Ouvrir le menu principal

Concerto in modo misolidio

concerto pour piano d'Ottorino Respighi

Concerto in modo misolidio
P 145
Genre Concerto pour piano
Nb. de mouvements 3
Musique Ottorino Respighi
Effectif Piano et orchestre
Durée approximative 36 minutes
Dates de composition 1925
Création
Carnegie Hall de New York
Interprètes Ottorino Respighi (pno.) ;

Orchestre philharmonique de New York
Willem Mengelberg (dir.)

Le Concerto in modo misolidio P 145 (concerto dans le mode mixolydien) pour piano et orchestre d'Ottorino Respighi a été composé en 1925. Il en existe une réduction pour deux pianos (P 145a).

Sommaire

StructureModifier

Pour le concerto in modo misolidio, Respighi a utilisé le chant Viri Galilaei pour le premier mouvement, un Alléluia pour le mouvement lent central et un Kyrie pour le final tumultueux Passacaglia.

  • 1. Moderato
  • 2. Lento
  • 3. Allegro energico (Passacaglia)

Durée : environ 36 minutes.

HistoriqueModifier

Elsa Olivieri Sangiacomo, d'abord élève puis épouse de Respighi, avait étudié le chant grégorien et avait initié son mari au mystère du Graduel Romain. Respighi a rapidement compris les possibilités mélodiques de cette musique, et a cherché à les traduire dans un langage moderne qui soit compris d'un vaste public.

Le concerto a été créé au Carnegie Hall de New York le soir du , avec le compositeur lui-même au piano, l'Orchestre philharmonique de New York dirigé par Willem Mengelberg[1].

Malgré l'accueil chaleureux du public, Olin Downes a exprimé des réserves sur les qualités du concerto. Les autres exécutions, à Amsterdam au Concertgebouw et Berlin () avec Heinz Huger à la baguette et avec Respighi comme soliste, à Rome () avec Carlo Zecchi et Bernardino Molinari à la baguette, n'ont pas évité au concerto un destin ingrat, et pendant des décennies, cette belle œuvre a été oubliée.

DiscographieModifier

InstrumentationModifier

Instrumentation du Concerto in modo misolidio
Cordes
premiers violons,
seconds violons,
altos,
violoncelles,
contrebasses,
harpe
Bois
2 flûtes,
1 piccolo
2 hautbois,
1 cor anglais
2 clarinettes en si et la
Cuivres
4 cors en fa,
2 trompettes en si,
3 trombones,
1 tuba
Percussions
timbales]
Claviers
piano soliste

RéférencesModifier

Liens externesModifier