Concerto pour piano no 10 de Mozart

Le Concerto pour piano no 10 en mi bémol majeur K. 365/316a est un concerto pour deux pianos et orchestre de Mozart. Composé en [1] pour sa sœur Nannerl et lui-même, il montre l'influence de l'école de Mannheim. En 1782, il enrichit les deux premiers mouvements de deux trompettes, deux clarinettes et des timbales.

Concerto pour piano no 10 en mi bémol majeur
K. 365/316a
Image illustrative de l’article Concerto pour piano no 10 de Mozart
Mozart, en 1777

Genre Concerto pour piano
Nb. de mouvements 3
Musique Wolfgang Amadeus Mozart
Durée approximative environ 26 minutes
Dates de composition
Partition autographe Bibliothèque Jagellonne

Le manuscrit est conservé à la Bibliothèque Jagellonne.

InstrumentationModifier

Instrumentation du concerto pour piano no 10
Solistes
2 pianos
Cordes
premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles, contrebasses
Bois
2 hautbois, 2 bassons, 2 clarinettes en si bémol (ad libitum)
Cuivres
2 cors en mi bémol, 2 trompettes en mi bémol (ad libitum)
Percussions
timbales (en mi bémol ou si bémol, ad libitum)

StructureModifier

 
Manuscrit autographe, concerto pour 2 pianos K 365

Le concerto comprend 3 mouvements :

  1. Allegretto, en mi bémol majeur, à  , cadence à la mesure 291, 303 mesures
  2. Andante, en si bémol majeur, à  
     
    , 105 mesures
  3. Rondeau - Allegro, en mi bémol majeur, à  
     
    , cadence à la mesure 466, 504 mesures

Durée : environ 26 minutes

RéférencesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier