Ouvrir le menu principal
Contrevents colorés d'une maison traditionnelle roumaine (musée du village roumain, Bucarest).

Un contrevent est un dispositif habituellement installé en extérieur devant une fenêtre ou une porte, qui peut être fermé pour se protéger de la lumière, des intrusions, des projectiles, des regards extérieurs ou comme élément d'isolation contre la chaleur, le froid, le vent et la pluie. Il est en général confondu dans le langage courant avec le volet, qui lui est installé en intérieur.

Composition et historiqueModifier

Les contrevents sont traditionnellement composés d'un panneau en bois plein sans fentes avec des gonds métalliques qui les fixent au mur à l'extérieur de la baie (le contrevent battant), ce qui permet de les placer de façon à obstruer l'ouverture.

Historiquement, ces contrevents ont pu être des panneaux simplement accrochés par des pitons ; puis ils furent ensuite articulés avec des charnières et rabattus.

De façon à exposer la pièce à une lumière maitrisée on a fait parfois usage de la crémaillère.

À la différence des contrevents, les persiennes comportent des panneaux à fentes pour laisser passer l'air et un peu de lumière. Elles existent en bois ou en métal.

Le XXe siècle a vu l'apparition du contrevent sur enrouleur, appelé à tort « volet roulant » s'enrouler autour d'un tambour (ou arbre). Le tambour est contenu dans une caisse placée soit à l'extérieur (pour les premières générations) soit à l'intérieur de la pièce, au-dessus de la fenêtre. Le contrevent peut alors être enroulé ou déroulé, soit à la main avec une manivelle ou une sangle accessible depuis l'intérieur, soit avec un moteur qui peut faire partie d'un automatisme de sécurité ou de confort thermique (dispositifs d'écologie).

Les contrevents peuvent également être utilisés comme éléments décoratifs fixes dans des maisons modernes.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier