Ouvrir le menu principal

Conservatoire à rayonnement régional de Perpignan

Conservatoire à rayonnement régional Perpignan Méditerranée
Image illustrative de l’article Conservatoire à rayonnement régional de Perpignan
Entrée du Conservatoire
Généralités
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 42° 41′ 43″ nord, 2° 53′ 24″ est
Adresse 1, rue des Joglars
66000 Perpignan
Site internet http://www.perpignanmediterranee.com/home.asp?art_link=5
Cadre éducatif
Réseau Conservatoire de musique, danse et art dramatique en France
Type Établissement public d'enseignement artistique spécialisé
Pouvoir organisateur Perpignan Méditerranée Métropole, département des Pyrénées-Orientales, région Languedoc-Roussillon, État
Directeur Daniel Tosi
Population scolaire 3 098 élèves (2014)
Niveau Conservatoire à rayonnement régional
Formation Musique, danse, art dramatique (détails)
Options 1er, 2e et 3e cycle pratique amateur, 3e cycle spécialisé (DEM)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Perpignan

(Voir situation sur carte : Perpignan)
Point carte.svg

Le Conservatoire à rayonnement régional Perpignan Méditerranée, appelé également CRR Perpignan Méditerranée, est un conservatoire à rayonnement régional, établissement d'enseignement artistique agréé et contrôlé par l'État (Direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture et de la Communication), représenté par la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC). Il propose[1] trois spécialités : musique, danse et art dramatique. Il est situé à Perpignan (Pyrénées-Orientales, France).

HistoireModifier

Créé vers 1850 à l'initiative de la ville de Perpignan, le conservatoire se présentait à l'origine comme une « succursale » du conservatoire de Paris[Quoi ?].

Il était installé dans l'angle de la rue du Chevalet, avec des antennes dans l'ancien hôpital militaire. Après le déménagement du commissariat de police, il a organisé son accès par la rue Mailly. Il est abrité en 2016 au 1 rue des Joglars.

Le conservatoire obtient le label « École nationale de musique », puis en 1999, celui de « Conservatoire national de région ». C'est en 2006 que les CNR devinrent Conservatoires à rayonnement régional.

À partir de 2004, quatre ans après le transfert par la ville de Perpignan de la gestion du conservatoire à la Communauté d'agglomération Perpignan Méditerranée, le conservatoire a intégré les écoles de musique associatives des différentes communes de la communauté. Celles-ci sont regroupées depuis en antennes d'enseignement musical, réparties sur 36 communes.

Depuis le 1er janvier 2016, le conservatoire est administré par Perpignan Méditerranée Communauté Urbaine.

Directeurs successifsModifier

Les directeurs successifs du conservatoire sont les suivants[2] :

  • Joseph Lomagne (1842-1853)
  • Gabriel Baille (1868-1909)
  • Eugène Mestres (1909-1915)
  • Joseph Simon (1915-1917)
  • Bernes (1917-1919)
  • Jean Godebski (1919-1925)
  • Louis Simon Siné (1925-1930)
  • François Ausseil (1930-1938)
  • René Chédécal (1938-1939)
  • André Peus (1939-1964)
  • Pierre Duffond (1964-1971)
  • Marc Bleuse (1971-1975)
  • Robert Druet (1975-1988)
  • Daniel Tosi est actuellement le directeur du conservatoire et ce, depuis 1989.

EnseignementsModifier

Le conservatoire compte à ce jour[Quand ?] 231 personnels, dont 192 professeurs. 3 098 élèves[1] y étaient inscrits en 2014.

Il dispense un enseignement en musique, danse et théâtre accessible à tous et ce, quel que soit son âge, son niveau ou son lieu de résidence.

Diplômes délivrésModifier

Le cursus normal (à partir de 6 ans) associe à la discipline choisie, d'autres disciplines obligatoires telles que la formation musicale, la pratique collective (orchestre, chorale, ensemble instrumental). Il est organisé en trois cycles d'études, chacun pouvant varier de 3 à 5 ans. Ce cursus est diplômant : il est sanctionné par le certificat de fin d'études (fin du 3e cycle amateur) ou le diplôme d'études musicales, chorégraphiques ou théâtrales (fin du 3e cycle professionnel).

Le cursus complémentaire s'adresse à tous ceux (adolescents et adultes) qui souhaitent bénéficier d'un enseignement sans toutefois s'imposer les évaluations de passage de cycles. Ce cursus n'est pas diplômant, et n'est possible qu'en fonction des places disponibles.

Disciplines enseignéesModifier

L'enseignement du conservatoire est organisé en "départements pédagogiques", un grand nombre de disciplines est proposé. Des départements spécifiques, tels qu'instruments anciens, jazz, musiques actuelles, création sonore, musique acoustique ou musiques et danses traditionnelles constituent des pôles forts tant au niveau local, que régional ou transfrontalier.

Les disciplines enseignées sont les suivantes[3] :

  • Formation et culture musicale : éveil musical et corporel, formation et technique musicales, culture musicale, analyse, écriture musicale (harmonie et contrepoint), histoire de la musique, commentaires d'écoute.
  • Formation continue et/ou professionnelle : préparation au Diplôme d'État et à l'entrée en Pôle supérieur, master-classes élargies à toutes les disciplines, orientation des élèves et étudiants, cycle de perfectionnement.
  • Classes à Horaires Aménagés : Musique (CHAM) primaire et secondaire, disciplines de scène, CHAM "Trad", filière TMD (Technique Musique et Danse), Licence "Arts et musique".
  • Instruments polyphoniques : harpe, guitare, accordéon.
  • Cordes : violon, alto, violoncelle, contrebasse.
  • Bois : flûtes traversières (piccolo, flûte en sol, flûte basse); hautbois, cor anglais, hautbois d'amour, hautbois de chasse; clarinette, cor de basset, clarinette mi bémol, clarinette basse et contrebasse; fagott et contrebasson; saxophones (sopranino, soprano, alto, ténor, baryton, basse).
  • Cuivres : cor d'harmonie, trompette, cornet (bugle, piccolo), trombone (alto, ténor, basse), euphonium, tuba, contretuba.
  • Percussions : percussions multiples, timbales, ensemble de percussions, claviers-percussions (marimba vibraphone, glockenspiel, célesta…), tambour, batterie, percussions digitales.
  • Instruments anciens : épinette, clavecin, orgues, carillon, cor naturel, viole de gambe, violon baroque, alto baroque, violoncelle baroque, traverso, hautbois baroque, flûtes à bec, basse continue, luth, pianoforte, orchestre baroque.
  • Improvisation, composition et création sonores : composition acousmatique, composition instrumentale, composition de musique mixte, orchestration, improvisation, acousmonium, groupes de musique contemporaine.
  • Musiques actuelles : musique assistée par ordinateur, informatique musicale, guitares (électrique, basse), accordéon, batterie, piano, chant amplifié, claviers, formation musicale et analyse adaptées aux musiques actuelles, pratiques de groupe de différentes tendances actuelles, ateliers divers.
  • Art dramatique : art dramatique, diction, expression, théorie et dramaturgie, travail vocal, atelier d'interprétation, qi gong, musique.
  • Art vocal : chant, formation et techniques musicales appliquées aux chanteurs, art lyrique, direction de chœur, ensembles vocaux, opéra studio.
  • Musiques et danses traditionnelles : instruments catalans (flaviol, tambori, gralla, tible, tenora, fiscorn, contrabaix, sac de gemecs), instruments et chants traditionnels (bandurria, luth, guitare, cajón), cor de chasse, ethnomusicologie, ensembles instrumentaux (cobla, ensembles à plectres), danses traditionnelles espagnoles, flamenco, formation musicale "trad".
  • Danse : danse classique, danse contemporaine, danse jazz, histoire de la chorégraphie, anatomie, physiologie, formation musicale danseurs, ateliers chorégraphiques, improvisation.
  • Publics en situation de handicap : toutes disciplines, plus spécialement batterie, théâtre, danse et chant; formation musicale.
  • Pratiques collectives vocales : chorales de différents cycles, chœur adulte à quatre voix mixtes, opéra studio (chœur lyrique), Collegium Vocale (ensemble vocal mixte), chœur d'enfants, maîtrise.
  • Orchestres : ensembles instrumentaux de classes, Collegium Instrumental (orchestre de chambre), orchestre lyrique, orchestres symphoniques, orchestres à cordes.
  • Pratiques instrumentales : ensemble de bois, ensembles de clarinettes, ensemble de cuivres, ensemble de hautbois, ensemble de flûtes traversières, brass band, orchestres d'harmonie (1, 2 et 3).
  • Piano : piano, master-classes, piano à quatre mains, deux pianos; accompagnement, formation à l'accompagnement.
  • Jazz et batterie : batterie, musique d'ensemble (jazz et musiques actuelles), stages, atelier métal, journées de la batterie, jazz, big jazz band, ateliers de musique improvisée, jazz vocal.
  • Musique de chambre : cordes et bois; master-classes.

Éveil musicalModifier

Article détaillé : Éveil musical.

L'éveil musical (pour les enfants de 4 et 5 ans) propose une découverte de la musique liée à une approche ludique et sensorielle.

Classes à Horaires AménagésModifier

Mené en partenariat avec les établissements relevant de l’Éducation Nationale, ce cursus horaires aménagés permet aux enfants (du CE1 à la 3e) scolarisés à l'école primaire Jordi Barre ou au collège Jean Moulin de Perpignan de suivre un enseignement artistique durant le temps scolaire.

Baccalauréat technique musique et danseModifier

Le Bac TMD peut être préparé en partenariat avec le lycée Bon Secours de Perpignan : les élèves (de la seconde à la terminale) ont les après-midis libérés pour les cours au conservatoire et pour le travail personnel. Ils suivent les enseignements complets prévus pour l'obtention du baccalauréat.

Enseignement supérieurModifier

La licence musicologie propose un cursus complet à la fois théorique (histoire et analyse de la musique, écriture, méthodologie…) et pratique (perfectionnement individuel de l'instrument…). Aucun diplôme de conservatoire n'est requis, cependant, un bon niveau musical est attendu. À l'issue de ce cursus, les étudiants pourront s'engager vers un master de musicologie (en France ou à l'étranger, notamment dans la Communauté Européenne (L.M.D.).

En plus de proposer la licence musicologie en partenariat avec l'Université de Perpignan Via Domitia, le Conservatoire Perpignan Méditerranée est en convention depuis plusieurs années avec le Centre d'études supérieures musique et danse (CESMD) de Toulouse pour la formation continue au diplôme d'État de professeur de musique.

Cycle de perfectionnementModifier

Le conservatoire à rayonnement régional Perpignan Méditerranée propose également un cycle de perfectionnement et de préparation aux concours d'entrée des Pôles supérieurs d'enseignement de France et de l'étranger. Ce cycle de perfectionnement (quatre ans) permet d'avoir plus de chances pour réussir aux épreuves de ces concours, les étudiants étant encadrés par leurs professeurs.

Ateliers artistiques pour les publics en situation de handicapModifier

Depuis 1991, le conservatoire accueille les enfants en situation de handicap. Les élèves déficients auditifs, moteurs et intellectuels sont accueillis au CRR, en relation avec les institutions et suivent un enseignement spécifique.

Liste de professeurs et anciens professeursModifier

Liste des anciens élèves du conservatoireModifier

BibliographieModifier

  • Michelle Ros, Histoire du Conservatoire : 150 ans de musique à Perpignan, Éditions des Archives Communales, , 170 p. (ISBN 2-909444-00-7, notice BnF no FRBNF35688034)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Le CRR de Perpignan sur le site de la communauté d'agglomération Perpignan Méditerranée
  2. Michelle Ros, Histoire du Conservatoire 150 ans de musique à Perpignan, Perpignan Archives Histoire Éditions des Archives Communales, , 170 p. (ISBN 2-909444-00-7)
  3. « CRR Perpignan Méditerranée »

AnnexesModifier