Ouvrir le menu principal

La concorde de Ségovie ou Sentence arbitrale précise, le 15 janvier 1475, les droits de la reine Isabelle de Castille et du roi Ferdinand II d'Aragon. Isabelle octroie néanmoins[pas clair] le 28 avril un droit absolu sur la Castille à son époux.

HistoireModifier

Notes et référencesModifier