Conrad Ier de Bohême

Conrad Ier, né vers 1036 et mort le à Prague, est un prince de la dynastie des Přemyslides, fils du duc Bretislav Ier de Bohême et de Judith de Schweinfurt. L'un des princes de Moravie, il fut remis en possession de Znojmo en 1054 et de Brno en 1061. Il devient duc de Bohême pour une courte période en 1092.

Conrad Ier de Bohême
Image dans Infobox.
Fonction
Duc de Bohême
-
Titre de noblesse
Duc de Bohême
Biographie
Naissance
Vers ou Voir et modifier les données sur Wikidata
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Basilica of St Peter and St Paul (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Konrád I. BrněnskýVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Wilpirk de Tenling (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Erb Přemyslovců.png
blason

BiographieModifier

Conrad est le troisième des cinq fils du duc Bretislav Ier de Bohême et de son épouse Judith, fille du margrave Henri de Schweinfurt. Pendant la dernière période de son règne, son père a préparé la succession au duché de Bohême : lorsque son fils aîné Spytihněv II devait régner à Prague, les trois frère cadets devraient diriger des principautés en Moravie. Conrad, « parce qu'il savait l'allemand » (Cosmas de Prague), obtint la partie méridionale près de la frontière avec le margraviat d'Autriche.

 
L'attaque des Bohémiens à Mailberg, extrait de l'arbre généalogique des Babenberg, Klosterneuburg (v. 1492).

Peu de temps après la mort de Bretislav le , cependant, une querelle éclate entre ses fils. Spytihněv insistait sur le droit de la primogéniture et Conrad doit bientôt rentrer à la cour de Prague. Il ne reçoit la part qui lui revient qu'à la mort de Spytihněv en 1061.

En accord avec la noblesse locale, il règne longtemps sur les fiefs de Brno et de Znojmo. En 1068, il s'est montré favorable à la nomination de son frère cadet Jaromír comme évêque de Prague. Avec son frère le duc Vratislav II de Bohême, il fit plusieurs campagnes contre le roi Boleslas II de Pologne et également contre le margrave Léopold II d'Autriche, un allié de l'antiroi Hermann de Salm, en 1082.

À la mort de leur frère cadet Othon, prince d'Olomouc, en 1086, un nouveau désaccord entre Vratislav II et Conrad a commencér, mais sans résultat. Finalement, conformément à la loi de succession de type séniorat institué par son père, Conrad peut succéder à son frère Vratislav, mort le , sur le trône à Prague. Néanmoins, il meurt lui-même dès le 6 septembre suivant.

PostéritéModifier

De son mariage en 1054 avec la noble bavaroise Wilpirk de Tengling (Hildeburge), possiblement une fille du comte Sieghard VII dans le Chiemgau, il a eu deux fils :

  • Ulrich, prince de Brno de 1092 à 1097 et de 1100 à sa mort en 1113.
  • Luitpold, prince de Znojmo de 1092 à 1097 et de 1100 à sa mort en 1112.

SourcesModifier