Conseil international de la langue française

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la linguistique image illustrant le français
Cet article est une ébauche concernant la linguistique et le français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Conseil international de la langue française ou CILF est une association créée en 1968 à Paris, reconnue d'utilité publique par décret du 20 décembre 1972, s'est donné pour mission « d'enrichir la langue française et de favoriser son rayonnement ».

Son activité consiste à produire différents outils linguistiques à destination des pays francophones et à entretenir des relations avec les autres langues. Il publie des dictionnaires spécialisés multilingues, gère une base de terminologie et une banque de données orthographiques et grammaticales interactive, accessible par le service en ligne Orthonet.

Le Conseil publie aussi des ouvrages de formation pour les francophones et participe à des travaux sur les traditions orales et le dialogue des langues et des cultures. Il publie également les revues La Banque des mots et Le Français moderne.

André Goosse en est le président et Hubert Joly le secrétaire général. Parmi les conseillers, on compte Henriette Walter, Jacqueline Picoche, André Jaumotte, Charles Muller, Bernard Pottier, Willy Bal, Marc Wilmet, Jean-Marie Klinkenberg, etc.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier