Conegliano

commune italienne

Conegliano
Blason de Conegliano
Héraldique
Conegliano
La ville photographiée en juin 2015
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Vénétie Vénétie 
Province Trévise  
Maire Antonello Roccoberton
Commissario prefettizio
Code postal 31015
Code ISTAT 026021
Code cadastral C957
Préfixe tel. 0438
Démographie
Gentilé Coneglianesi
Population 35 276 hab. (31-12-2019[1])
Densité 980 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 53′ 00″ nord, 12° 18′ 00″ est
Altitude Min. 43 m
Max. 179 m
Superficie 3 600 ha = 36 km2
Divers
Saint patron Saint Léonard
Fête patronale 6 novembre
Localisation
Localisation de Conegliano
Géolocalisation sur la carte : Vénétie
Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Conegliano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Conegliano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Conegliano
Liens
Site web http://www.comune.conegliano.tv.it

Conegliano est une ville italienne de la province de Trévise dans la région de la Vénétie située dans le nord-est de l'Italie. Elle est la deuxième plus grande ville de la province après Trévise, sa population est de plus de 30 000 habitants[2]. La ville est dominée par un château, un musée et une cathédrale, révélant l'histoire et la culture vénitienne.

GéographieModifier

La ville de Conegliano est située à mi-chemin entre Trévise et les collines du Prosecco qui précèdent les Préalpes de Belluno, lieux accessibles grâce à l'autoroute A27. C'est aussi le point de passage pour atteindre le Frioul ce qui en a toujours fait un site stratégique.

Vers le Xe siècle a été construite une forteresse contrôlée par les évêques de Belluno. Le toponyme lui-même semble dériver du latin cuniculus indiquant les passages souterrains du château.

HistoireModifier

Conegliano est fondée au XIIIe siècle quand un groupe de familles nobles créent un conseil municipal autour de la forteresse, ce qui forme le village. Le Castello di Conegliano est toujours resté le centre du pouvoir, à la fois civil (avec le siège du podestat) et religieux (avec l'église collégiale de San Leonardo). Les activités artisanales et agricoles ont été encouragées par la fondation de nombreux monastères tels que l'Église Santa Maria Mater Domini (1231), le couvent des Humiliés de San Polo (1316), Saint-Antoine, Saint-François des Frères mineurs (1231), sans parler des centres de soins palliatifs et des congrégations des laïcs.

En 1153, Conegliano a été conquise militairement par la municipalité de Trévise. Etant donné sa position clé vers le Frioul avec des domaines de patriarcat d'Aquilée, les défenses de la ville ont été renforcées avec la reconstruction du château. La ville fut prise par Ezzelino puis par Jules César Scaliger qui la dotèrent de nouvelles fortifications. Sous la république de Venise, qui a conquis Trévise en 1337, et la brève parenthèse de Carrare de 1384 à 1388, le travail de fortification se poursuit avec l'érection d'un mur autour du village. En dépit de l'attaque des Hongrois en 1411, les travaux de fortification se poursuivent. Des bâtiments majestueux sont édifiés mais le déclin se fait sentir après la guerre de la Ligue de Cambrai.

Au XVIIIe siècle, le château, depuis longtemps en ruine, a été en grande partie démoli et les matériaux ont été récupérés pour la construction de nouveaux bâtiments, comme la mairie en 1744.

Du Congrès de Vienne en (1815) jusqu'en 1866, la ville de Conegliano fait partie de la monarchie autrichienne (Royaume lombardo-vénitien), gouvernement de Vénétie.

 
Timbre du Royaume lombardo-vénitien de 1858, 15 soldi oblitéré à Conegliano.

ÉconomieModifier

AgricultureModifier

Conegliano est, avec Valdobbiadene, l'une des deux villes du vin prosecco grâce à ses vignes. Les cultures sont situées sur le chemin d'une des plus importantes routes du vin — la Strada del Prosecco e Vini dei Colli Conegliano Valdobbiadene[3] — qui relie les deux villes et passe à travers le plateau Quartier del Piave.

Les noms des vins de la région sont les suivants : Prosecco di Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Colli di Conegliano DOC Blanc, Colli di Conegliano DOC Rouge.

La tradition viticole est attestée par la présence d'une école dédiée au vin à Conegliano, localité également insérée dans le circuit Ville de vin.

IndustrieModifier

Les alentours de la ville accueillent de nombreuses industries, notamment dans la production d'appareils ménagers, d'équipements électriques et dans la fabrication d'objets en acier inoxydable. Parmi ces industries, on trouve Electrolux, leader mondial dans la production d'appareils, située sur la route principale 13 entre Conegliano et sa ville voisine Susegana.

Le secteur viticole est implanté dans région depuis plusieurs siècles et emploie un grand nombre de personnes. Ces entreprises contribuent de façon significative à l'économie et certaines se sont spécialisées dans la fabrication de fûts en bois et de bouteilles en verre pour le vin.

CultureModifier

La ville vénitienne est dominée par un château avec un musée et une cathédrale où l'on trouve un retable du peintre Cima da Conegliano, originaire de la ville.

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1946 Alessandro Zamengo    
1946 1946 Giobatta Zaina    
1946 1949 Luigi Manzoni    
1949 1956 Guido Curto Democrazia Cristiana  
1956 1965 Francesco Da Broi    
1965 1970 Salvador Mario    
1970 1973 Umberto Antonello    
1973 1985 Pietro Giubilato    
1985 1995 Flavio Silvestrin Ligue du Nord  
1995 2007 Floriano Zambon FI, AN, Union de centre, liste civique  
2007 2012 Alberto Maniero Le Peuple de la liberté (déjà FI et AN) Ligue du Nord, ADC (déjà UDC) liste civique  
2012 2017 Floriano Zambon PDL, listes civiques  
2017 2020 Fabio Chies FI, Ligue du Nord, Liste civique (Italie)  

HameauxModifier

Ogliano, Scomigo, Collalbrigo

Communes limitrophesModifier

Colle Umberto, Mareno di Piave, San Fior, San Pietro di Feletto, San Vendemiano, Santa Lucia di Piave, Susegana, Vittorio Veneto

Personnalités liées à la villeModifier

JumelagesModifier

RéférencesModifier

  1. (it) « Statistiche demografiche ISTAT », sur ISTAT (consulté le 16 juillet 2020)
  2. « Statistiche demografiche ISTAT », sur demo.istat.it (consulté le 14 octobre 2020)
  3. « Home - Strada del Prosecco e Vini dei Colli Conegliano Valdobbiadene », sur www.coneglianovaldobbiadene.it (consulté le 14 octobre 2020)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier