Ouvrir le menu principal

La concentration équivalente est une unité de mesure chimique. Elle est également appelée normalité[1]. À présent désuète et éclipsée par la molarité, la normalité peut encore se trouver employée alors que le Système international de mesure est la mole, avec son dérivé pour les concentrations : la mole par litre [2].

Elle correspond au nombre de mole d'éléments actifs par litre de solution[3],[4].

Sommaire

DéfinitionModifier

La concentration équivalente se définit par le nombre d'équivalents-grammes ou au nombre de moles d'équivalent de soluté contenus dans un litre de solution.

  [5].

Où n sont des moles et V des litres.

ApplicationsModifier

Dans le cas d'un monoacide ou d'une monobase   [6]

 

Dans le cas d'un diacide ou d'une dibase : 

 

ExemplesModifier

Dans le cas d'une réaction acide-base, c'est le nombre d'ions H+ impliqués dans la réaction qui détermine la normalité.

Dans le cas de l'acide sulfurique concentré à 1 mol/l, il était dit autrefois qu'il était « 2 Normal » car l'équivalent-gramme du H2SO4 est égal à 2. On dit que  .


Pour une oxydoréduction : c'est le nombre d'électrons impliqués dans la réaction qui détermine la normalité.

Par exemple, une molécule de permanganate de potassium prend 5 électrons. On dit que  .

CritiquesModifier

La Normalité est une mesure ambiguë. Par exemple, une solution de MgCl2 est considérée comme 2N en accord avec l'ion Clmais elle est considérée comme 1N en accord avec l'ion Mg2+ . Cette unité est donc déconseillée par IUPAC et NIST[7].

Notes et référencesModifier