Ouvrir le menu principal

Conseil économique, social et culturel de Polynésie française

Conseil économique, social et culturel de Polynésie française
Cadre
Sigle
CESCVoir et modifier les données sur Wikidata
Le bâtiment du CESC de Polynésie à Papeete.

Le conseil économique, social et culturel ou CESC (en Tahitien : Apo'ora'a Matutu Ti'a Rau e Mata U'i) est la quatrième institution de Polynésie française après le président, le gouvernement et l'assemblée[1]. Créé sur le modèle du CES français, il émet des avis sur les projets à caractère économique et social de la Polynésie française. Son organisation lui permet d'être relativement indépendant des événements politiques.

Il est composé de 48 conseillers issus de la société civile : des représentants de groupes professionnels, d'organismes, d'associations, qui participent à la vie économique, sociale et culturelle de la Polynésie Française. Le mandat des conseillers est de 4 ans.

Pour être membre du CESC il faut avoir la majorité, être de nationalité française, posséder la qualité d'électeur et avoir exercé son activité depuis deux ans au moins.

RéférencesModifier

  1. CESC, Statut et compétences du CESC [lire en ligne]

Voir aussiModifier

Liens externesModifier