Constitution de l'Indonésie

loi fondamentale de l'État indonésien
Constitution de l'Indonésie
Description de l'image Oendang-Oendang Dasar Negara Republik Indonesia.pdf.
Présentation
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Adoption et entrée en vigueur
Entrée en vigueur 18 avril 1945

Lire en ligne

Consulter

La constitution de l'Indonésie (Undang-Undang Dasar Negara Republik Indonesia 1945 ou UUD '45, « loi de base de l'État de la République d'Indonésie ») est la loi fondamentale de l'État indonésien. Elle fut rédigée de juin à août 1945 alors que le pays était encore sous occupation japonaise à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle fut abrogée par la constitution fédérale de 1949 puis par la constitution provisoire de 1950, mais fut restaurée à la suite du décret présidentiel du 5 juillet 1959.

La constitution de 1945 a comme préambule les Pancasila, les cinq principes proclamés le par le président Soekarno — deux mois et demi avant la proclamation de l'indépendance, comme étant l'incarnation des principes de bases du futur État indépendant. Elle garantit la séparation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires. Le système gouvernemental est décrit comme « semi-présidentiel » ou comme « présidentiel avec des caractéristiques parlementaires ». À la suite de la chute de Soeharto, de nombreuses réformes politiques furent mises en place et modifièrent en partie la constitution.

ComplémentsModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier