Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Congo-Afrique

Congo-Afrique est une revue mensuelle congolaise de recherches et analyses dans les domaines économique politique et socio-culturel de la République démocratique du Congo. Fondée par des pères jésuites en 1961 elle est la seule revue scientifique mensuelle du Congo ayant paru sans discontinuité depuis sa fondation.

Congo-Afrique
Image illustrative de l'article Congo-Afrique

Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Économie, Politique, Culture, Société,
Date de fondation Janvier 1961
Ville d’édition Kinshasa

Propriétaire CEPAS
Rédacteur en chef Alain Nzadi-a-Nzadi

HistoireModifier

En janvier 1961 – six mois après l’indépendance du pays – un groupe de jésuites travaillant au Congo lance une revue qui s’appelle au départ : Documents pour l’action. Elle a pour but de contribuer à la formation humaine et chrétienne des laïcs. Les graves problèmes auxquels fait face le pays après son indépendance y sont abordés. La revue informe les laïcs tout en les incitant à s’engager activement dans la vie sociale, économique et politique du pays à construire. Robert Roelandt, premier directeur de la publication, invite les lecteurs à communiquer « avis, suggestions et problèmes » afin de permettre échanges et réflexion pour le bien de l’Église catholique et du Congo.

 
L'entrée du CEPAS, à la rue Père Boka, Kinshasa

À partir de janvier 1965 la revue est publiée sous la responsabilité d’un institut nouvellement créé à Kinshasa, le Centre d’Études Pour l’Action Sociale (CEPAS). Elle change de nom : les Documents pour l’Action deviennent la revue Congo-Afrique. Le CEPAS précise qu’il n’est lié à aucun groupe d’intérêts privés ni à aucun courant politique. Le seul but visé par la revue est de contribuer au progrès et au développement du Congo et de l’Afrique.

Suivant le mouvement de zaïrianisation et le « retour à l’authenticité africaine » voulu par le président Désiré Mobutu en 1971, la revue est rebaptisée, à l’image du pays, Zaïre-Afrique en 1971.

Après la chute du président Mobutu en 1997 et le Zaïre redevenant la République démocratique du Congo, la revue s’adapte à nouveau et reprend son ancien titre de Congo-Afrique. Le sous titre : Économie–Politique–Vie Sociale–Culture indique les domaines où elle souhaite apporter sa contribution.

Comme membre du CEPAS le jésuite belge René Beeckmans a consacré presque toute sa vie active à la revue, y collaborant durant 43 ans comme éditeur et rédacteur en chef. Le rédacteur en chef est aujourd'hui le jésuite congolais Alain Nzadi-a-Nzadi. Il est secondé par le jésuite Germain Kambale Makwera. Le conseil de rédaction est composé d'un groupe d'intellectuels de renom, jésuites et laïcs.

Voir aussiModifier

www.cepas-rdc.org