On trouve dans ce convoi Robert Brunschwig (56 ans)et sa femme, Robert Najberg (12 ans), Joseph Benzacar (81 ans), son épouse, son frère et sa belle-sœur, Odette Rosenstock (Abadi) (29 ans), Marcel Mermelstein (7 ans) avec sa sœur et sa mère, Jacqueline Morgenstern et ses parents, Jacqueline Teyssier (20 ans).
75 Camp de Drancy Auschwitz 1 000 dont 112 enfants 85 dont 51 femmes On trouve dans ce convoi Nadine Heftler (15 ans) et ses parents, les parents de Pierre Vidal-Naquet, Hans Ament (10 ans), la mère Jean-Richard Bloch, les parents Jean-Claude Pecker.
76 Camp de Drancy Auschwitz 1 100 dont 161 enfants 167 dont 100 femmes On trouve dans ce convoi les grands-parents de Bernard Kouchner, Georges Wellers (38 ans), Luise Straus-Ernst, Mathieu Wolf (76 ans) et son épouse, les parents de Dominique Desanti, Suzanne Buisson (60 ans), Henriette Cohen (26 ans), Georges Snyders (27 ans).
77 Camp de Drancy Auschwitz 1 300 dont 325 enfants 209 dont 141 femmes On trouve dans ce convoi la mère d'Éliane Amado Levy-Valensi, Yvette Lévy (18 ans), Régine Skorka-Jacubert (24 ans), son frère Jérôme Skorka (20 ans), (leurs parents et frère ont été déportés dans d'autres convois), Jean-Guy Bernard (27 ans), Claude Bloch (15 ans) et sa mère, Raphaël Feigelson (18 ans), Jacob Hopensztand (10 ans) (ses parents ont été déportés en 1942), les parents de Freddy Menahem, la mère de Gabriel Matzneff, Léo Cohn (30 ans), Denise Holstein (17 ans) (ses parents ont été déportés dans le convoi no 62), de nombreux enfants pris dans les rafles de Louveciennes, Neuilly, l'avenue Secrétan, Saint-Mandé (242 enfants et 33 adultes), les jeunes filles de la Rafle de la rue Vauquelin.
78 Lyon Auschwitz 750 dont 438 hommes, 300 femmes et 12 enfants 32 ou 157 dont 16 femmes On trouve dans ce convoi Joseph Bialot (21 ans), la mère de Lydia Flem, Charles Gottlieb (19 ans).
79 Camp de Royallieu (Compiègne) et Camp de Drancy Buchenwald 1 255 656

*****

Le train part le au matin du carrefour Bellicart dans la forêt de Compiègne. Aloïs Brunner a réservé 3 wagons pour lui. Les déportés sont essentiellement des déportés politiques comme Marcel Dassault et des otages dont seulement 51 juifs. Le train stoppe fréquemment à cause des bombardements et destructions de voies. Dans la nuit du 18 au , une quinzaine de déportés s'évadent près de Saint-Quentin, dans l'Aisne, dont René Kapel (36 ans), Jacques Lazarus (28 ans), Jean Frydman (19 ans), Ernest Appenzeller (18 ans), Eddy Florentin et André Amar.

Autres convoisModifier

Convoi / liste Date de départ Lieu de départ Destination Nombre de déportés Survivants en 1945 Note
Lille Belgique Convoi 84. Puis déporté le 15 septembre 1942 de Malines à Auschwitz (convoi X).
80 (liste) Camp de Drancy Bergen-Belsen 257 dont 77 enfants Il s'agit d'un convoi de femmes et d'enfants de prisonniers[8]. On y trouve Jacques Kahn (76 ans), Madeleine Dreyfus, Gilberte Jacob, Victor Perahia (11 ans) et sa mère, (deux membres de la famille ont été déportés par d'autres convois), Francine Christophe (10 ans) et sa mère, Albert Bigielman (11 ans) et sa mère, Jacques Saurel (11 ans), sa mère, sa sœur et son frère.
81 (liste) Noé, puis Toulouse Buchenwald, puis Ravensbrück 350 dont 27 enfants On trouve dans ce convoi Bertrand Herz (14 ans), sa sœur, son père et sa mère, fille de Mayer Lambert.
82 (liste) Clermont-Ferrand Auschwitz 381 dont 68 juifs [réf. nécessaire]
« Train de Loos » Tourcoing Sachsenhausen 870
Belfort Ravensbrück
Dijon Dachau
Belfort Buchenwald
Belfort Buchenwald
Metz Dachau

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Luc Pinol, Convois : La déportation des Juifs de France, Paris, Éditions du Détour, (ISBN 979-1-0970-7945-1) (préface de Serge Klarsfeld).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. sous la direction de Christian Delage et Peter Goodrich, The Scene of the Mass Crime: History, Film, and International Tribunals, Routledge, (lire en ligne)
  2. Site de l'AJPN
  3. Notice biographique de Léopold Kaufmann (établie par Jean-Claude Meyer).
  4. Paris: En mémoire des élèves déportés un parvis des 260 Enfants, Philippe Baverel, Le Parisien, 15 novembre 2018 (consulté le 3 mars 2019).
  5. Serge Klarsfeld, Mémorial de la déportation des Juifs de France, préface, 2012, p 40 [1]
  6. Sylvain Kaufmann (préf. Robert Badinter), Le livre de la mémoire : Au-delà de l'Enfer, France, Jean-Claude Lattès, (1re éd. Séguier (1987)), 523 p. (ISBN 9782286041861), p. 63-68
  7. Manon Millet. Dijon : l'histoire poignante de Paulette Lévy, Résistante et survivante du camp d'Auschwitz. france3-regions.francetvinfo.fr.
  8. Au sujet des convois partis de France, Katy Hazan