Confrérie des gardians

Confrérie des gardians
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Action sociale sans hébergement n.c.a.Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège
Pays
Organisation
Président
Frédéric Lescot (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Identifiants
RNA
SIREN

La Confrérie des gardians est une confrérie camarguaise, créée en 1512 sous le règne de Louis XII et ayant saint Georges comme saint patron[1].

Drapeau de la Confrérie des Gardians

HistoireModifier

La confrérie est mise en place peu de temps après le rattachement de la Provence au royaume de France. Alors qu'une guerre entre la France et l'Italie se prépare, les gardians étaient très appréciés pour leur qualités de cavaliers. Ils s'organisèrent alors en confrérie afin d'éviter l'enrôlement dans les armées royales. Avec le temps, la confrérie assure la protection des gardians, sur le plan social et mutualiste[2].

Une chapelle de l'église Notre-Dame-de-la-Major d'Arles abrite en particulier, protégé par une grille en fer-forgé, une statue polychrome de saint Georges terrassant le Dragon.

OrganisationModifier

PrésidentsModifier

La fonction apparaît lors de la réorganisation de 1923.

CapitainesModifier

[...]

[...]

[...]

  • 2011-2012 : Jean-Pierre Durrieu
  • 2012-2013 : Sébastien Lescot
  • 2013-2014 : Marcel Raynaud
  • 2014-2015 : Thierry Boudoux
  • 2015-2016 : Louis Galeron
  • 2016-2017 : Victor Mailhan
  • 2017-2018 : Julien Malige
  • 2018-2019 : Aurélien Peytavin[5]

Fête des gardiansModifier

La fête des Gardians est une fête qui rassemble les Camarguais. Elle est organisée par la Confrérie des Gardians, et autant les Arlésiens que les visiteurs peuvent la suivre[6].

La fête est organisée tous les premiers mai de chaque année depuis 1984. Elle était organisée auparavant le pour la Saint Georges, depuis la création de la Confrérie en 1512[7]. Cette année 2021 à cause de la situation sanitaire du covid la fête des gardians a été reportée au 12 juin 2021... et l'année dernière durant le confinement la fête des gardians a été malheureusement annulée.

ProgrammeModifier

Le programme de la journée est constitué de plusieurs animations. Le matin, il y a le défilé en ville en hommage à Frédéric Mistral et la bénédiction des cavaliers et de leurs montures. En fin de matinée, il y a la remise des pains bénits aux autorités.

En fin d'après-midi, le spectacle commence aux Arènes de Arles. Le spectacle est constitué de plusieurs jeux, dont une course camarguaise, des jeux de gardians, une abrivado en piste (les gardians entourent le taureau ou les taureaux dans l'arène) et d'un défilé des amazones de la Confrérie[6].

Notes et référencesModifier

  1. 500 ans de la confrérie des Gardians
  2. historique
  3. http://www.amisduvieilarles.com/assets/files/bulletins/pdf/154p.pdf
  4. https://www.confrerie-des-gardians.com/la-confrérie/
  5. « Capitaines et Prieurs au fil des années », sur Site de confrerie-des-gardians ! (consulté le ).
  6. a et b « Faites la fête avec les gardians », sur Arles Info (consulté le ).
  7. « La Confrérie des Gardians », sur Site de confrerie-des-gardians ! (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier