Concerto pour hautbois en ré mineur de Marcello

Le Concerto pour hautbois et cordes en ré mineur d'Alessandro Marcello fut composé au début des années 1700 (probablement 1708) et devint l'une de ses œuvres les plus connues grâce à la transcription pour clavecin seul également en ré mineur (Concerto BWV 974) de Jean-Sébastien Bach. C'est aussi l'un des concertos pour hautbois les plus joués. Dans le passé, et encore aujourd'hui, il a été attribué par erreur à son frère Benedetto Marcello et à Antonio Vivaldi.

Alessandro Marcello

L'exécution du concerto dure une dizaine de minutes.

StructureModifier

L'œuvre se compose de trois mouvements :

Mouvement Type Tonalité Mesure Notes Extrait de partition
I Andante e spiccato Ré m. 4/4 spiccato : détaché, sautillé.  
II Adagio Ré m. 3/4 l'un des plus joués du répertoire hautboïstique.  
III Presto Ré m. 3/8 presto : rapide, détaché  

L'AdagioModifier

Il existe deux versions de l'Adagio, toutes deux jouées aujourd'hui : l'une reprend l'originale d'Alessandro Marcello, n'ajoutant que quelques ornements, l'autre se basant sur la transcription pour clavecin faite par Jean Sébastien Bach dont l'ornementation est l'une des plus réussies de la période baroque, véritable cas d'école exemplaire, l'une des références en la matière.

La musique de Michel Colombier du célèbre générique d'Antenne 2 Bonhommes volants de Jean-Michel Folon est librement inspirée de cet adagio[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Partitions gratuitesModifier

Liens externesModifier