Connor Fields

cycliste américain

Connor Fields, né le à Plano au Texas, est un coureur cycliste américain, spécialiste du bicycle motocross (BMX). Il est le champion olympique de BMX des Jeux olympiques d'été de 2016.

Connor Fields
Connor Fields - Rio 2016.jpg
Connor Fields aux Jeux olympiques de 2016.
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Principales victoires

BiographieModifier

Connor Fields grandit à Las Vegas[1],[2]. À 7 ans, ses parents lui achètent un vélo afin de canaliser son énergie[3]. Sur le chemin de sa première course, le jeune Fields a déjà son casque sur la tête, prêt à concourir[3]. Détestant perdre, poussé à l'extrême par son père, ancien joueur de rugby, il s'engage totalement dans cette nouvelle passion[3].

Aux championnats du monde junior 2010 en Afrique du Sud, Fields est en tête de tous les tours qu'il court jusqu'au dernier[3]. Celui qui veut alors « tuer la compétition » tombe alors qu'il mène de trois longueurs pour obtenir le meilleur temps du week-end[3]. Pleurant vingt minutes dans les bras de son entraîneur Sean Dwight, son accident aggrave une blessure au genou et l'éloigne des compétitions pendant plusieurs mois[3]. Déprimé, il ne fait que regarder la série Lost et jouer à des jeux vidéo de guerre en ligne[3]. Il s'inscrit même à l'université du Nevada à Las Vegas tant il pense arrêter[3].

S'il n'est pas le meilleur au départ, son agressivité sur le reste du parcours en fait l'un des meilleurs du monde[3]. À son retour à la compétition, il s'améliore sur son point faible et est capable d'accompagner les meilleurs en bas de la première pente[3]. En mai 2012, il remporte le contre-la-montre des championnats du monde de Birmingham[3].

Sélectionné pour représenter les États-Unis aux Jeux olympiques d'été de 2012 dans l'épreuve de BMX, il est le favori bien qu'il n'ait que 19 ans[3]. Lors de la manche de répartition, il réalise le quatrième temps. En quarts de finale, il remporte ses trois manches devant le Britannique Liam Phillips et se qualifie pour les demi-finales. Lors de celles-ci disputées sur trois courses, il termine successivement 4e et deux fois 1er des manches et se classe premier au général de sa série. Il dispute la finale, où il prend la septième place après une chute[4].

Au début de l'année 2016, Connor Fields se blesse au poignet gauche[1]. Opéré, il manque la deuxième partie de la saison et est sélectionné par Jamie Staff comme choix de l'entraîneur[1]. Dévancé au départ de la finale par Jelle van Gorkom, Fields le dépasse dans le deuxième virage et s'impose[1]. Champion olympique, il s'écroule à genou et devient le premier athlète américain à remporter la médaille d'or olympique au BMX[1],[5].

Tête d'affiche des Golden Knights de Vegas pour la création de l'équipe de hockey sur glace avant la sélection de joueurs, Connor Fields obtient des résultats décevant lors de la Coupe du monde 2017 avec des places de 14e, 15e et 34e avant de remporter la dernière étape de la saison pour terminer deux du classement général[6].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier


Coupe du mondeModifier

  • 2008 : 39e
  • 2009 : 37e
  • 2010 : 3e
  • 2011 : 10e, vainqueur de la manche de Chula Vista
  • 2012 : 2e, vainqueur des manches de Chula Vista et Randaberg
  • 2013 : 1er, vainqueur de la manche de Santiago del Estero
  • 2014 : 5e
  • 2015 : 4e
  • 2016 : 34e
  • 2017 : 2e, vainqueur de la manche 1 de Heusden-Zolder et de la manche 2 de Santiago del Estero
  • 2018 : 20e
  • 2019 : 17e
  • 2020 : vainqueur d'une manche

Jeux panaméricainsModifier

Coupe d'EuropeModifier

  • 2015 : 48e du classement général, vainqueur d'une manche

Championnats des États-UnisModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) Alyssa Roenigk, « Connor Field's childhood prediction comes true with BMX gold », sur ESPN.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  2. (en) Aubrey Clerkin, « "I am proud of being from the Las Vegas area," Connor Fields gears up for BMX events », sur news3lv.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  3. a b c d e f g h i j k et l (en) Greg Bishop, « The Best and the Brashest : At 19, Connor Fields Is Olympic Favorite for BMX Supercross », The New York Times, (consulté le 19 octobre 2018).
  4. (en) Bill Shaikin, « Connor Fields crashes out of BMX final : Connor Fields of Las Vegas, considered the favorite, finishes seventh in eight-rider field after a spill takes him out of contention. Latvia's Maris Strombergs wins. », The Los Angeles Times, (consulté le 19 octobre 2018).
  5. (en) Associated Press, « Connor Fields wins first BMX gold medal for U.S. », sur ESPN.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  6. (en) Nick Zaccardi, « Ice and dirt: Connor Fields leaves one championship to pursue another », sur nbcsports.com, (consulté le 19 octobre 2018).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :