Ouvrir le menu principal

Continental T51
(caract. T51-3)
Vue du moteur
Le Bell 201/XH-13F à turbomoteur T51 en vol stationnaire.

Constructeur Drapeau : États-Unis Continental Aviation and Engineering (en)
Premier vol
Utilisation XL-19C Bird Dog
Bell 201/XH-13F (en)
Sikorsky XH-39 (en)
Caractéristiques
Type Turbomoteur
Composants
Compresseur Axial à 19 étages
Chambre de combustion 8 chambres de combustion
Turbine Axiale à 4 étages
Performances
Poussée maximale à sec (poussée résiduelle) ~ 4 kN
Puissance maximale à 14 000 tr/min : 2 250 shp, soit 1 677,82 kW
Taux de compression 6,5 : 1[1]

Le Continental T51 était un petit turbomoteur, produit par la société américaine Continental Aviation and Engineering (en) (CAE) sous licence de Turbomeca.

HistoriqueModifier

Développé à partir du turbomoteur français Artouste (qui équipait notamment les hélicoptères Alouette II et III), il fut suivi par trois moteurs supplémentaires, le T72, le T65, et le T67[2]. Pourtant, aucun de ces moteurs, même le T51, n'entra en production à grande échelle.

CAE abandonna le développement de turbomoteurs en 1967, après que l'XT67 perdit la bataille pour remporter le marché de la motorisation du Bell UH-1N Twin Huey, en faveur de son concurrent qui connaîtra une carrière assez glorieuse, le Pratt & Whitney Canada PT6T (T400)[3].

Versions et dérivésModifier

  • XT51-1 (Model 210) : Basée sur l’Artouste I. Puissance : 280 ch[2] ;
  • XT51-3 (Model 220-2) : Basée sur l’Artouste II. Puissance : 425 ch[2] ;
  • XT72 (Model 217-5) : Basée sur l’Astazou. Puissance : 600 ch[2] ;
  • XT65 (Model 217-10) : Une version à échelle réduite de l’Astazou, en compétition contre l'Allison T63 pour équiper le Light Observation Helicopter (en). Puissance : 305 ch[4] ;
  • XT67 (Model 217A) : Deux moteurs entraînant une boîte de transmission commune, basé sur l’Astazou X et le T72. Puissance : 1 540 ch[5].

ApplicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « American Turboprops », Flight International magazine, Flight Global/Archives, vol. 62, no 2143,‎ , p. 70 (lire en ligne [PDF])
  2. a b c et d (en) Leyes 1999, p. 113
  3. (en) Leyes 1999, p. 121
  4. (en) Leyes 1999, p. 116
  5. (en) Leyes 1999, p. 120

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Richard A. Leyes et William A. Fleming, The history of North American small gas turbine aircraft engines, Reston (Virginie, USA), AIAA, , 998 p. (ISBN 1563473321 et 9781563473326, présentation en ligne)
  • (en) Bill Gunston, World encyclopedia of aero engines, Phoenix Mill, Gloucestershire, England, UK, Sutton Publishing, , 5e éd. (ISBN 1-85260-163-9)

Liens externesModifier