Ouvrir le menu principal

Congrès Boréal 2019

Le congrès Boréal est un rassemblement annuel des créateurs et des amateurs francophones de science-fiction ou de fantastique au Canada. Il accueille des tables rondes, des conférences et des activités plus ludiques.

Édition 40e anniversaireModifier

Bien que le congrès se soit déroulé à l'occasion à Saguenay, Longueuil et Ottawa dans le passé, la plupart des éditions entre 1979 et 2015 ont lieu à Montréal ou à Québec.

En 2016, Joris Lapierre-Meilleur en organise une édition à Mont-Laurier. Durant celle-ci, des congressistes de l'Estrie sont approchés par Jean-Louis Trudel, alors trésorier de la corporation SFSF Boréal, afin de réfléchir à la possibilité d'organiser une édition estrienne de l'événement. Au retour, un petit groupe se construit petit à petit autour de la l'idée d'organiser une édition future à Sherbrooke. C'est la première fois que le congrès s'y tient, depuis sa fondation en 1979[1].

Cette édition, qui souligne le 40e anniversaire de l'événement, a lieu du vendredi 3 au dimanche 5 mai 2019[2] à l'Hôtel Times de Sherbrooke[3].

Comité organisateur du 40eModifier

Après quelques ajustements, le comité organisateur se solidifie autour des personnes suivantes[4] :

Le comité organisateur est surtout formé d'auteures et d'auteurs, à l'exception de Guillaume Houle et de Gabrielle Gauthier. Il est en activité de 2016 à 2019.

Invités du 40eModifier

Les invités du 40e anniversaire sont tant des auteurs reconnus de la SFFQ, tels que Élisabeth Vonarburg, Patrick Senécal, Yves Meynard ou Michèle Laframboise que des auteurs montants comme Ariane Gélinas ou Carl Rocheleau. D'autres plumes de renom, tels que Karoline Georges (prix du Gouverneur général), Annie Bacon (auteure jeunesse) et Dimani Mathieu Cassendo (bédéiste), ainsi que des invités hors-Québec, soit Rich Larson et Christian Perrot, font partie de la programmation.

Voici la liste officielle des auteures et auteurs invités[5] :

Au lieu d'organiser un colloque universitaire séparé en semaine, l'édition 40e anniversaire brise la tradition des éditions précédentes en intégrant la participation des chercheures et chercheurs universitaires directement à la programmation du samedi et du dimanche. Des chercheures et chercheurs de renom tels que Sami Aoun, Isabelle Lacroix, Christiane Lahaie et Karine Prémont présentent des communications durant l'événement.

Les chercheures et chercheurs universitaires suivants ont participé à l'activité :

Prix et récompensesModifier

Plusieurs prix ont été remis durant l'événement[6],[7] :

Prix Aurora-Boréal – Meilleur roman

Élisabeth Vonarburg : Les Pierres et les Roses. Tome 1, 2 et 3 (Alire)

Prix Aurora-Boréal – Meilleure nouvelle

Luc Dagenais : La déferlante des Mères (Solaris 207)

Prix Aurora-Boréal – Meilleure bande dessinée

Cab : Hiver Nucléaire t.3 (Front froid)

Prix Aurora-Boréal – Meilleur ouvrage connexe

Dave Côté : Nés comme ça (Les Six Brumes)

Prix Boréal – Création artistique audiovisuelle

Émilie Léger : Illustrations (Solaris 205, Brins d’éternité 50, couverture de Chrysanthe 1. La Princesse perdue.)

Prix Boréal – Fanédition

Filles de joual (blogue) – https://fillesdejoual.com/

Prix Hommage visionnaire de la science-fiction et du fantastique québécois

Daniel Sernine[8] pour l'ensemble de son oeuvre

Prix Jacques-Brossard

Dave Côté : Nés comme ça (Les Six Brumes) ainsi que ses nouvelles « Ma station de métro » (Solaris 206) et « Dans un bol » (Brins d’éternité 50)

Prix des Horizons imaginaires

Maude Deschênes-Pradet : Hivernages (XYZ)

Prix Solaris 2019

Natasha Beaulieu : « Ici » (Solaris #211)

Concours écriture sur place

1) Catégorie « Relève » : Gabriel Veilleux, « Toutes alignées morbides » (Solaris #211)

2) Catégorie « Pro » : Francine Pelletier, « Différent » (Solaris #211)

Concours d’écriture étudiant

Thomas Jiralespong : « Le Tapis »

Revue de presseModifier

L'édition 2019 a été couverte par un certain nombre de médias et de blogueurs, dont La Tribune[3], René Cochaux (de CFLX et Radio-Canada) pour son Cochaux Show[9], Nous sommes fans[10], Les Libraires[6], Filles de Joual[11], République du Centaure[12], Solaris[13], Annie Bacon[14] et Julie lit au lit[15].

Notes et référencesModifier

  1. « À Propos », sur Congrès Boréal (consulté le 12 juillet 2019)
  2. « Programmation », sur Congrès Boréal (consulté le 12 juillet 2019)
  3. a et b « Une effervescence pour la littérature de l’imaginaire », sur La Tribune, (consulté le 12 juillet 2019)
  4. Jonathan Reynolds, « Congrès Boréal 2019 », sur Jonathan Reynolds, auteur, (consulté le 19 juillet 2019)
  5. « Invités », sur Congrès Boréal (consulté le 19 juillet 2019)
  6. a et b « Prix Boréal-Aurora : les lauréats 2019 », sur revue.leslibraires.ca (consulté le 19 juillet 2019)
  7. « Blogue Solaris | Revue Solaris | Science-fiction et fantastique » (consulté le 31 juillet 2019)
  8. Raphaelle, « Daniel Sernine, lauréat du prix Hommage visionnaire de la science-fiction et du fantastique québécois », sur Congrès Boréal, (consulté le 31 juillet 2019)
  9. « Le Cochaux Show - LE COCHAUX SHOW DU 12 MAI 2019 », sur cochauxshow.baladocanada.ca (consulté le 19 juillet 2019)
  10. ~ Christine Hébert, « Congrès Boréal 2019 : tables rondes et réflexions », sur Nous sommes fans, (consulté le 19 juillet 2019)
  11. Withney St-Onge B, « Bilan Boréal 2019 : petites réflexions sur cet événement incroyable », sur Filles de joual, (consulté le 19 juillet 2019)
  12. Alain Ducharme, « Le congrès Boréal, une semaine plus tard | La République du Centaure » (consulté le 31 juillet 2019)
  13. « Blogue Solaris | Revue Solaris | Science-fiction et fantastique » (consulté le 31 juillet 2019)
  14. « Se sentir appartenir | RomanJeunesse.com » (consulté le 31 juillet 2019)
  15. Julie lit au lit, « Chronique sur le Congrès Boréal 2019 », sur Mixcloud (consulté le 31 juillet 2019)