Ouvrir le menu principal

Confédération générale de l'agriculture

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CGA.
Insigne de boutonnière de la CGA - fin des années 1940

La CGA (Confédération générale de l'agriculture) fut créée sous l'occupation en 1943 par François Tanguy-Prigent pour s'opposer à la Corporation paysanne mise en place par le Régime de Vichy[1]. Ce syndicat clandestin regroupe essentiellement des militants socialistes et radicaux. En 1944, elle se dote d'un journal : La Résistance paysanne.

La CGA devient une organisation syndicale agricole en mars 1945. Elle vise à regrouper toutes les familles de l'agriculture (syndicats agricoles, mouvement mutualiste et coopératif, syndicats de salariés)[1].

Rapidement, la FNSEA, créée en mars 1946 comme une des branches de la CGA, en devient l'organisation dominante[1].

Les dissensions entre les socialistes (SFIO) et les communistes (PCF) se répercutent dans la CGA. Et l'organisation vivote avant de se mettre en sommeil à partir de 1953[1].

Son seul et unique directeur fut Henri Canonge[1]. Il dit avec humour à propos de la CGA : « Article 1. Dissoudre la Corporation paysanne ; Article 2. La rétablir »[1].

Le CAF (Conseil de l'agriculture française) a pris son relais[Information douteuse] [?].

Notes et référencesModifier