Conseil économique, social et culturel de Polynésie française

Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française
Apo'ora'a Matutu Ti'a Rau e Mata U'i

Présentation
Type Assemblée consultative
Présidence
Président Eugène Sommers
Structure
Membres 48 conseillers

en face du bâtiment de l'Académie tahitienne, derrière le Monument aux Morts de Papeete, (Papeete)

Divers
Site web Site officiel

Le Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel ou CESEC (en Tahitien : Apo'ora'a Matutu Ti'a Rau e Mata U'i) est la quatrième institution de la Polynésie française après le président, le gouvernement et l'assemblée[1]. Créé sur le modèle du CES français, il émet obligatoirement des avis et des recommandations sur les projets de loi à caractère économique et social de la Polynésie française. Son organisation lui permet d'être relativement indépendant des événements politiques.

Le bâtiment du CESEC de Polynésie à Papeete.

Il est composé de 48 conseillers issus de la société civile. Ce sont des représentants des groupements professionnels, des associations et des syndicats qui participent à la vie économique, sociale environnementale et culturelle de la Polynésie Française. Le mandat des conseillers est de 4 ans.

Pour être membre du CESEC il faut avoir la majorité, être de nationalité française, posséder la qualité d'électeur et avoir exercé son activité depuis deux ans au moins.

En , l'appellation CESC devient CESEC "Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel"[2].

Références modifier

  1. CESC, Statut et compétences du CESC [lire en ligne]
  2. Le CESC se met au vert et devient le CESEC, 30 juillet 2019.

Voir aussi modifier

Liens externes modifier

Site officiel