Congrégation de Jésus

Pendentif que portent les religieuses de la 'Congrégation de Jésus'

La Congrégation de Jésus [CJ] est une congrégation religieuse féminine apostolique de droit pontifical consacrée à l’éducation des jeunes filles. Elle est une des deux congrégations religieuses fondée au XVIIe siècle se référant au charisme et inspiration de la vénérable Mary Ward. L'autre congrégation est l’Institut de la Bienheureuse Vierge Marie [IBVM] (ou Sœurs de Loreto, ou encore Sœurs de Notre-Dame-de-Lorette), un nom que les deux groupes se partageaient jusqu'à une date récente. En 2003 le groupe d’origine anglaise a adopté le nom de ‘Congrégation de Jésus’.

Répandue dans le monde entier la congrégation qui compte quelque 2 000 membres, a sa maison principale — et plus ancienne communauté — près de York, en Angleterre. Cette maison, fondée en 1686, est historiquement connue comme étant le ‘Couvent de Bar’.

HistoireModifier

Origines et fondationModifier

La vénérable Mary Ward appartient à une de ces nombreuses familles catholiques qui lors des années de persécution en Angleterre restèrent fidèles à Rome, quel qu’en soit le cout. Initialement tentée par une vie de religieuse contemplative, elle est bientôt convaincue qu’elle est appelée plutôt à servir de façon active aux besoins de l'Église catholique en difficulté dans son pays natal. L’éducation féminine s’impose à elle comme priorité apostolique. Avec un groupe de jeunes femmes partageant cet idéal elle établit une communauté religieuse à Saint-Omer (France) en 1609, toute fondation en Angleterre étant impossible. Bientôt une école pour jeunes filles de familles catholiques anglaises est ouverte.

Communauté et école sont fondées dans l'esprit apostolique d’engagement dans le monde, caractéristique de la Compagnie de Jésus. Ceci entraine que les sœurs ne s’enferment pas dans une vie cloitrée et soient disposées à répondre aux besoins de ceux qui demandent aide et soutien. Cette perspective rencontre rapidement une forte opposition ecclésiastique, les autorités d’église estimant que toute vie religieuse féminine est nécessairement cloitrée. À cela Mary Ward répondait : «Il n'y a pas de différence entre hommes et femmes... L’histoire nous apprend que de nombreux saints, hommes et femmes, ont fait de grandes choses»

 
Le 'couvent de Bar', première maison en Angleterre

Couvent de BarModifier

Le premier couvent et pensionnat pour jeunes filles en Angleterre est fondé en 1686 par la Mère Frances Bedingfeld, à la demande de Sir Thomas Gascoigne, un notable de la communauté catholique de York. Le ‘couvent de Bar’ est ainsi ‘ouvert’ tout en restant clandestin..., la situation des catholiques restant très précaire. La supérieur achète la propriété, et est connue, sous le nom d’emprunt de Mme Frances Long[1].

L’institut religieuxModifier

Durant de nombreuses années la congrégation n’a pas de nom officiel, les religieuses sont connues comme ‘les Dames anglaises’ ou ‘Jésuitesses’ ou sous d’autres noms. Au début du XVIIIe siècle le nom de ‘Institut de Marie’ commence à être plus fréquemment utilisé.

En 1877 la congrégation reçoit finalement une approbation canonique officielle. En 1900 les différents groupes autonomes se référant à la vénérable Mary Ward adoptent le nom de ‘Institut de la Bienheureuse Vierge Marie’ [IBVM].

En 2002 la congrégation reçoit l’autorisation d’adopter officiellement les Constitutions de la Compagnie de Jésus comme étant leur règle fondamentale, desquelles sont inspirés leurs statuts propres. Le changement de nom est également approuvé. La ‘Congrégation de Jésus’ [CJ] est née.

Aujourd’huiModifier

En 2010 les religieuses de la Congrégation de Jésus sont au nombre de 1939. La congrégation anglaise a des maisons et institutions d’enseignement à York, Londres et Cambridge. Les sœurs sont également présentes en Argentine, Autriche, Brésil, Chili, Chine, Cuba, en République tchèque, Allemagne, Hongrie, Israël, Inde, Italie, Corée du Sud, Moldovie, Népal, Roumanie, Russie, Slovaquie, Espagne, Ukraine et Zimbabwe. La Supérieure Générale actuelle (2014) est sœur Jane Livesey.

La maison généralice se trouve à Rome : Casa Generalizia, via Nomentana 250, I-00162 Rome, Italie.

Notes et référencesModifier

  1. La communauté du couvent de Bar continua à diriger ce pensionnat pour jeunes filles jusqu’en 1985 – 299 ans - date à laquelle l’école fut transférée sous autorité du diocèse de Middlesbrough qui en assure aujourd’hui l’administration