Ouvrir le menu principal
Constitution de la Syrie

Présentation
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Langue(s) officielle(s) Arabe
Adoption et entrée en vigueur
Entrée en vigueur
Version en vigueur

Lire en ligne

Texte officiel en arabe

La Constitution syrienne du 27 février 2012 (en arabe : دستور سوريا / dustūr sūriyā) adoptée lors du référendum constitutionnel de 2012 en pleine guerre civile syrienne, est la loi fondamentale de la République arabe syrienne. Conformément à l'idéologie pan-arabe, elle décrit le pays comme une région du monde arabe, ayant un caractère culturel arabe et dont le peuple fait partie intégrante de la nation arabe.

Sommaire

HistoireModifier

Les anciennes versions de la constitution comprennent des parties rédigées par Ibrahim Hananou avant l'indépendance du pays, des parties issues de la Constitution de la République arabe unie et d'autres issues de la Constitution provisoire du . La version précédente, en cours d'utilisation jusqu'au , établissait le pouvoir du parti Baas en tant que « principal parti dans la société et l'État » (sans être formellement un régule à parti unique[1]. La Constitution garantit l'égalité des droits et des chances en vertu de la loi, complétée par les lois du travail.

Constitution de 2012Modifier

En pleine guerre civile syrienne, une nouvelle constitution a été votée à la suite du référendum constitutionnel syrien de 2012 ; parmi les modifications apportées :

  • Elle a aboli l'ancien article 8, qui limitait le pouvoir au seul parti Baas : le nouvel article 8 dispose que « le système politique de l'État repose sur le principe du pluralisme politique, le pouvoir est exercé démocratiquement via les urnes »[2].
  • Dans le nouvel article 88, il est introduit un principe de limitation de la durée du mandat du président : « Le président de la République est élu pour un mandat de sept ans qui commencent au moment de l’expiration du mandat du président en poste. Le président ne doit pas être réélu que pour un seul mandat de suite »[2].

Le référendum a abouti à l'adoption de la nouvelle constitution, qui est entré en vigueur le [3].

RéférencesModifier

  1. (en) « Syria's Assad to 'End' One-Party Rule », sur International Business Times (consulté le 20 mars 2016).
  2. a et b « La Constitution de la République arabe syrienne 2012 », sur le site du Réseau Voltaire (consulté le 20 mars 2016).
  3. « Décret présidentiel sur la nouvelle Constitution de la Syrie », sur le site de l'Ambassade de Syrie en France, (consulté le 20 mars 2016).

Articles connexesModifier