Ouvrir le menu principal

Conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation

Article général Pour un article plus général, voir Service pénitentiaire d'insertion et de probation.
Conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation
Appellation
Conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation (CPIP)
Secteur d'activité
Exécution des peines, réinsertion des personnes placées sous main de justice, prévention de la récidive
Compétences requises
Écoute, stabilité émotionnelle, goût du travail en équipe
Niveau de formation
Salaire
1 785 € net par mois (1er échelon)
Perspectives professionnelles
CPIP hors classe, directeur pénitentiaire d'insertion et de probation
Professions voisines
Directeur pénitentiaire d'insertion et de probation
Codes
ROME (France)
K1207

En France, un conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation (CPIP) est un fonctionnaire de catégorie A du service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP)[1]. Sa mission principale est de participer à la prévention de la récidive en prenant en charge des personnes majeures placées sous main de justice. Son action s'exerce aussi bien en détention qu'en milieu ouvert.

Les CPIP ont pour mission d’aider les personnes placées sous main de justice dans leurs démarches d’insertion, de contrôler le respect de leurs obligations imposées par l'autorité judiciaire, ainsi qu’œuvrer à la compréhension de leur peine et participer à la prévention de la récidive[2].

Sommaire

HistoriqueModifier

D'abord nommés éducateurs de 1967 à 1993, ils deviennent, à la suite de l'évolution du métier, conseillers d'insertion et de probation (CIP) en 1995. Le terme actuel de conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation (CPIP) est la conséquence d'une réforme des statuts accompagnée d'une revalorisation indiciaire en 2011.

FormationModifier

Une fois admis à l'un des concours, les conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation suivent une formation rémunérée de 24 mois à l'École nationale d'administration pénitentiaire (ENAP) située à Agen (Lot-et-Garonne), qui forme l'ensemble des personnels de l'administration pénitentiaire française[1].

MissionsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier