Conseil des cinq Anciens

Le Conseil des cinq Anciens, également connu sous le nom cinq tairō (五大老, go-tairō), est créé par Toyotomi Hideyoshi pour diriger le Japon à la place de son fils Hideyori, jusqu'à ce que celui-ci soit en âge de le faire. Hideyoshi choisit ses cinq plus puissants daimyos : Hideie Ukita, Toshiie Maeda, Kagekatsu Uesugi, Terumoto Mōri et le célèbre Tokugawa Ieyasu. Takakage Kobayakawa doit aussi faire partie des Anciens mais il meurt avant Hideyoshi lui-même.

Lettre conjointe du « conseil des cinq Anciens » de Toyotomi (go-tairō). Les kaō sur la première ligne de la gauche vers la droite appartiennent à Uesugi Kagekatsu et Mōri Terumoto. Sur la deuxième ligne, ils appartiennent à Ukita Hideie, Maeda Toshiie et Tokugawa Ieyasu. Il est à noter que le kanji sur la deuxième ligne doit être considéré par le haut car le papier est plié.

Hideyoshi espère que les membres du Conseil s'équilibreront mutuellement, ce qui empêchera aucun d'eux de s'imposer. Ce n'est cependant pas le cas : presque immédiatement après la mort de Hideyoshi en 1598, les Anciens se divisent rapidement en deux clans, celui des Tokugawa et les autres. La guerre ne se déclare pas vraiment avant le milieu de 1600. Elle cesse cette même année à la bataille de Sekigahara où Tokugawa remporte une victoire décisive. S'ensuit une paix fragile durant laquelle Hideyori est gardé au château d'Osaka, mais il est attaqué et défait par Tokugawa au siège d'Osaka et commet seppuku en 1615. Les fils de Hideyoshi sont tués et Tokugawa Ieyasu pose le fondement d'un règne de deux cent cinquante ans des Tokugawa.

Source de la traductionModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier